Europe Ecologie-Les Verts réclame un scrutin proportionnel

Publié le 11/06/2012 - 14:52
Mis à jour le 11/06/2012 - 14:53

EELV se console en obtenant plus de voix que celle réunies par leur candidate à la présidentielle, mais s’affirme déçu par les résultats de ses candidats.

législatives 2012

PUBLICITÉ

« Les scores obtenus par ses candidats autonomes ne sont pas à la hauteur de leur représentativité réelle. Une fois encore le mode de scrutin favorise le bipartisme, l’affrontement de deux blocs et pour chaque camp, le vote utile. Nous renouvelons notre appel à l’instauration d’une proportionnelle effective », expliquent les deux cosecrétaires régionaux, Eva Perrocchi et Claude Mercier du mouvement dans un communiqué.

« Pour le deuxième tour, l’accord passé avec le parti socialiste s’appliquera conformément à nos engagements : aucune voix ne doit manquer pour élire un candidat de gauche et faire obstacle à la droite et à l’extrême droite.
Réciproquement, toute la gauche doit se retrouver dans la deuxième circonscription du Doubs pour permettre l’élection d’Eric Alauzet, candidat de l’union. Les appels ambigus du candidat UMP Jacques Grosperrin en direction du Front National doivent conduire les abstentionnistes du premier tour ainsi que tous les démocrates de progrès à rejoindre le camp des valeurs républicaines, de l’espoir et du changement », poursuivent-ils.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Maison d’arrêt de Lure : « le Gouvernement nous retire même les miettes » dénonce Michel Raison

Dans le cadre de sa mission de contrôle de l'action du Gouvernement, Michel Raison, sénateur de la Haute-Sao?ne a interrogé mardi 14 mai 2019  en séance publique au Sénat, la ministre de la cohésion des territoires, Jacqueline Gourault, sur les engagements pris par la ministre  pour réparer le préjudice subi par la Ville de Lure suite à la décision du Gouvernement Philippe d'abandonner le projet de nouvel établissement pénitentiaire sur lequel le Président François Hollande s'était engagé en septembre 2015.

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Cabinet médical éphémère : « On voulait voir comment cela se passait sur le terrain » (J.F Longeot)

Jean-François Longeot, sénateur du Doubs, s'est rendu ce lundi 13 mai 2019 dans une maison de santé à Belleherbe, à l'Agence Régionale de Santé puis au cabinet éphémère de Pontarlier dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à l’organisation et à la transformation du système de santé où il est rapporteur pour avis. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.76
légère pluie
le 19/05 à 21h00
Vent
1.79 m/s
Pression
1006.56 hPa
Humidité
96 %

Sondage