Fermeture d'une classe à Tristan Bernard : la mobilisation continue

Publié le 02/09/2019 - 17:16
Mis à jour le 02/09/2019 - 17:16

Ce lundi 2 septembre 2019, pour la matinée de rentrée, une cinquantaine de parents d'élèves s'étaient donnés rendez-vous à l'école Tristan Bernard de Besançon, afin d'interpeller l'inspectrice de l'éducation nationale concernant la fermeture d'une classe...

 ©
©

Les parents d'élèves se mobilisent depuis juin dernier contre la fermeture d'une classe de CE1-CE2, annoncée par la DASEN.

L'argument pour fermer cette classe était "le manque d'élèves". Mais selon Sophie Royer, représentante des parents d'élèves, "les effectifs sont là : suite à la mobilisation, l'administration s'était engagée à rouvrir la classe s'il y avait au moins 75 élèves, et on en a compté 77 ce matin." 

"30 élèves par classe, ce n'est pas possible"

Sans compter les dérogations, les trois élèves en Clex (situation de handicap) dont l'administration ne tient pas dans ses comptes. "Au vu de ces besoins particuliers, 30 élèves dans une classe ce n'est pas possible. Là, en CP-CE1, ils étaient 29 ce matin, à apprendre à lire et à compter. Il faut imaginer le tableau, c'est absurde." 

Réponse demain

Les parents d'élèves n'ont finalement pas pu parlementer avec l'inspectrice, arrivée plus tard ; l'arbitrage sera probablement rendu demain dans l'après-midi. Des parents devraient se rendre devant l'école en attente de la décision.

"On a envie d'être optimistes. Mais on n'ose pas trop se réjouir malgré l'objectif théoriquement atteint, car à peu près vingt classes dans la même situation que nous dans le Doubs. Cela m'étonnerait qu'autant de postes d'enseignants soient crées" conclut Sophie Royer.

Pour rappel, à Besançon, les écoles Bourgogne, Hélvétie et Ile-de-France sont également concernées par des fermetures de classes.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Education

Éducation : pas de rassemblement prévu dans le Doubs ce jeudi

Plusieurs syndicats ont lancé un appel à la grève pour la journée ce jeudi 20 janvier 2022 dans les écoles, collèges et lycées après le mouvement d'ampleur de jeudi dernier, pour demander "des réponses fortes" face au "chaos" engendré par la crise sanitaire, et des investissements massifs dans l’éducation. Aucun rassemblement n’est prévu ce jeudi dans le Doubs.

Besançon : la Semaine olympique et paralympique s’adapte encore au contexte sanitaire

La Semaine Olympique et Paralympique 2022 se déroulera du 24 au 29 janvier 2022 à Besançon. Elle s’adresse aux enseignants ainsi qu’aux élèves de la maternelle à l’université, mais aussi aux athlètes et aux collectivités territoriales. Cet événement national a pour but de valoriser le sport, sensibiliser les pratiquants au maintien ou à la reprise d’une activité physique tout en mobilisant la communauté éducative autour des valeurs citoyennes et sportives.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 0.8
légères chutes de neige
le 20/01 à 9h00
Vent
1.84 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
100 %

Sondage