Alerte Témoin

Entreprises : une hausse de 40 % d'intentions d'embauche en deux ans dans le Doubs

Publié le 19/04/2019 - 17:36
Mis à jour le 26/04/2019 - 10:26

74 900 établissements de Bourgogne-Franche-Comté ont été interrogés entre octobre et décembre 2018. 3 870 entreprises du Doubs ont répondu à l’enquête menée par Pôle emploi. Au total, 16 900 projets de recrutements dans le Doubs sont ainsi anticipés pour l’année 2019.

pôle emploi
© damien poirier

Pôle Emploi a lancé une enquête intitulée "Besoins en main-d'œuvre des entreprises" à la fin de l'année 2019 pour avoir une approche des orientations d'embauches à venir. Il a été constaté une hausse de "plus en plus nombreux chaque année" des projets de recrutement (hausse de 12,6% en un an, et une hausse de 40% en deux ans).

Qui recrute le plus ?

Le secteur des services sont les plus recruteuses, avec 65 % des embauches annoncées dans le département (contre 53 % en Bourgogne-Franche-Comté). Les fonctions liées à la vente, au tourisme et aux services représentent 34 % des projets du Doubs. 16 % des projets concernent les fonctions sociales et médico-sociales et 14 % les ouvriers des secteurs de l’industrie.

Avec près de 1 050 projets, le métier d’aide à domicile, aide ménager, travailleur familial est le plus recherché dans le département. Viennent ensuite les métiers d’aides-soignants (970 projets), ouvriers qualifiés de la manutention (690), agents d’entretien des locaux (620 projets) et aides, apprentis, employés polyvalents de cuisine (510).

© Pôle emploi

Une disparité des zones géographiques d'embauches...

Dijon arrive en tête avec 12 940 projets. La ville est le 1er bassin concernant le nombre d’intentions d’embauche (14% de la région) devant Besançon (9 560), Mâcon (6 120), Beaune (6 060) et Chalon-sur-Saône (5 890). La moitié des projets concerne des contrats en CDI essentiellement liés à une hausse d’activité (41%) et à des remplacements suite à des départs définitifs de salariés (32%). Près de six recruteurs sur dix envisagent de recruter dès le 1er trimestre.

Des projets d'embauches difficiles ?

"56% des projets d’embauche sont annoncés comme difficiles par les employeurs", explique Pôle Emploi. Les principales causes avancées par les employeurs sont : la pénurie de candidats (87%), des candidats au profil inadéquat (71%), et des difficultés liées à la nature du poste (32%).

Le plus grand nombre de projets de recrutement jugés difficiles par les employeurs concernent les métiers de ouvriers qualifiés travaillant par enlèvement de métal (moulistes, usineurs…), conducteurs de transport en commun et ouvriers qualifiés en métallurgie, verre, céramique, matériaux de construction.

"Pour autant, plus de 9 recruteurs sur 10 ayant annoncé avoir une intention d’embauche en 2018 ont réalisé au moins une embauche", souligne Pôle Emploi qui indique que dans le Doubs en 2018, 27 000 offres d’emploi ont été déposées à Pôle emploi. 550 offres d’emploi ont été non pourvues, par manque de candidats (2,1 %).

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

150.000 Billets Doubs pour soutenir le tourisme local

La destination Doubs est une mosaïque de sites, de musées, d'activités de loisirs... fortement impactés par la crise sanitaire et ses conséquences. Afin d'en amoindrir les effets, le Département du Doubs, "conscient de cette richesse touristique et soucieux de la préserver », souhaite encourager les visiteurs comme les habitants à fréquenter massivement ces pépites réparties dans tout le territoire. Il a missionné Doubs Tourisme pour concevoir et mettre en œuvre les 150.000 Billets Doubs. Ils seront disponibles à partir du 1er juillet 2020.

Projet industriel de Général Electric : Marie-Guite Dufay salue une avancée positive, mais reste vigilante 

Après la tenue mardi du 4e comité paritaire de suivi des accords du 21 octobre 2019, la présidente de la région Bourgogne Franche-Comté parle, après sept mois de négociations, d'une "avancée positive" pour la concrétisation d'un projet industriel. "Il faut maintenant que GE assume enfin ses responsabilités en passant de la parole aux actes" estime-t-elle. "La Région fera tout pour que GE Belfort devienne le centre mondial de la turbine à hydrogène afin d’ancrer cette énergie d’avenir sur son territoire..."

« J’veux du local », pour promouvoir l’alimentation de proximité en Bourgogne Franche-Comté

Le mardi 30 juin 2020, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne-Franche- Comté et Christian Decerle, président de la Chambre régionale d'agriculture de Bourgogne- Franche-Comté ont présenté la campagne de promotion des plateformes "J’veux du local" en faveur de l’alimentation de proximité.

Dette publique : la Cour des comptes ne préconise pas « l’austérité » mais un effort de « redressement »

La Cour des comptes ne préconise "en aucun cas l'austérité" pour apurer dans l'avenir la dette générée par la crise du Covid-19, a affirmé mardi 30 juin 2020 son nouveau premier président Pierre Moscovici, tout en appelant le gouvernement à redresser les finances publiques.

Visites gratuites et réductions : 150.000 billets Doubs cet été

Tourisme • Le comité départemental du tourisme du Doubs a présenté lundi 29 juin 2020 au Dino-zoo son plan de soutien au tourisme : 150.000 "billets Doubs" (gratuité ou réduction de 10 €) sur 45 sites emblématiques à destination des touristes et des habitants, une formule "Doubs séjour" à 40 € par personne et une offre "Doubs en groupe" pour séduire une nouvelle clientèle.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.72
    légère pluie
    le 02/07 à 12h00
    Vent
    3.46 m/s
    Pression
    1015 hPa
    Humidité
    86 %

    Sondage