Expulsion des salariés de World Tricot

Publié le 13/12/2011 - 12:52
Mis à jour le 13/12/2011 - 13:12

World Tricot Compagnie,  née des cendres de la société qui avait perdu un procès contre la prestigieuse maison Chanel, a été expulsée ce mardi matin  de son atelier de Lure. 

 ©
©

La gendarmerie a mis sous scellés le bâtiment mardi matin. L'ensemble des machines, la matière première et les travaux de couture en cours ont été saisis.

La petite coopérative a un mois pour payer ou prouver que ces biens ne lui appartiennent pas, comme elle l'affirme, sans quoi ils seront vendus aux enchères pour payer les dettes de WTC.

"Nous sommes traités pire que des criminels. La loi est impitoyable pour les faibles et douce pour les forts", a commenté, abattue, la directrice artistique de WTC, Carmen Colle.  La société luronne avait été condamnée fin juillet par le tribunal de Vesoul à quitter son atelier avant le 5 septembre, la justice considérant qu'elle occupe les locaux "sans titre ni droit".

Depuis cette date, la compagnie est soumise à une astreinte de 500 euros par jour. Elle doit aussi verser une indemnité d'occupation des lieux de 11.500 euros mensuels à compter du 1er avril 2011, jusqu'à la date de libération effective des lieux. WTC a fait appel.

Les salariés refusaient de partir, espérant une régularisation de leur situation.  World Tricot ne s'est jamais relevé de son bras de fer contre le géant du luxe Chanel, qu'il accusait de contrefaçon. Déboutée par la justice en décembre 2009, la PME avait été liquidée en juillet 2010, avant de renaître sous une nouvelle forme juridique, World Tricot Cie. Les locaux ont été estimés par un organisme habilité à 700.000 euros, selon Mme Colle.

(source: AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.52
couvert
le 03/03 à 12h00
Vent
3.23 m/s
Pression
1000 hPa
Humidité
92 %