Alerte Témoin

FC Sochaux : des sénateurs interpellent l'ambassadeur de Chine sur la situation du club

Publié le 22/12/2017 - 15:43
Mis à jour le 22/12/2017 - 17:25

Deux sénateurs franc-comtois, Cédric Perrin et Martial Bourquin ont demandé jeudi 21 décembre 2017 à rencontrer l'ambassadeur de Chine en France pour faire part de leurs "inquiétudes légitimes" face à la situation administrative du FC Sochaux, propriété d'une filiale en liquidation judiciaire d'un groupe chinois.

650x398-bache-presse-fcsm-noire.jpg
© fcsochaux.fr
PUBLICITÉ

Cédric Perrin, sénateur du Territoire de Belfort, et Martial Bourquin, sénateur du Doubs, "mobilisés pour garantir la pérennité du club", ont sollicité un rendez-vous avec M. Jun Zhai dans une lettre cosignée, après avoir été interpellés par les clubs de supporters du FC Sochaux.

Le propriétaire du club "n'a apporté aucune garantie viable" 

"L'attachement à ce club est très fort, tant au sein de la population locale que chez les élus de nos départements respectifs", ont souligné les deux sénateurs qui souhaitent "expliciter davantage" leurs craintes pour l'avenir du club lors d'un entretien. La situation du FC Sochaux-Montbéliard (L2) est incertaine après la liquidation judiciaire en août 2017 de la filiale française de la société chinoise Ledus, qui a racheté le FCSM en 2015.

Depuis cette procédure, le propriétaire du club "n'a apporté aucune garantie viable" quant au futur du plus vieux club de football professionnel français, a expliqué Cédric Perrin, s'associant à la démarche d'élus locaux.

Le "manque de transparence et de certitude sur l'avenir du club"

Le 14 décembre, Charles Demouge (LR), président de l'agglomération de Montbéliard, avait demandé un rendez-vous avec Laura Flessel, ministre des Sports, et regretté le "manque de transparence et de certitude sur l'avenir du club" dans un communiqué.

La "Tribune Nord Sochaux", principal groupe de supporters du FCSM, avait mis en cause dans un communiqué la gestion de la direction qu'elle accuse de "souiller" le club et de le mener "droit dans le mur". La DNCG, le gendarme financier du football français, a interdit le 11 décembre au club de Sochaux de recruter et a imposé un encadrement de la masse salariale pour la saison 2018-19.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Baisse des dotations horaires au collège Diderot : Anne Vignot tient à apporter son soutien aux personnels de l’établissement

Comme nous le dénonçait le Snes FSU dans un article en date du 6 février dernier, les moyens vont baisser pour la rentrée 2020 dans les collèges et lycée. Ce 16 février 2020, Anne Vignot, candidate à l'élection municipale de Besançon, souhaite apporter son soutien aux personnels du collège Diderot.

Municipale 2020 : Alexandra Cordier connaît-elle si bien Besançon ?

Dans le cadre de la campagne pour l'élection municipale de Besançon, maCommune.info a invité les 9 candidats à répondre à un quiz 100% bisontin pour savoir s'ils connaissaient si bien la ville qu'ils  veulent représenter et le quotidien des habitants. Après Jean-Philippe Allenbach jeudi, on poursuit avec Alexandra Cordier, candidate sans étiquette avec sa liste "Ensemble !".

Municipale 2020 : Anne Vignot et sa liste « Besançon par nature » présentent leur programme culturel

La liste "Besançon par nature", conduite par Anne Vignot, a dévoilé jeudi 13 février ses propositions pour le secteur de la culture à Besançon dans le cadre de sa campagne pour l'élection municipale.

Municipale 2020 : Jean-Philippe Allenbach connaît-il si bien Besançon ?

QUIZ DES CANDIDATS • Dans le cadre de la campagne pour l'élection municipale de Besançon, maCommune.info a invité les 9 candidats à répondre à un quiz 100% bisontin pour savoir s'ils connaissaient si bien la ville qu'ils  veulent représenter et le quotidien des habitants. On commence ce jeudi avec Jean-Philippe Allenbach, candidat du Mouvement Franche-Comté avec sa liste "Les Régionalistes"...

Municipale 2020 : la question qui fâche à Karim Bouhassoun…

VIDEO • Dans le cadre de la campagne pour l'élection municipale à Besançon, nous avons posé une question qui fâche aux 9 candidats. Aujourd'hui, la question qui fâche que nous avons posée à Karim Bouhassoun, tête de la liste "Bisontines Bisontins, la liste citoyenne de Besançon" est : "Que répondez-vous aux Bisontins qui pensent que Bisontines Bisontins n'est qu'un feu de paille et que vous ne serez pas sur la ligne de départ le 15 mars ?"

Station de Métabief

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.07
couvert
le 17/02 à 3h00
Vent
5.61 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
72 %

Sondage