Alerte Témoin

Fermeture du restaurant de Jacques Barnachon à Morteau : "les charges sont trop lourdes"

Publié le 18/02/2020 - 16:30
Mis à jour le 18/02/2020 - 16:43

Le dernier service a été donné le 31 janvier 2019 au 41 Grande rue à Morteau. En cause ? "Des problèmes de recrutement" et des "charges trop lourdes", explique le chef Jacques Barnachon.

Restaurant Jacques Alexandre
Restaurant Jacques Alexandre © google street view

Ouvert depuis 2010, le restaurant "Jacques Alexandre" a fermé ses portes depuis un mois et demi malgré le succès retentissant de l'établissement : "Nous devions refuser des gens alors qu'il restait des places, car il n'y avait qu'une seule personne pour servir", explique Jacques Barnachon, le chef et propriétaire de l'établissement. Le restaurant, qui faisait 120 couverts par jour, a fini à 35 couverts par service. Il est également passé de dix à quatre employés.

"Le problème ce n'est pas la Suisse (…) c'est les charges que nous devons payer"

Selon le chef, il faudrait "une zone franche" à proximité du territoire Suisse afin que les employés soient convaincus de rester en France. "Le problème ce n'est pas la Suisse. Nous avons besoin d'elle. Mais les charges que nous devons payer à l'État. Si 50% de celles-ci étaient reversés aux salariés. Cela changerait considérablement leur salaire", souligne-t-il en précisant ne pas être le seul dans ce cas de figure.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Crise économique du coronavirus : BGE Franche-Comté s’engage auprès des Travailleurs indépendants

Dans le contexte sanitaire actuel et au vu des conséquences sur les petites entreprises suite au confinement entamé depuis le 17 mars 2020, le réseau BGE en lien avec Le Ministère du Travail a missionné les BGE sur les territoires pour qu’elles apportent aide et conseils aux travailleurs indépendants les plus fragiles.

Entreprises, vous avez des surblouses, des masques…? Faites vous connaître

Appel au don de matériel de protection • Pour répondre aux besoins en matériel manquant dans les établissements de santé, la CCI du Doubs coordonne un nouvel appel aux dons de matériels de protection. L'hôpital de Besançon a par exemple un besoin urgent de surblouses pour le personnel soignant.

Confinement : chômage partiel ou travail ?  Quelles conditions  ? Quelles nouvelles mesures ? Quelles démarches ?

Entreprises •

Entre l'appel #RestezChezVous, la poursuite de l'activité économique et les problématiques des entreprises, l'équation n'est pas toujours évidente tant pour les travailleurs que pour les chefs d'entreprises. Ce dimanche Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics, a annoncé un renforcement des mesures d’aide aux entreprises. Mais il y a des conditions. 

Offre d'emploi
 4.6
nuageux
le 30/03 à 9h00
Vent
6.4 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
62 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune