Alerte Témoin

Fin du droit d'option des frontaliers : les précisions de Marisol Touraine

Publié le 07/04/2014 - 16:37
Mis à jour le 08/04/2014 - 16:28

Interpellé par le Groupement transfrontalier européen sur la fin du droit d'option pour les travailleurs frontaliers, la ministre des affaires sociale et de la santé  Marisol Touraine a confirmé la mise en place de la réforme de l’assurance maladie des frontaliers à compter du 1er juin 2014 tout apportant quelques précisions...

dsc_8172.jpg
La ministre des affaires sociale et de la santé Marisol Touraine ©roman

Le groupement transfrontalier européen a reçu un courrier de Marisol Touraine. La ministre des Affaires Sociales et de la Santé confirme également plusieurs points :

  • la possibilité pour les frontaliers de choisir un médecin traitant en France ou en Suisse
  • le remboursement des soins ambulatoires réalisés en Suisse
  • la prise en charge et la poursuite des soins lourds entamés en Suisse avant le 1er juin 2014 avec un remboursement sur la base du régime suisse 
  • la durée de validité de la carte européenne d’assurance maladie passera de un an à deux ans afin de faciliter l’accès à ces droits
  • Pour  le Pays de Gex, la ministre demande aux CPAM frontalières de porter une attention particulière aux demandes de soins programmés en Suisse 

Concernant le calcul de la cotisation CMU sur la base du revenu fiscal de référence, le Groupement transfrontalier européen va poursuivre ses actions auprès du nouveau ministre des Finances, Michel Sapin.

Courrier Ministre Touraine avril 2014.pdf by macommune_info

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Santé

Coronavirus : 23 nouveaux décès en Bourgogne Franche-Comté

187 décès • L'agence régionale de santé Bourgogne Franche-Comté a publié son nouveau point quotidien. Afin d'éviter une éventuelle future saturation des services de réanimation en Bourgogne- Franche-Comté, le transfert de malades vers d'autres établissements s'est poursuivi pour la troisième journée consécutive. 12 patients ont été conduits vers des hôpitaux d’Auvergne-Rhône-Alpes et de PACA.

Coronavirus : quels sont les départements les plus touchés en Bourgogne Franche-Comté ?

Un peu moins de 200 nouveaux malades du Covid-19 ont été hospitalisés durant le week-end en Bourgogne Franche-Comté. Ce sont désormais près de 900 personnes qui sont prises en charge en milieu hospitalier dans la région, dont près de 60 % d'hommes. Au 29 mars 2020, avec 51 décès, le Territoire de Belfort est le plus touché devant la Côte d'Or (37). Le nombre de cas grave est en revanche plus important dans le Doubs avec 56 malades en réanimation ou en soins intensifs.

Coronavirus : la semaine à venir s’annonce « décisive »

Selon Pierre Pribile, directeur régional de l'ARS Bourgogne Franche-Comté, la Bourgogne Franche-Comté est confrontée "à une croissance continue du nombre de cas graves et de cas hospitalisés et admis en réanimation...". Plus de 1.500 cas confirmés au Covid-9 (patients ayant subi un test positif) ont été recensés  Bourgogne Franche-Comté depuis le début du mois de mars. Les premiers décès remontent au 18 mars 2020. Dans la région 164 patients sont décédés à l'hôpital des suites du Coronavirus. La semaine à venir s'annonce "décisive"...

covid-moi-un-lit.com : une application pour trouver des lits de réanimation

Créée à l’initiative de deux médecins bisontins, Romain Léger et Vincent Bailly en six jours seulement et en parallèle de leurs activités médicales, cette application propose aux médecins de gagner un temps précieux dans leur recherche de lits de réanimation, avec une plateforme diffusant les disponibilités en temps réel, apprend-on ce 28 mars 2020.

Coronavirus : 40 patients de Bourgogne-Franche-Comté transférés vers des hôpitaux d’Auvergne-Rhône-Alpes

Quarante malades du coronavirus qui étaient hospitalisés dans les services de réanimation d'hôpitaux de Bourgogne-Franche-Comté sont en cours de transfert vers ceux de trois départements de la région Rhône-Alpes-Auvergne, a indiqué ce samedi 28 mars 2020 l'Agence régionale de santé (ARS) de cette région dans un communiqué.

Une plateforme régionale pour mettre en lien les fabricants de matériel médical et les hôpitaux

stopcovid19.fr •

L’Agence Régionale de Santé Bourgogne-Franche-Comté et les services de l’État ont donc pris la décision de lancer ce 27 mars 2020 une plate-forme régionale contributive en ligne permettant d’identifier la disponibilité de matériel médical nécessaire à la prise en charge des personnes atteintes du COVID19.

Covid-19 : « Nous sommes confrontés à une croissance continue du nombre de cas graves » (ARS)

16 décès en 24h en Bourgogne Franche-Comté • Alors qu'Édouard Philippe, le Premier ministre, vient d'annoncer ce 27 mars 2020 le prolongement du confinement jusqu'au 15 avril prochain, l'Agence Régionale de la Santé de Bourgogne Franche-Comté accompagnée de Bernard Schmeltz, préfet de la Cote d'Or a donné une audioconférence ce vendredi.
Offre d'emploi
 -2.29
ciel dégagé
le 31/03 à 3h00
Vent
3.16 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
84 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune