Fonds européens : quels sont les projets qui ont été sélectionnés en Bourgogne Franche-Comté ?

Publié le 20/07/2018 - 10:57
Mis à jour le 20/07/2018 - 10:57

360 projets ont été sélectionnés depuis le début de l’année 2018 pour bénéficier des fonds européens. Ces derniers se répartissent entre le FEDER (fonds européen de développement régional) orienté sur la croissance et l’emploi, le FEADER (fonds européen agricole et de développement rural) pour l’agriculture et le développement rural, le FSE (fonds social européen) pour le volet formation professionnelle et le programme Interreg dédié à la coopération France-Suisse. Voici les projets retenus en Bourgogne Franche-Comté…

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Voici les projets sélectionnés par département :

Côté d'Or

Projet DAMAV : pour l'outil permettra aux viticulteurs la détection de foyers potentiels de la flavescence dorée est une maladie de la vigne.

  • Coût total éligible : 216 326,84 euros
  • FEDER : 35 688,27 euros

Gite éco-labellisé à Marey-les-Fussey

  • Coût total éligible : 444 837,37 euros
  • FEADER : 84 494,35 euros

Chaufferie biomasse (Manoir Equivocal de Corgoloin)

  • Coût total éligible : 61 562,33 euros
  • FEDER : 30 781,15 euros

Doubs

Centre d’usinage à commande numérique à SARL SEFOC, située à Saint-Vit

  • Coût du projet : 1 087 701 euros
  • FEDER : 217 540,2 euros

Locaux pour construire un espace socio-éducatif à Audincourt

  • Coût du projet : 770 000 euros
  • FEDER : 234 000 euros

Réhabilitation énergétique de 64 logements répartis sur deux immeubles à Pontarlier

  • Coût du projet : 1 375 265 euros
  • FEDER : 236 000 euros

Jura

Création d'une cellule robotisée afin de charger et décharger deux machines à électro-érosion (SARL LP Industries M2GN, située à Courlaoux)

  • Coût du projet : 173 668 euros
  • FEDER : 34 733 euros

Développement de la stratégie marketing pour promouvoir la destination Montagnes du Jura. Ce projet concerne aussi les départements du Doubs et de l’Ain, territoires inclus dans le périmètre de la destination Montagnes du Jura.

  • Coût du projet : 617 450 euros
  • FEDER : 246 020 euros

Acquisition d’un centre d’usinage à commande numérique pour la création d'engrenages (entreprise Labourier et Cie, située à Port-Lesney).

  • Coût du projet : 427 187,2 euros
  • FEDER : 85 437 euros

Nièvre

L'agglomération de Nevers a décidé de poursuivre l’amélioration de
son offre d’accueil des entreprises, notamment dans le domaine du numérique (projet INKUB).

  • Coût total éligible : 1 665 706,34 euros
  • FEDER : 460 626,99 euros

La Nuit de l’orientation : projet consistant à accompagner collégiens, lycéens et étudiants dans leur réflexion et les mettre en contact avec des professionnels de l’orientation et des chefs d’entreprises.

  • Coût total éligible : 31 852,24 euros
  • FSE : 15 926,12 euros

Installation d'une chaufferie bois déchiqueté et d’un réseau de chaleur pour les trois gites touristiques seront installés (SARL Goueffon : propriétaire de gites touristiques sur la commune de Poil)

  • Coût total éligible : 58 438,79 euros
  • FEDER : 29 219,38 euros

 Haute-Saône

Projet Agro énergie du Pertuis : projet de construction d’une installation de méthanisation agricole collective avec production d’un gaz renouvelable appelé biométhane porté.

  • Coût du projet : 6 183 238 euros
  • FEDER : 1 004 593 euros

Modernisation du parc de machines à tisser (L’entreprise HGP Villersexel)

  • Coût du projet : 900 000 euros
  • FEDER : 180 000 euros

Nouveau programme d'investissement matériel, nouvelles acquisitions de machines (Société Saônoise de Tiroirs, située à Villers-lès-Luxeuil)

  • Coût du projet : 2 080 000 euros
  • FSE : 208 000 euros

Saône-et-Loire

Dispositif pour la création d'un parcours d'apprentissage de la ville (L’espace « Destination Autun »)

  • Coût total éligible : 170 000 euros
  • FEDER : 85 000 euros

Travaux de rénovation de pavillons pour améliorer la performance thermique (cité Françoise Schneider au Creusot)

  • Coût total éligible : 883 398,65 euros
  • FEDER : 74 250,00 euros

Remise aux normes de sécurité, nouvelles performances thermiques pour une cantine (commune de Bourbon-Lancy, école de St-Denis)

  • Coût total éligible : 384 053,72 euros
  • FEADER : 162 838,76 euros

Yonne

Création de locaux, création d'un centre social pour les habitants (commune de Saint-Florentin)

  • Coût total éligible : 359 071,05 euros
  • FEADER : 84 930,90 euros

Salon "fiers d'être apprentis", promotion de l'apprentissage et de la formation.

  • Coût total éligible : 142 498,57 euros
  • FSE : 63 000 euros

 Réhabilitation énergétique de 141 logements (quartier « Les Boussicats » à l’ouest de la ville d’Auxerre)

  • Coût total éligible : 2 892 186,74 euros
  • FEDER : 316 182,30 euros

Territoire de Belfort

Lancement d'un programme régional de formation professionnelle dans l'industrie sur l'aire urbaine. Cette opération cible 90 demandeurs d’emploi.

  • Coût du projet : 886 508 euros
  • FSE : 443 254 euros

Autre programme de formation professionnelle tertaire sur l'aire urbaine (Cette opération cible 42 demandeurs d’emploi)

  • Coût du projet : 150 866 euros
  • FSE : 75 416 euros

Autre programme de formation, en bâtiment cette fois-ci. Cette opération cible 48 demandeurs d’emploi.

  • Coût du projet : 424 080 euros
  • FSE : 212 040 euros
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Besançon : plus de 13.300 dépôts sauvages ramassés en 2023, près de 500 en 2024…

QUOI DE NEUF À BESAC ? • En 10 ans, le nombre de dépôts sauvages s’est multiplié par 10 à Besançon, comme partout en France, un fléau qui coûte très cher aux collectivités. C’est le sujet de notre rubrique Quoi de neuf à Besac ? de ce mois de février 2024, avec Marie Zéhaf, conseillère municipale déléguée à la Voirie.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.26
légère pluie
le 04/03 à 9h00
Vent
0.83 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
93 %