Fabrice Rizzo : "Améliorer son habitat, c'est investir en se faisant plaisir"

Publié le 17/04/2013 - 10:25
Mis à jour le 16/04/2019 - 10:11

Le 15 avril 2008, Leroy Merlin ouvrait son nouveau magasin à Besançon Châteaufarine. Cinq ans plus tard, l'enseigne est une des locomotives de la zone commerciale et accueille de 800.000 à 1 million de visiteurs tous les ans. Comment se porte le marché du bricolage en temps de crise ? Comment s'adapte aux nouveaux modes de consommation ?  Fabrice Rizzo, le directeur de Leroy-Merlin Besançon nous a ouvert les portes de son magasin de 10.000 m ² dans lequel travaillent 130 collaborateurs. 

 ©
©

5 ans !

C'est dans une ambiance décontractée que Fabrice Rizzo nous a accueillis à l'occasion des cinq ans de Leroy-Merlin à Besançon. L'enseigne, qui a bousculé le marché du bricolage-jardinage dans la capitale comtoise, propose plus de 60.000 références. "C'est une des plus belles offres de toute la Franche-Comté" se réjouit le directeur arrivé en 2010 sur Besançon.  

"Se démarquer..."

Aujourd'hui, le marché du bricolage représente aujourd’hui le premier secteur d’équipement des ménages. En moyenne un foyer achète pour 786 € en bricolage et 272 € en jardinage (données 2011). D'où le fleurissement des enseignes spécialisées. "Depuis 20 ans, le marché du bricolage est en croissance. Il est en léger recul depuis le début de l'année. Aujourd'hui, le secteur est toujours porté par l'esprit "cocooning" des années 90, mais devons nous adapter à la concurrence notamment d'internet. Nous nous démarquons par notre qualité de conseil, mais aussi en étant source d'inspiration pour nos clients. C'est pourquoi nous développons le principe des show-rooms. Celui de l'espace cuisine vient par exemple de doubler en surface...."

Faciliter la vie du client

Fabrice Rizzo constate également que les consommateurs sont mieux informés et plus exigeants. "En période de crise, améliorer son habitat est aussi considéré comme un investissement tout en se faisant plaisir. Notre rôle est d'être présent pour accompagner le bricoleur débutant ou expérimenté avant, pendant et après l'achat" explique le directeur qui, dans les rayons, n'hésite pas à donner de sa personne pour bichonner sa clientèle. 

Le magasin a déjà accompagné sept autoconstructions, dont l'une, pour un collaborateur du magasin. Depuis mai 2012, il propose d'ailleurs pour des projets conséquents un nouveau service : "client en compte". 30 collaborateurs sont formés pour devenir des "référents" et faciliter la relation du client dans les différents rayons. Ce service permet en outre d'éviter le passage en caisse : l'enseigne réalise directement les appels de fonds du prêt auprès des banques.

Maison économique et écologique

Conscient des nouveaux modes de consommation, Fabrice Rizzo estime qu'il doit accompagner toutes ces tendances. Le credo de la marque "Inventer la maison de demain" autour de quatre engagements : maison plus saine, plus facile à vivre pour mieux profiter de l’espace, plus économe et plus respectueuse de son environnement. 

Les 21 et 22 juin 2012, les 130 collaborateurs du magasin de Besançon se sont réunis en ce sens là la CCI pour écrire leur feuille de route à trois ans et s’engager. Un système de tri optimisé a par exemple été installé à l'arrière du magasin. 

Au-delà des aspects commerciaux, le magasin met en place de multiples partenariats. Avec le rectorat, il accueille des professeurs pour leur offrir une autre vision du monde de l'entreprise. Avec la Mission locale ou le club Face (fondation agir contre l'exclusion), il mène des actions d'intégration pour des personnes en réinsertion professionnelle, etc. L'enseigne ouvre également régulièrement ses portes à des associations, artisans ou jeunes entrepreneurs pour leur offrir une visibilité.

 Programme des animations des cinq ans de Leroy-Merlin Besançon ci-contre 


Pull Shapes (the pipettes) - leroy merlin besancon par asreck

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Plan « 1 jeune 1 solution » : 100 à 150 emplois en CIE susceptibles d’être pourvus d’ici la fin de l’année dans le Doubs

La Préfecture du Doubs a invité 70 chefs d’entreprises ce 22 septembre 2021 afin de rappeler le dispositif "1 jeune 1 solution" dans le cadre du Plan France Relance (et PAQTE) et notamment des "contrats initiative emploi(CIE) qui leurs sont proposés.

Magasin coopératif « T’as meilleur temps » à Besançon : prochaine réunion d’information ce mardi soir

Ouvert depuis le 12 novembre 2020, le magasin coopératif et participatif "T'as meilleur temps !" a repris ses réunions d'information pour les nouveaux consom'acteurs qui souhaitent en savoir plus. Rendez-vous ce mardi 21 septembre 2021 à 19h30 sur place ou sur Facebook !

L’assurance scolaire en trois questions

UFC Que Choisir • Faut-il souscrire à une assurance scolaire spécifique ? Chaque année, l'établissement scolaire de votre enfant vous demande de lui communiquer une attestation d'assurance. L' association de consommateurs, l'UFC Que Choisir du Doubs, fait le point sur ce que vous devez savoir sur cette assurance, mais aussi sur votre responsabilité civile en cas de dommage causé par votre enfant.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.25
nuageux
le 23/09 à 6h00
Vent
0.87 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
92 %

Sondage