ENSMM Besançon : 9 diplômés sur 10 en activité après six mois

Publié le 22/08/2019 - 15:05
Mis à jour le 22/08/2019 - 15:11

La 27ème enquête sur l’insertion des jeunes diplômés des grandes écoles est sortie fin juin. Pour les ingénieurs ENSMM de la promotion 2018 à Besançon, le maintien du plein emploi se confirme avec 9 diplômés sur 10 en activité moins de 6 mois après leur diplomation.

PUBLICITÉ

Le taux d’emploi des diplômés qui sortent de l’ENSMM, l'Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques (93%) dépasse la moyenne nationale (91,2%). En parallèle, le taux d’ingénieur en recherche d’emploi atteint son plus bas niveau de 6,5%.

Les femmes ingénieurs se démarquent

Contrairement à la tendance nationale, les femmes ingénieurs de l’ENSMM font jeu égal avec les hommes en matière d’insertion professionnelle :

  • Leur taux net d’emploi atteint 93,1% (93 % pour les hommes), progressant de 6 pts
  • Elles sont 100 % à avoir le statut de cadres en France (92,1 % pour les hommes)
  • Leur part d’emploi en CDI est de 81,3 % (81,8 % pour les hommes)

De même, si les inégalités salariales restent importantes en France, elles le sont moins à l’ENSMM avec un écart sur le salaire brut annuel hors primes de +4,2% pour les hommes contre +6,08 % au niveau national.

Elles sont 36 % à s’expatrier à l’international contre 22,2 % pour les hommes, accentuant la tendance dégagée l’année passée (20 % contre 15 %).

L’apprentissage à l’ENSMM

Les apprentis ENSMM bénéficient également de l’embellie du marché de l’emploi :

  • Leur taux net d’emploi est de 90,9 % (92,6 % au niveau national)
  • 94,4 % sont engagés en CDI soit près de 8 pts de plus qu’au niveau national (86,7 %)
  • 100 % ont trouvé un emploi en moins de 2 mois
  • 62,5 % ont été embauchés dans leur entreprise d’accueil (41,1 % au niveau national)

L’emploi toujours au beau fixe en France

La qualité de l’emploi en France pour les ingénieurs ENSMM continue sa progression comme le démontrent les indicateurs suivants :

  • Le taux d’emplois en CDI reste élevé à 81,7 % (83,2 % au niveau national)
  • Le taux de cadres reste toujours supérieur à la moyenne nationale à 93,5 % contre 91 %
  • La durée moyenne pour trouver un 1er emploi est passée à moins d'un mois
  • Les salaires bruts annuels moyens (hors primes) poursuivent leur progression à 33 000 €
  • L’emploi des ingénieurs ENSMM dans la région Bourgogne Franche-Comté s’élève à 23,4 %.

La Suisse à proximité, un avantage certain

À 25 %, l’emploi à l’international des ingénieurs ENSMM progresse de 9 pts et dépasse de 15 pts le niveau national (10 %), retrouvant son plus haut niveau depuis 5 ans. 87,1 % des ingénieurs ENSMM privilégient l’Europe.

Bénéficiant de la proximité géographique et de la reprise des emplois dans le domaine du Luxe, deux tiers des emplois à l’étranger des ingénieurs ENSMM sont localisés en Suisse.

Les principaux tremplins pour trouver un emploi

Le stage de fin d’études (25,9 %) et le site de l’APEC (23,1 %) constituent toujours les portes d’entrée dans l’entreprise.

Les relations personnelles et les réseaux sociaux professionnels font leur percée à hauteur de 9,3 % et 8,3 % (6,7% et 8,9 % au niveau national).

Les secteurs d’activités privilégiés et émergeants

Secteur privilégié des ingénieurs ENSMM, l’industrie des transports représente 30,5% des emplois avec la moitié dans l’aéronautique et le spatial.

Le domaine du Luxe évolue de façon significative en passant la barre des 10 % à 11 % (+2 pts).

Un taux de satisfaction dans l’emploi élevé

93,6 % des ingénieurs ENSMM déclarent être « très satisfaits » ou « satisfaits » de leur emploi (83,7 % au niveau national), s’exprimant respectivement sur les conditions de travail, les relations avec leurs collègues, le niveau de rémunération, le niveau d’autonomie et de responsabilité ainsi que sur la localisation géographique.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Département du Doubs : 80 millions d’euros d’investissements pour 2020

Christine Bouquin, présidente du Conseil Départemental du Doubs, a présenté ce 21 octobre 2019 les grandes orientations budgétaires pour l’année 2020. Et selon elle, «on continue de monter en puissance » avec 80 millions d'euros d'investissements prévus pour l'an prochain…

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

« Macron, réponds-nous » : trois convois de tracteurs à Besançon mardi 22 octobre

La Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles et les Jeunes agriculteurs appellent à une mobilisation nationale mardi 22 octobre 2019. Trois convois de tracteurs circuleront à Besançon pour arriver devant la préfecture du Doubs à 11 heures. Objectif : interpeller      le président de la République Emmanuel Macron.

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

ID Soudage, Rue Jouchoux à Besançon pour mieux servir ses clients

Publi-Info • En ouvrant, début octobre, ses nouveaux locaux Rue Jouchoux à Besançon, Nicolas Donard, directeur d’ID Soudage, souhaitait se donner les moyens de mieux servir ses clients. Quoi de plus normal lorsque les solutions proposées à ses clients sont liées à trois univers allant de la soudure au travail du métal, en passant par la sécurité au travail ?

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Peugeot accueille à Besançon sa nouvelle star, la 208 et bientôt la e-208

Publi-Info • Il y a quelques jours, Yves Dejean directeur de Peugeot Besançon accueillait près de 500 personnes dans ses locaux pour présenter la toute nouvelle 208, en attendant sa sœur jumelle, électrique, la e-208. Dans les semaines qui viennent les équipes de Peugeot Besançon seront à votre disposition pour vous présenter la star de cette fin d’année.

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.13
nuageux
le 23/10 à 0h00
Vent
1.53 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
95 %

Sondage