Fonds d'accélération des investissements industriels : 12 entreprises lauréates en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 21/04/2021 - 18:00
Mis à jour le 22/04/2021 - 15:12

Douze entreprises et établissements de Bourgogne Franche-Comté sont les lauréats du fonds d'accélération des investissements industriels dans les territoires dans le cadre de "France Relance" et du dispositif "Territoires d'industrie", a-t-on appris mardi 20 avril 2021.

Doté initialement par l’État de 400 millions d’euros sur l’ensemble du territoire, ce fonds vise à financer les projets industriels les plus structurants pour les territoires (créations et extensions de sites, modernisation, nouveaux équipements, etc.) et pouvant démarrer l’investissement entre six mois et un an.

Après une instruction technique et financière réalisée par la direction régionale de Bpifrance les choix se font au plus près du terrain, à travers une co-décision du préfet de région et de la présidente du Conseil régional.

La région Bourgogne-Franche-Comté a mis en place une instance régionale d’accélération qui priorise les projets et décide des montants octroyés aux entreprises en fonction de critères en faveur de la solidarité ou de la transition écologique. Celle-ci s’est tenue le 31 mars dernier, et a décidé d’accompagner 12 nouvelles entreprises lauréates :

  • ALFA LAVAL PACKINOX à Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire)
  • ALSTOM TRANSPORT SA à Ornans (Doubs) et Le Creusot (Saône-et-Loire)
  • ANANKE à Belfort (T. de Belfort)
  • ANDRE BAZIN à Breuches (Haute-Saône)
  • ETABLISSEMENTS RENE PONCET à Saint-Claude (Jura)
  • LES SALAISONS DIJONNAISES à Dijon (Côte-d’Or)
  • PONGE Père et Fils à Guipy (Nièvre)
  • REMORQUES LOUAULT à Saint-Fargeau (Yonne)
  • SALMON'EST France à Louhans (Saône-et-Loire)
  • SILMACH à Besançon (Doubs)
  • SOPROFEN INDUSTRIE à Froideconche (Haute-Saône)
  • LABORATOIRE A.LU.TEC (pour les entreprises de lunetterie du massif jurassien) à Hauts de Bienne (Jura)

Ces projets représentent un investissement global de plus de 17 millions d’euros par ces entreprises qui seront alors soutenues par 4,4 millions d’euros de subvention d’État.

Depuis le lancement de ce fonds, 47 projets industriels, majoritairement de PME et d’entreprises de taille intermédiaires (ETI), ont déjà été accompagnés ce qui représente plus de 25 millions d’euros de subvention de l’État.

12 M€ supplémentaires en Bourgogne-Franche-Comté

Afin de poursuivre et d’amplifier la dynamique, le Fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires bénéficiera, en Bourgogne-Franche-Comté, de 12 millions d’euros supplémentaires, cofinancés à parité par l’Etat et la Région.

Ces crédits supplémentaires devraient permettre de bénéficier à de nouveaux projets industriels créateurs d’emplois nouveaux, sachant que chaque emploi industriel génère en moyenne 3 emplois induits.

Cette décision s’inscrit dans le cadre du partenariat Etat-régions signé par le Premier ministre et le Président de Régions de France le 28 septembre 2020.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Région prévoit plus de 65,5 millions d’euros d’aides en Bourgogne-Franche-Comté 

Réunis en commission permanente, vendredi 7 mai, les élus régionaux ont voté plus de 65,5 millions d’euros d’aides régionales. Une partie de ces crédits concerne des aides d’urgence et le Plan d’accélération de l’investissement régional (PAIR) mis en place par la Région pour faire face à la crise sociale et économique provoquée par l’épidémie de COVID-19

Le restaurant la Via Roma devient le Délir’Home Café à Besançon…

Un "esprit bistro" • Un an après avoir repris le restaurant Chez Elle, Christophe Beddeleem ne s'est pas laissé décourager par la crise et a décidé de se lancer dans un nouveau projet : la reprise de la Via Roma, située place de la Révolution à Besançon. Rebaptisé "Délir'Home Café", le nouveau restaurant ouvrira fin mai 2021...

Premier confinement : les habitants moins victimes d’une dégradation financière en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une étude de l’Insee publié le 4 mai 2021, près de 20 % des personnes de plus de 15 ans en Bourgogne-Franche-Comté estiment que leurs finances se sont dégradées lors du premier confinement du printemps 2020 mis en place pour juguler l’épidémie de la Covid-19. Tous les salariés n’ont pas pu bénéficier du travail à distance et des dispositifs de maintien dans l’emploi.

Commerce : Annie Genevard souhaite un assouplissement des règles de circulation en zone frontalière

La députée LR du Doubs et vice-présidente de l'Assemblée nationale a écrit ce mardi 4 mai 2021 à Alain Griset, ministre en charge des petites et moyennes entreprises (PME). Elle appelle à un assouplissement des règles de circulation en zone transfrontalière au moment de la réouverture des commerces le 19 mai 2021
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.67
nuageux
le 08/05 à 9h00
Vent
2.56 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
18 %

Sondage