Expulsion des salariés de World Tricot

Publié le 13/12/2011 - 12:52
Mis à jour le 13/12/2011 - 13:12

World Tricot Compagnie,  née des cendres de la société qui avait perdu un procès contre la prestigieuse maison Chanel, a été expulsée ce mardi matin  de son atelier de Lure. 

1260545537.jpg
Carmen Colle, la directrice de WTC ©carvy
PUBLICITÉ

La gendarmerie a mis sous scellés le bâtiment mardi matin. L'ensemble des machines, la matière première et les travaux de couture en cours ont été saisis.

La petite coopérative a un mois pour payer ou prouver que ces biens ne lui appartiennent pas, comme elle l'affirme, sans quoi ils seront vendus aux enchères pour payer les dettes de WTC.

"Nous sommes traités pire que des criminels. La loi est impitoyable pour les faibles et douce pour les forts", a commenté, abattue, la directrice artistique de WTC, Carmen Colle.  La société luronne avait été condamnée fin juillet par le tribunal de Vesoul à quitter son atelier avant le 5 septembre, la justice considérant qu'elle occupe les locaux "sans titre ni droit".

Depuis cette date, la compagnie est soumise à une astreinte de 500 euros par jour. Elle doit aussi verser une indemnité d'occupation des lieux de 11.500 euros mensuels à compter du 1er avril 2011, jusqu'à la date de libération effective des lieux. WTC a fait appel.

Les salariés refusaient de partir, espérant une régularisation de leur situation.  World Tricot ne s'est jamais relevé de son bras de fer contre le géant du luxe Chanel, qu'il accusait de contrefaçon. Déboutée par la justice en décembre 2009, la PME avait été liquidée en juillet 2010, avant de renaître sous une nouvelle forme juridique, World Tricot Cie. Les locaux ont été estimés par un organisme habilité à 700.000 euros, selon Mme Colle.

(source: AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Nièvre: les autorités de santé espèrent un repreneur pour une clinique menacée de fermeture

L'Agence régionale de Santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté, après avoir suspendu mercredi l'activité de chirurgie d'une clinique de la Nièvre pour "manquements" à la sécurité, a annoncé ce vendredi chercher une solution de reprise de l'établissement, que le propriétaire veut désormais fermer

Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. "C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir" constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.

L’hiver approche, et c’est toujours le bon moment pour acheter son vélo chez Proxy-Cycle !

PUBLI-INFO • La période hivernale est en effet une belle occasion de parcourir les magasins et de chercher son futur moyen de transport, de se faire plaisir pour noël ou bien encore de chercher la bonne affaire. Le fabricant et vendeur de vélos électriques bisontin Proxy-Cycle propose des promotions ainsi que des nouveautés toujours plus pratiques et tendance dès maintenant ! Rendez-vous dans les magasins Proxy Cycle en Franche-Comté…

Étude sur l'état de la pauvreté : qui sont les plus impactés en Franche-Comté ?

Depuis 20 ans, le Secours catholique mène une étude statistique annuelle sur l'état de la pauvreté en France. Ce 7 novembre 2019, l'organisation met en lumière la situation de précarité des migrants, des femmes seules et des enfants… Nous avons rencontré Antoine Aumonier, délégué de Franche-Comté au secours catholique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -0.71
couvert
le 17/11 à 6h00
Vent
0.73 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
92 %

Sondage