En Bourgogne-Franche-Comté, Plus de la moitié des salariés envisagent une évolution professionnelle d'ici deux ans

Publié le 15/10/2021 - 11:30
Mis à jour le 15/10/2021 - 10:46

Selon le dernier baromètre Ifop Eva, de plus en plus de salariés de Bourgogne-Franche-Comté envisagent une évolution professionnelle, pour faire progresser leur rémunération ou se confronter à un nouveau défi.

Avant la crise du Covid-19, 50% des salariés de la région envisageaient une évolution professionnelle à 2 ans. Ils sont aujourd’hui 54%, dont 17% de manière certaine, c'est quatre points de plus.

69% des personnes ayant connu une évolution professionnelle au cours des 3 dernières années souhaitent en connaître une dans les deux ans à venir. "Ce qui révèle qu’une fois la démarche engagée, les salariés ont la volonté de s’adapter aux mutations et évolutions économiques".

Quelles raisons ?

58% citent une trop faible rémunération actuelle et 48% l’envie de se confronter à un nouveau défi. "Ces scores sont comparables à la moyenne des régions" précise l'étude. "Les autres raisons sont évoquées de manière plus marginale : le manque d’intérêt de leur travail (19%), la pénibilité de leur travail (16%) ou encore un désaccord au niveau des valeurs (13%)".

À noter que la majorité des salariés – 57 % - souhaite évoluer dans le même secteur d’activité. Parmi les salariés qui envisagent une évolution professionnelle, près de 8 sur 10 ont déjà engagé des démarches : 25% se sont renseignés sur des formations, 23% ont surveillé les offres d’emploi et 23% en ont fait part à leur encadrant (-10 pts vs la moyenne globale).

Pour la quasi-totalité d’entre eux, leur volonté d’évolution professionnelle a été accueillie favorablement par leur entourage (96%), dont 28% très favorablement, témoignant ainsi de l’image positive véhiculée par la notion d’évolution professionnelle.

©

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Lancement de la stratégie économique régionale 2022-2028 en Bourgogne Franche-Comté

Vendredi 3 décembre 2021, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, et Nicolas Soret, vice-président au développement économique, ont lancé les travaux du futur SRDEII (Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation) de La Commanderie à Dole.

Nouvelle gouvernance et nouvelles ambitions pour la Vallée de l’énergie

Lundi 22 novembre 2021, le conseil d’administration de la Vallée de l’Energie a renouvelé ses instances de gouvernance. EDF prend la présidence de l’association qui a été confiée à Alain Daubas, d’EDF Bourgogne-Franche-Comté. Il succède à  Jean-Luc Habermacher, de General Electric. Le CA a ensuite élu au poste de vice-président Damien Delmont, dirigeant de la société 3DLM, ainsi que douze membres au bureau exécutif.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 2.3
légère pluie
le 05/12 à 9h00
Vent
3.6 m/s
Pression
1006 hPa
Humidité
100 %

Sondage