Entre Royal et Aubry, Moscovici ne donne pas de consigne de vote

Publié le 17/11/2008 - 13:12
Mis à jour le 17/11/2008 - 13:12

Le député du Doubs, partisan de la motion de Bertrand Delanoë comme beaucoup d’élus du département, a indiqué ce lundi qu'il ne donnerait «pas de consigne de vote» pour l'élection du premier secrétaire, se refusant à choisir entre Ségolène Royal et Martine Aubry.

PUBLICITÉ
«Pour l’élection du premier secrétaire, je ne prends pas position, je ne donne pas de consigne de vote, chacun fera un peu ce qu’il veut», a déclaré le député du Doubs sur LCI.
«Comment faire pour que ce parti se remette au travail collectivement? C’est ça qui m’obsède, que ce soit Ségolène (Royal) ou Martine (Aubry), je travaillerai avec elle, l’une ou l’autre», a-t-il dit sans citer le troisième concurrent Benoît Hamon.
«Si l’une des deux gagne, elle sera légitime et il faudra faire avec», a ajouté l’ex-ministre. «Je ne suis ni un dévot, ni un critique passionné».
Il a rappelé avoir «toujours été hostile au Tout Sauf Ségolène» et, a-t-il ajouté: «j’ai détesté ceux qui ont sifflé Ségolène Royal à Reims» même si «je n’ai pas aimé son discours».
Si Mme Royal est élue – jeudi ou vendredi en cas de second tour – «ce sera elle le chef du parti» et pas celui qu’elle a cité comme son premier secrétaire délégué Vincent Peillon. Elle ne sera pas «sur une étagère», il faut que «les militants le sachent», a insisté M. Moscovici.
Selon lui, «la motion Delanoë sera utile pour stabiliser le parti et pour participer au rassemblement».
Bertrand Delanoë, quant à lui, il a fait savoir qu’il appelait à voter pour Martine Aubry.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

LREM dévoile 19 premiers candidats pour les municipales : Pierre Simon est investi à Pontarlier

La République en marche a dévoilé lundi ses 19 premiers candidats pour les élections municipales, de Toulon à Mayenne en passant par Pontarlier, en se fixant l'objectif d'atteindre au moins 10.000 conseillers municipaux après mars 2020. Sans surprise, Pierre Simon a été désigné par la commission nationale d'investiture sur Pontarlier. À BesançonIl faudra encore patienter jusqu'à fin juin début juillet pour savoir qui sera investi par "En Marche". 

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Un appel pour rassembler le Parti écologiste et le Parti socialiste

Lors des élections européennes de mai dernier, le Parti socialiste a connu une défaite historique en France. Avec 6,2 % des voix, le PS se situe loin derrière les autres grands partis français. Aujourd’hui, le PS lance un appel pour s’associer avec les écologistes qui rejoignent les mêmes valeurs. Martial Bourquin, sénateur du Doubs, approuve cet appel.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 16.94
peu nuageux
le 25/06 à 3h00
Vent
1.24 m/s
Pression
1017.18 hPa
Humidité
82 %

Sondage