Expulsion des salariés de World Tricot

Publié le 13/12/2011 - 12:52
Mis à jour le 13/12/2011 - 13:12

World Tricot Compagnie,  née des cendres de la société qui avait perdu un procès contre la prestigieuse maison Chanel, a été expulsée ce mardi matin  de son atelier de Lure. 

 ©
©

La gendarmerie a mis sous scellés le bâtiment mardi matin. L'ensemble des machines, la matière première et les travaux de couture en cours ont été saisis.

La petite coopérative a un mois pour payer ou prouver que ces biens ne lui appartiennent pas, comme elle l'affirme, sans quoi ils seront vendus aux enchères pour payer les dettes de WTC.

"Nous sommes traités pire que des criminels. La loi est impitoyable pour les faibles et douce pour les forts", a commenté, abattue, la directrice artistique de WTC, Carmen Colle.  La société luronne avait été condamnée fin juillet par le tribunal de Vesoul à quitter son atelier avant le 5 septembre, la justice considérant qu'elle occupe les locaux "sans titre ni droit".

Depuis cette date, la compagnie est soumise à une astreinte de 500 euros par jour. Elle doit aussi verser une indemnité d'occupation des lieux de 11.500 euros mensuels à compter du 1er avril 2011, jusqu'à la date de libération effective des lieux. WTC a fait appel.

Les salariés refusaient de partir, espérant une régularisation de leur situation.  World Tricot ne s'est jamais relevé de son bras de fer contre le géant du luxe Chanel, qu'il accusait de contrefaçon. Déboutée par la justice en décembre 2009, la PME avait été liquidée en juillet 2010, avant de renaître sous une nouvelle forme juridique, World Tricot Cie. Les locaux ont été estimés par un organisme habilité à 700.000 euros, selon Mme Colle.

(source: AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Lancement de la stratégie économique régionale 2022-2028 en Bourgogne Franche-Comté

Vendredi 3 décembre 2021, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région, et Nicolas Soret, vice-président au développement économique, ont lancé les travaux du futur SRDEII (Schéma régional de développement économique, d’innovation et d’internationalisation) de La Commanderie à Dole.

Nouvelle gouvernance et nouvelles ambitions pour la Vallée de l’énergie

Lundi 22 novembre 2021, le conseil d’administration de la Vallée de l’Energie a renouvelé ses instances de gouvernance. EDF prend la présidence de l’association qui a été confiée à Alain Daubas, d’EDF Bourgogne-Franche-Comté. Il succède à  Jean-Luc Habermacher, de General Electric. Le CA a ensuite élu au poste de vice-président Damien Delmont, dirigeant de la société 3DLM, ainsi que douze membres au bureau exécutif.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.6
couvert
le 06/12 à 6h00
Vent
0.22 m/s
Pression
1015 hPa
Humidité
100 %

Sondage