Alerte Témoin

Epinglé par Bruxelles, Moscovici et Cazeneuve promettent de "poursuivre leurs efforts"

Publié le 05/03/2014 - 15:07
Mis à jour le 05/03/2014 - 15:44

Les ministres français de l'Economie Pierre Moscovici et du Budget Bernard Cazeneuve ont promis ce mercredi 5 avril 2014 de "poursuivre les efforts" de redressement des finances publiques et de "soutien à l'offre productive", en réponse à un avis sévère de la Commission européenne sur l'économie française.

pierre_moscovici.jpg
Pierre Moscovici ©roman
"Le gouvernement est engagé à poursuivre son effort de rétablissement des comptes publics jusqu'à la fin du quinquennat, en faisant porter l'intégralité des efforts sur la réduction de la dépense publique à partir de 2015, avec au moins 50 milliards d'euros d'économies prévues sur la période 2015-2017", écrivent les deux ministres dans un communiqué. Ils se disent par ailleurs "déterminés à poursuivre (leurs) efforts de soutien à l'offre productive".
  
Ce communiqué est une réaction à la décision mercredi de la Commission européenne de placer la France "sous surveillance renforcée" en raison des "déséquilibres" dans l'économie du pays, selon elles insuffisamment corrigés. Dans son rapport, la Commission a fait le point mercredi sur les déséquilibres économiques de 17 pays européens au total. Quatorze d'entre eux souffrent de déséquilibres, dont la Croatie, la Slovénie et l'Italie, qui sont selon Bruxelles en plus mauvaise posture que la France.
  
MM. Moscovici et Cazeneuve estiment que Bruxelles a toutefois "validé les prévisions de croissance du gouvernement", en estimant la croissance française à 1% en 2014 et 1,7% en 2015. Paris table officiellement sur 0,9% puis 1,7%. Pour ce qui concerne les déficits, les deux ministres renvoient à la publication le 31 mars de la première estimation du déficit pour 2013, qui doit servir de base pour la suite.
 
Le 23 janvier dernier, M. Moscovici assurait encore que l'engagement de la France de ramener son déficit public "en dessous de 3% (du Produit intérieur brut) pour 2015 était évidemment maintenu." Depuis, la Commission a estimé le déficit français à 3,9% en 2015, et la cible de 3% a disparu du discours officiel en France.
 
(source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le marché automobile français continue de se redresser en juillet, aidé par les mesures de soutien

Les immatriculations de voitures particulières neuves en France ont progressé de près de 4% en juillet, a annoncé samedi le comité des constructeurs CCFA, se félicitant que les mesures de soutien déployées par le gouvernement en faveur du secteur "aient bien fonctionné". Si le groupe  Renault affiche de très bon chiffres (+33%), PSA est en recul de 5 %.

Comme un nouveau souffle chez le concessionnaire Savy à Besançon

PUBLI-INFO • Depuis le 1er juillet 2020, Jérôme Pruvot et Régis Guillon sont arrivés chez le concessionnaire Savy à Besançon. Respectivement directeur général et responsable commercial de Savy Franche-Comté, ces deux passionnés d'automobile qui en ont fait leur métier ont pour objectif de donner un nouveau souffle à la concession. L'occasion d'aborder les nouveautés BMW, Mini et BMW Motorrad.

Vrabiloc, une épicerie ambulante de produits en vrac, bio et locaux sillone le Grand Besançon…

Après avoir travaillé dans la restauration, Alexandra, 38 ans, a décidé de se mettre à son compte en septembre 2019 en ouvrant une épicerie itinérante dans le Grand Besançon : Vrabiloc. Son concept : proposer des produits locaux et artisanaux, frais ou sec et sans déchet. Le truc en + de son épicerie : elle est 100% autonome grâce à des panneaux solaires. Interview.

L’allocation de rentrée scolaire, majorée de 100€, sera versée le 18 août

Majorée "exceptionnellement" de 100 euros cette année, en raison "des conséquences sociales de la crise épidémique", elle sera versée le 18 août en Métropole, indique le ministère de la Santé et des Solidarités mercredi 29 juillet. Plus de trois millions de familles aux revenus modestes devraient en bénéficier cette année.

Bourgogne Franche-Comté : le taux de chômage bondit au 2e trimestre

Au deuxième trimestre 2020, en Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 151 610. Ce nombre augmente de 27,9 % sur le trimestre (soit +33 070 personnes) et de 22,6 % sur un an. En France métropolitaine, ce nombre augmente de 24,5 % ce trimestre (+22,7 % sur un an). Découvrez les chiffres département par département en Bourgogne Franche-Comté.

Besançon : le festival du BBRBU, prévu début septembre 2020, est reporté

L'association des Bars Boîtes et Restos de Besac Unis (BBRBU) prévoyait la création d'un festival en plein centre-ville de Besançon les 4, 5 et 6 septembre prochains pour permettre à l’ensemble des établissements adhérents de "générer d’urgence la trésorerie". Malheureusement, La Rêv'olution du BBRBU est reportée ultérieurement suite à une décision prise en préfecture le 21 juillet.
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     17.29
    légère pluie
    le 03/08 à 12h00
    Vent
    4.27 m/s
    Pression
    1014 hPa
    Humidité
    86 %

    Sondage