Evasion au tribunal de Montbéliard !

Publié le 26/09/2011 - 20:04
Mis à jour le 26/09/2011 - 20:04

Nouvelle évasion en Franche-Comté d’un détenu avant son jugement ! Après Saïd Bahmed à Besançon le 27 juin dernier qui avait réussi à fausser compagnie à des policiers d’escorte, un jeune homme de 36 ans qui a déjà 19 condamnations à son actif s’est échappé vers 15h du tribunal de Montbéliard  vraisemblablement lors d’une pause cigarette.

PUBLICITÉ

Bis repetita ! Nouvelle évasion au cœur d’un tribunal. L’évadé a 36 ans et a déjà écopé d’une dizaine de condamnations dont la plus lourde à 12 ans de réclusion par les assises de Haute-Vienne à Limoges pour des vols à main armée.

Incarcéré à Besançon, il devait être jugé à 15h30 pour deux vols commis dans le Pays de Montbéliard au printemps dernier. Il a réussi à s’évader sous l’œil médusé des deux militaires qui l’escortaient. Il s’est dirigé vers le quartier de la Petite Hollande. Le fugitif court toujours.

En liberté conditionnelle grâce à des remises de peine, il s’est retrouvé derrière les barreaux pour deux petits vols commis à Montbéliard (hi-fi, ordinateur)  et Vieux-Charmont (tentative de vol du coffre fort de Bétorep) en mai 2011. Libérable en avril 2015, le malfaiteur aurait pu voir sa peine s’alourdir. En son absence, le parquet a requis quatre ans de prison assorti d’un mandat d’arrêt.

Source : France 3 FC et Est Républicain 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Frédéric Péchier laissé libre sous contrôle judiciaire, le parquet fait appel

Frédéric Péchier laissé libre sous contrôle judiciaire, le parquet fait appel

MIS A JOUR • Le docteur Frédéric Péchier, anesthésiste à Besançon mis en examen jeudi 16 mai 2019 pour dix-sept nouveaux cas d'empoisonnements présumés de patients. Il a été laissé libre sous contrôle judiciaire, contrairement à la demande du procureur de la République, ont indiqué vendredi vers 3h du matin ses avocats. Le parquet a fait appel de cette décision.

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

L’anesthésiste F. Péchier mis en examen pour 17 nouveaux cas d’empoisonnements « sur personne vulnérable »

Mise à jour à 21h •  30 mois d'enquête, 1.300 procès verbaux, 60 cas suspects. Le procureur de Besançon a tenu une conférence de  presse à l'issue des 48h de garde à vue du Dr Péchier. L'anesthésiste de Besançon doit être mis en examen pour "empoisonnement sur personne vulnérable" dans 17 nouveaux cas dont sept mortels sur des patients de 4 à 80 ans. Le parquet a requis un placement en détention provisoire. 

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

Incidents médicaux suspects : la garde à vue de l’anesthésiste de Besançon prolongée

La garde à vue de l'anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, mis en examen en 2017 pour sept empoisonnements et interrogé sur une cinquantaine d'autres incidents médicaux suspects, a été prolongée mercredi pour 24 heures supplémentaires, a annoncé le parquet de Besançon. Randall Schwerdorffer, un des avocats du médecin a déclaré que son client restait sur la même ligne de défense et nie toute implication "de près ou de loin" dans un empoisonnement.

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

«Une cinquantaine» de nouveaux cas d’empoisonnements par l’anesthésiste sont suspectés

Un médecin-anesthésiste de Besançon, Frédéric Péchier, déjà mis en examen pour sept empoisonnements, a été placé en garde à vue ce mardi 14 mai 2019 matin dans les locaux de la police judiciaire de la ville pour être interrogé sur «une cinquantaine» d'autres cas, a-t-on appris de source proche du dossier.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 21.26
partiellement nuageux
le 24/05 à 15h00
Vent
2.35 m/s
Pression
1013.1 hPa
Humidité
57 %

Sondage