François Hollande : pas trop de ministres mais une seule politique à Bercy

Publié le 16/05/2013 - 18:34
Mis à jour le 16/05/2013 - 18:35

François Hollande a estimé jeudi qu’il n’y avait pas trop de ministres à Bercy mais qu’il fallait en revanche qu’il n’y ait qu’une seule ligne politique, alors que plusieurs voix de la majorité ont évoqué un manque de direction au ministère de l’Economie.

 ©
©

trop de ministres à Bercy ?

"Y aurait-il trop de ministres à Bercy ?", a-t-il dit en répondant à une question lors d'une conférence de presse. "Aujourd'hui, il y a beaucoup de compétences économiques, qui vont du commerce intérieur jusqu'au commerce extérieur", a-t-il déclaré. "Je n'oublie pas l'économie sociale et solidaire" et "nous avons créé un ministère du Redressement productif", a-t-il ajouté, écartant implicitement toute idée de surnombre.

Quatre ministres et trois ministres délégués cohabitent aujourd'hui à Bercy.  "Ce qui m'importe, c'est la ligne justement, et là vous avez raison", a-t-il dit au journaliste qui l'interrogeait sur les dissensions évoquées au sujet de Bercy. "Il ne doit y avoir qu'une seule ligne au sein du gouvernement", a poursuivi le président. "Quand je regarde dans les gouvernement précédents, c'était à peu près la même chose, avec les mêmes dualités et quelquefois antagonismes", a-t-il affirmé.

Le ministère de l'Economie et des Finances et en particulier son patron  Pierre Moscovici ont récemment été la cible de critiques, y compris au sein de la majorité, en raison notamment de dissensions entre les ministres de l'Economie Pierre Moscovici et du Redressement productif Arnaud Montebourg.  "J'ai dirigé Bercy dans le passé et c'est vrai que Bercy a besoin d'un patron. Là vous avez plusieurs patrons et quels que soient la qualité des hommes et des femmes et leur degré d'entente, je pense qu'une coordination plus forte serait utile", avait déclaré Laurent Fabius (Affaires étrangères) mardi sur RTL.

(source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Salon de l’agriculture : une nouvelle médaille d’or pour le Kirsch de Fougerolles AOC Peureux 

Le Kirsch de Fougerolles AOC Peureux a obtenu une nouvelle médaille d'Or le 27 février 2024 au Concours général agricole 2024. ”Une véritable fierté pour la Maison d'obtenir pour la deuxième année consécutive”, cette récompense pour cette eau-de-vie iconique de son terroir fougerollais, qui marque, en 2024, les 160 ans des Grandes Distilleries Peureux.

La Maison Loiseau ouvre un restaurant au Japon 

Blanche Loiseau, qui a travaillé en immersion une année au Japon en 2019-2020, avant d’assumer son premier rôle de cheffe à "Loiseau du Temps " à Besançon pendant une année, se rendra au Japon pour ouvrir "Loiseau de France". Son second, Léo Pujol, qu’elle forme depuis un an, deviendra son successeur à Besançon, apprend-on ce 1er mars 2024.

Salon de l’agriculture à Paris : la brasserie Les 2 Fûts veut “démocratiser” la bière artisanale

À l’occasion de la 60e édition du Salon international de l’agriculture à Paris qui se déroule en ce moment jusqu’au 3 mars 2024, l’équipe de maCommune.info a rendu visite ce mardi 27 janvier 2024 à Loïc Fusillier, co-fondateur de la micro-brasserie bisontine Les 2 Fûts.

SIA 2024 : l’agriculture en Bourgogne Franche-Comté est “aussi forte que la filière auto”

Comme chaque année, la Région Bourgogne - Franche-Comté élit domicile temporaire le Salon international de l’agriculture à Paris pendant neuf jours dans le but de promouvoir les produits, les producteurs et éleveurs de son territoire. C’est dans le pavillon 3 mardi 27 février 2024 que nous avons rencontré Christian Morel, vice-président de la Région en charge de l’agriculture, de la viticulture et de l’agroalimentaire.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 8.18
légère pluie
le 05/03 à 12h00
Vent
3.89 m/s
Pression
1018 hPa
Humidité
77 %