Alerte Témoin

Feu vert présumé de Bruxelles pour le rachat d'Alstom : le titre du groupe flambe

Publié le 17/08/2015 - 13:53
Mis à jour le 17/08/2015 - 13:54

Le titre Alstom est en tête du CAC 40 ce lundi 17 août 2015 en réaction à l'information selon laquelle  General Electric obtiendrait bien le feu vert de Bruxelles pour le rachat de la branche Énergie d'Alstom. Les deux entreprises, présentes à Belfort, avaient reçu déjà l'aval du gouvernement français.

Alstom flambait de plus de 6% (à 27,53 €) en tête du CAC 40 lundi matin, en réaction à des informations de presse selon lesquelles General Electric devrait obtenir le feu vert de Bruxelles pour le rachat des activités Energie du groupe français. General Electric est en effet allé encore plus loin dans les concessions faites pour obtenir l'aval de la Commission européenne.

Selon des informations de presse, citées par le courtier Aurel BGC, General Electric "devrait obtenir le feu vert de Bruxelles au rachat des activitésEnergie d'Alstom" et le groupe américain "aurait lâché davantage de lest la semaine dernière afin de convaincre la Commission européenne". Mi-juillet, une source proche du dossier avait indiqué à l'AFP que la Commission européenne avait reporté au 11 septembre sa décision sur ce rachat, GE ayant soumis ses "remèdes" pour éviter un veto. Bruxelles, gendarme de la concurrence en Europe, s'était donné dans un premier temps le 21 août comme date butoir pour se prononcer sur cette opération à 12 milliards d'euros

Ce serait une bonne nouvelle pour Alstom qui espère grâce à cette opération se recentrer sur les transports tout en améliorant sa situation financière. "Si cela se confirme, cela va enlever une épine du pied à ce dossier. Il faut rappeler que l'annonce selon laquelle Bruxelles pourrait retoquer l'opération avait pesé sur le titre" il y a quelques semaines, explique Renaud Murail, gérant chez Barclays Bourse, cité par l'AFP."La configuration du groupe Alstom changerait complètement. Cette opération va notamment lui permettre de récupérer des liquidités" dont une partie est susceptible d'être reversée à ses actionnaires, selon lui.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Soutiens aux entreprises : quel bilan et quelles nouvelles mesures six mois après le début de la crise ?

Des chiffres et des chiffres. L’Urssaf Franche-Comté, la Direction départementale des Finances publiques du Doubs et la Banque de France du Doubs ont présenté ce jeudi 17 septembre 2020 les nouvelles de mesures de soutien aux entreprises et aux travailleurs indépendants. Occasion de faire un premier bilan chiffré six mois après le début de la crise sanitaire.

Travaux publics de Bourgogne Franche-Comté : « la relance se fera par les territoires »

Dans un communiqué du 16 septembre 2020, le président de la fédération des travaux publics de Bourgogne Franche- Comté Vincent Martin évoque l'attente d'une mise en œuvre "rapide" du plan de relance dans les territoires. Suite au confinement, les entreprises de travaux publics constatent aujourd'hui une baisse d'activité 25%.

Risque de fermeture administrative de bars à Besançon : le BBRBU demande une table ronde « en urgence »

Suite à l'annonce du préfet du Doubs le 15 septembre sur des fermetures administratives de bars où les gestes barrière ne sont pas respectés, l'association des Bars Boîtes Restos de Besac Unis (BBRBU) demande l'organisation d'une table ronde en urgence en réunissant "au plus vite" les représentants de la Ville, de la Préfecture, de l'ARS et tous les gérants de débits de boisson qui le souhaitent.

Métiers d’Art : Émilie Barbier, ébéniste bourguignonne remporte le prix régional

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat de région BFC organise, chaque année, le prix métiers d’art, à destination des professionnels des métiers d’art, qu’ils soient chefs d’entreprises ou salariés d’une entreprise immatriculée au Répertoire des Métiers. C'est Emilie Barbier, ébéniste dans l’Yonne qui a obtenu le prix régional 2019.

Covid-19 et évènementiel : La Rodia en « alerte rouge » à Besançon. Pourquoi ?

Mardi 15 septembre, la tour de La Rodia était en rouge comme de nombreuses salles de concerts et de spectacles en France. Pourquoi ? Les prestataires du secteur de l'évènementiel sont au bord du gouffre suite à la crise sanitaire de la covid-19. Le syndicat professionnel de prestations techniques lance l'"alerte rouge"…

General Electric promet des embauches en France dans l’éolien en mer

General Electric continuera à embaucher en France sur ses trois sites dédiés à l'éolien en mer, a assuré mardi le président de GE Renewable Energy Jérôme Pécresse, qui vise un total de 1 400 emplois d'ici à la fin 2021 alors que 753 postes seraient supprimés selon des sources syndicales, à Villeurbanne ou encore Belfort.

L’entreprise AMTE à Thise, lauréate du fonds de modernisation automobile et aéronautique

Lors du comité exécutif du Conseil national de l’industrie ce lundi 14 septembre, le Premier ministre Jean Castex et Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’Industrie, ont dévoilé la liste des 24 premiers projets lauréats des fonds de modernisation automobile et aéronautique. Parmi les lauréats, l’entreprise AMTE Augé microtechnique basée à Thise.

Livres Dans la Boucle 2020

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune

     19.76
    ciel dégagé
    le 18/09 à 9h00
    Vent
    0.8 m/s
    Pression
    1018 hPa
    Humidité
    80 %

    Sondage