Factures de gaz qui augmentent : comment faire des économies ?

Publié le 20/11/2014 - 18:11
Mis à jour le 20/11/2014 - 18:12

L’association des consommateurs UFC-Que choisir ? renouvelle sa campagne « Gaz moins cher ensemble » pour obtenir, de nouveau, la meilleure offre sur le marché du gaz à partir de ce jeudi 20 novembre jusqu’au 19 janvier 2015. Mais qu’est-ce ça peut changer ? Voici quelques chiffres de l’UFC-Que choisir ?…

 ©
©

Au bénéfice des 675 souscripteurs du département du Doubs, l'économie annuelle substantielle est de 195 euros pour les ménages chauffés au gaz, soit 131.771 euros de pouvoir d'achat économisé par les souscripteurs du département selon les chiffres de l'UFC-Que choisir ?.

Au-delà de la demande de nombreux consommateurs en faveur d'une nouvelle campagne, et de l'augmentation du tarif réglementé du gaz cet automne 2014 (+ 3,9% au 1er octobre, +2,3% au 1er novembre), deux éléments d'actualité soulignent la nécessité de reconduire la campagne "gaz moins cher ensemble" :

  • La dynamique concurrentielle, objectif de la campagne GMCE, qui s'essouffle. La part des fournisseurs alternatifs stagne désormais (0% de plus de mars à juin 2014). La méconnaissance des consommateurs sur la libéralisation du marché et le changement de fournisseur ont encore la vie dure (seulement 55% des consommateurs savent que le marché du gaz est libéralisé et 57% seulement savent que changer de fournisseur est gratuit).
  • L'autorité de la concurrence qui dénonce la sclérose concurrentielle sur le marché du gaz a pris une mesure conservatoire surprenante dans le cadre d'une saisine contentieuse à l'initiative de Direct Energie : l'ouverture du fichier des clients au tarif réglementé à la concurrence faisant craindre des campagnes de démarchage agressif. 

Des écarts d'économies non négligeables

En 2013 et 2014, la campagne GMCE a dynamisé la concurrence au profit des consommateurs. Selon les chiffres de l'UFC-Que choisir ?, après l'observatoire de la CRE, les foyers qui utilisent les "fournisseurs alternatifs" économisent plus d'une centaine d'euros sur un an tandis que les foyers qui sont fournis par GDF Suez peuvent économiser entre 5 et 9 euros et perdre plus d'une trentaine d'euros comme ce fut le cas au deuxième trimestre 2014.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Installation du premier Comité régional pour l’emploi : quel sera son rôle ?

Le jeudi 16 mai 2024, au Conseil régional, Franck Robine, préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté et préfet de la Côte-d'Or et Marie-Guite Dufay, présidente du Conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté, ont installé le premier Comité régional pour l'emploi, une instance opérationnelle de la loi pour le plein emploi de décembre 2023.

Pizza à la part, un nouveau concept proposé place du 8 Septembre à Besançon

Vendredi 17 mai 2024 à partir de 11h30, Slice Pizza situé place du 8 Septembre à Besançon accueillera ses premiers clients. C’est une première : la vente de pizza à la part ! Un concept porté par deux jeunes entrepreneurs, Luc et Louis, qui ont souhaité s’installer dans la capitale franc-comtoise, après le succès qu’à rencontré leur première boutique à Dijon.

Le tourisme et le commerce bisontin au coeur du prochain conseil municipal de Besançon

Au coeur des sujets du prochain conseil municipal, le tourisme et l'activité commerciale de la Ville de Besançon seront abordés comme thème principaux ce jeudi 15 mai 2024. En conférence de presse, la Ville a dressé le bilan des derniers chiffres de la saison touristique et du commerce bisontin. 

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

À Besançon la boutique “L’air de rien” ferme ses portes

Ce mercredi 15 mai 2024 les autocollants "déstockage massif" et "avant cessation d’activité" sur la vitrine de la boutique bisontine L’air de rien interpellent. Située au 8 rue des Granges, la boutique avait reçu en 2023 le prix du meilleur commerce indépendant de Bourgogne – Franche-Comté mais s'apprête pourtant à baisser définitivement le rideau.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 9.68
couvert
le 20/05 à 0h00
Vent
1.35 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
94 %