Franche-Comté : les familles monoparentales gagnent 500€ de moins par mois

Publié le 05/10/2019 - 10:10
Mis à jour le 05/10/2019 - 10:59

La Bourgogne Franche-Comté compte de plus en plus de familles monoparentales. Et le niveau de vie de ces familles est nettement inférieur aux autres familles : 500€ de moins par mois et par UC, et un taux de pauvreté presque trois fois plus élevé, rapporte l’INSEE…

 ©
©

80% des parents seuls de Bourgogne Franche-Comté sont des femmes.

Aujourd’hui, la Bourgogne Franche-Comté recense 71 300 familles monoparentales. Soit une famille sur cinq. Une part qui a doublé ces 25 dernières années.

Un niveau de vie plus faible

Ces parents seuls, pour 80% des femmes, vivent « souvent en HLM et sont moins propriétaires que les couples » ; ils sont aussi « moins diplômés et ont un taux d’emploi plus faible. »

Et ces familles qui ne comptent qu’un seul parent ont un niveau de vie « nettement intérieur »à celui des autres familles : 500€ de moins, par mois et par unité de consommation. De plus, leur taux de pauvreté est de 38% - contre 14% pour les couples.

En tout, elles sont 83% à avoir un niveau de vie plus faible que le niveau médian des couples avec enfant.

Cependant, c’est une situation « légèrement plus favorable en Bourgogne Franche-Comté que dans les autres régions de province». 

L’entrée en monoparentalité : un choc financier fort

Pour la majorité des parents, lorsque la famille devient monoparentale, le niveau de vie médian est très impacté : il baisse de 27% pour les mères et de 17% pour les pères.

Un quart des nouvelles familles monoparentales ainsi formées passe sous le seuil de pauvreté.

Le niveau de vie « se redresse par la suite ».En fonction de l’évolution familiale. « Chez les hommes, cette remontée est plus rapide et plus forte : jusqu’à retrouver, 3 ans plus tard, leur niveau de vie d’origine. »

Pourquoi ? Parce qu’ils quittent « plus rapidement que les femmes la monoparentalité ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Besançon sélectionne des banques « vertes » pour financer ses mesures écologiques

La ville de Besançon va emprunter auprès de banques engagées dans la réduction de leur empreinte climatique pour financer ses projets en faveur de la transition écologique, comme la rénovation énergétique des écoles et des gymnases, a annoncé jeudi 20 janvier 2022 la maire EELV Anne Vignot.

NG Productions : "On a besoin que les gens sortent, on a trop souffert comme ça"

À l'occasion des 15 ans de NG Productions, nous avons rencontré le fondateur de cette société de productions de spectacles à Besançon, Hamid Asseila. Il nous raconte ses temps de forts notamment avec Elton John, son projet de festival sur quatre jours en 2023, sa vision sur l'épidémie de Covid-19 et les prochaines dates à ne pas manquer...
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.82
ciel dégagé
le 24/01 à 15h00
Vent
0.93 m/s
Pression
1031 hPa
Humidité
65 %

Sondage