Fermeture du pont de la République aux voitures : une polémique "d'une grande tristesse"

Publié le 27/01/2022 - 14:01
Mis à jour le 27/01/2022 - 16:37

C’est au tour de Alternatiba-ANV COP 21 Besançon de réagir à l’annonce de la maire de Besançon en date du 7 janvier sur la prochaine fermeture à la circulation des voitures du pont de la République. Pour le mouvement citoyen, cette décision est « un pas minuscule qui ne nous réjouit que très très marginalement », indique-t-il dans un communiqué du 26 janvier.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Lors de sa première conférence de presse de l'année 2022, Anne Vignot, maire de Besançon avait annoncé la fermeture à la circulation des voitures du pont de la République à partir du printemps-été prochain.

Après Besançon maintenant, Association Vélo Besançon et l'Union des commerçants de Besançon, c'est au tour de Alternatiba - ANV COP 21 Besançon de donner son opinion sur cette décision.

"Un pas minuscule qui ne nous réjouit que très très marginalement"

Pour le groupe local, cette polémique autour de cette interdiction sur le pont de la République lui semble "d'une grande tristesse" en expliquant que "Dédier un pont, 150 mètres de bitume, aux modes doux, demander aux voitures d’épargner ce minuscule espace de circulation et ce sont les hauts cris, le scandale… alors même que c’est un tout petit pas dans la longue marche que nous devrions suivre pour éloigner de nous la menace du changement climatique, un pas minuscule qui ne nous réjouit que très très marginalement. Nous aurions besoin de tellement plus !"

Et par "tellement plus", Alternatiba - ANV COP 21 entend "des transports gratuits, des aménagements cyclables conséquents, une diminution du stationnement et de la voirie automobile dans toute l'agglomération."

"Lorsqu’il s’agit de prendre aux voitures 150 mètres de bitume, plus rien n’existe que le sentiment d’une frustration intolérable"

Le mouvement souligne que "les transports représentent la plus grosse part de nos gaz a effet de serre, la voiture individuelle la plus grosse part dans ce secteur des transports. Les alarmes s’accumulent, les recommandations s’empilent, les engagements se multiplient, mais lorsqu’il s’agit de prendre aux voitures 150 mètres de bitume, plus rien n’existe que le sentiment d’une frustration intolérable. Que surtout RIEN ne change ! Que le monde reste dans ses fumées, dans ses mirages, qu’il perdure à tout prix !"

Le collectif reste persuadé que "le monde d’après est infiniment plus désirable et sécure. Des personnes élues, qui aspirent à des responsabilités envers les citoyens, prennent ainsi le parti du court terme, confortent les vieux réflexes, se crispent sur des comportements qui doivent être dépassés sans se rendre compte qu’ils font là, à nos yeux, la démonstration de leur totale irresponsabilité."

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Sondage – Pour vos vacances, avez-vous arrêter de prendre l’avion pour une question environnementale ?

Cette question de continuer de prendre l’avion ou non pour limiter son impact sur le réchauffement climatique est de plus en plus fréquente, en tous cas chez celles et ceux qui ont les moyens de prendre l’avion pour partir en vacances (90 % de la population mondiale n'a jamais pris l'avion). Et vous, avez-vous arrêter de choisir le moyen de transport pour une question environnementale ? C’est notre sondage de la semaine.

Une sophrologue saint-vitoise replace la sexualité au coeur du développement personnel

Sophrologue et sexothérapeute depuis 2018 et installée à Saint-Vit, Marie Blanchon développe un projet ”Femme confiante, amour de soi et sexualité”. Elle s’adresse, comme son nom l’indique, aux femmes et plus particulièrement celles qui veulent se libérer des blessures du passé et des liens transgénérationnels, souvent à l’origine de nombreuses peurs et insécurités.

Sirops et limonades Rième, quoi de neuf pour l’été 2024 ?

QUOI DE 9 ? • Un siècle après la création, dans les montagnes du Haut-doubs, la Maison Rième n’a pas pris une ride. C’est avant l’arrivée des colas que Marcel-Alcide Rième invente dans les années 20 la pétillante "Mortuacienne". Elle a beaucoup voyagé jusqu’en 2024, accompagnée de sirops, y compris bio et gourmands.

Des membres du CESER en visite au laboratoire Femto-ST

Les membres du conseil économique, social et environnemental régional (CESER) ont visité mardi 9 juillet 2024 le laboratoire Femto-St à Besançon. Ils ont notamment échangé avec le directeur, des chercheurs et un représentant de la délégation régionale académique à la recherche et à l’innovation.

Gros bug mondial Microsoft : chaînes TV, aéroports et entreprises subissent d’importantes perturbations

Mise à jour à 16h56 • Depuis vendredi 19 juillet 2024 au matin, de nombreuses entreprises et administrations rencontrent d’importants problèmes informatiques, comme des dysfonctionnements sur des terminaux de paiements our pour les règlements en ligne sur certains sites, des problèmes dans des aéroports et des chaînes télévisées perturbées comme Canal+ ou TF1.. D’où vient ce bug mondial ?

À quoi ressemble la nouvelle base nautique d’Osselle ?

La nouvelle base nautique d'Osselle, renommée Les lacs d'Osselle, entièrement rénovée, a été inaugurée jeudi 18 juillet 2024 en présence notamment d'Anne Olszak, maire d'Osselle-Routelle, d'Anne Vignot, présidente de Grand Besançon Métropole, Ludovic Fagaut, vice-président du Département du Doubs et Patrick Ayache, vice-président en charge du tourisme de la Région Bourgogne Franche-Comté.

Des congés menstruels pour "améliorer la qualité de vie au travail"

Alors qu’aujourd’hui, en France, 1 personne menstruée sur 2 déclare souffrir de dysménorrhée (règles douloureuses) et 1 personne menstruée sur 10 est atteinte d’endométriose (maladie chronique), la CGT propose de "lever le tabou" des règles douloureuses et réclame "le congé menstruel pour les personnes menstruées qui en ont besoin" pour les personnes travaillant à la Ville de Besançon, au CCAS et à Grand Besançon Métropole.   

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 20.75
légère pluie
le 23/07 à 21h00
Vent
1.67 m/s
Pression
1021 hPa
Humidité
82 %