Alerte Témoin

Europe : Moscovici modéré face à Madrid et Lisbonne

Publié le 13/07/2016 - 11:08
Mis à jour le 13/07/2016 - 11:19

Le commissaire européen, Pierre Moscovici a souhaité mercredi 13 juillet 2016 que la zone euro se contente de sanctions symboliques contre l’Espagne et le Portugal, en dérapage budgétaire. Il estime que les sanctions ne sont pas "la réponse qui convient en tout".

Des sanctions inédites dans l’histoire de l’Euro

Les ministres des Finances de la zone euro ont enclenché mardi 12 juillet 2016 une procédure de sanctions contre le Portugal et l’Espagne, pour ne pas avoir pris les mesures nécessaires pour corriger leur déficit. La Commission européenne, chargée du respect des règles, a désormais vingt jours pour proposer des amendes, dont le montant maximum est de 0,2% du PIB (Produit intérieur brut). Ces dernières pourraient donc s'élever jusqu'à 2,2 milliards d'euros pour l'Espagne et 360 millions d'euros pour le Portugal, selon des calculs de l'AFP basés sur les chiffres de PIB de 2015 fournis par
l'Office des statistiques européens.

Une clémence de la part de M. Muscovici

"Je souhaite que nous soyons capables d'aller vers des sanctions zéro dès lors que l'Espagne et le Portugal nous donnent des bonnes garanties", a déclaré M. Moscovici au micro d'Europe 1. "Je n'ai jamais été un partisan de l'austérité, je ne crois pas que les règles soient faites pour punir, je ne pense pas que les sanctions soient la réponse qui convient en tout", a-t-il noté. La procédure engagée par la zone euro est "davantage un processus d'incitation à réduire les déficits" qu'un "processus de punition", a ajouté le commissaire. L'exécutif européen est dans une situation délicate: il doit satisfaire d'un côté les tenants de l'orthodoxie budgétaire, Allemagne et Pays-Bas en tête, et de l'autre, ne pas se mettre à dos les pays plaidant la flexibilité, représentés par l'Europe latine.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Semaine Européenne du Développement Durable : découvrez cinq acteurs engagés en Bourgogne Franche-Comté

Dans le cadre de la Semaine Européenne du Développement Durable 2020, la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement de Bourgogne-Franche- Comté (DREAL) vous propose de découvrir, du 28 septembre au 2 octobre 2020, les initiatives filmées de cinq acteurs de la région engagés pour un développement durable local.

Connaissez-vous les différentes prestations de l’atelier de Decathlon Besançon ?

PUBLI-INFO •

Alexandre, Vincent, Mickaël et Raphaël sont présents tout au long de l’année pour entretenir et réparer votre matériel sportif à l'atelier de votre magasin Decathlon à Besançon. Ils vous accompagnent dans de nombreuses pratiques sportives : ski, trekking, vélo, fitness, plongée, running, équitation... Rendez-vous avec votre matériel sportif pour bénéficier d'un entretien et d'une réparation !

Le bail réel solidaire : devenir propriétaire d’une autre manière…

Devenir propriétaire des murs, mais pas du terrain. C'est le principe du "bail réel solidaire" (BRS) que souhaite mettre en œuvre début 2021 l'établissement public foncier (EPF) Doubs Bourgogne Franche-Comté. Philippe Alpy, président fraîchement réélu ce vendredi 25 septembre à la tête de l'EPF local, explique pourquoi il souhaite créer ce nouvel office foncier solidaire (OFS) dans la région.

Dispositifs médicaux à Besançon : lancement de « Cisteo Consulting »…

Cette nouvelle activité permettra à la société bisontine Cisteo Médical de conseiller et former  les fabricants internationaux, start-up ou entreprises du secteur médical et de la santé. Cette nouvelle activité sera présentée dans le cadre de la rentrée du DM qui se tient à Besançon les 29 et 30 septembre 2020, mais aussi sur le salon MedTech Meetup à Bruxelles, le 2 octobre 2020.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.89
nuageux
le 30/09 à 0h00
Vent
1.27 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %

Sondage