General Electric s’implante à Belfort

Publié le 21/03/2017 - 09:16
Mis à jour le 21/03/2017 - 15:49

Ce lundi 20 mars 2017, General Electric a signé un partenariat à long terme avec la collectivité de Belfort.

ge_belfort.png

Deux nouveaux bâtiments verront le jour à Bourogne et Belfort pour augmenter la capacité de production de l’entreprise.

Pour General Electric, ce partenariat est un des plus importants contrats signés avec une collectivité. Les baux des bâtiments de General Electric seront renouvelés jusqu’en 2035. Ce contrat s’étendra jusqu’à l’Alsace car l’itinéraire de transport passe sur son territoire. 62% des turbines de GE seront bientôt produites à Belfort. L’optimisation des turbines pour rejoindre le port rhénan en moins de cinq jours est en cours.

Le Grand Belfort et le De?partement du Territoire de Belfort annoncent qu’ils prendront en charge les travaux de voirie ne?cessaires. "Cette de?cision montre notre volonte? d’accompagner les entreprises dans leur de?veloppement sur notre territoire. C’est un engagement fort ! Je souhaite tout mettre en œuvre afin que les grandes forces e?conomiques de notre de?partement be?ne?ficie d’un e?cosyste?me favorable a? leur de?veloppement" conclut Damien Meslot, député-maire de Belfort. 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

GE va supprimer près de 300 postes en France dans son entité « Steam Power »

+ Réaction du maire de Belfort •

General Electric s'apprête à supprimer près de 300 postes en France dans son entité "Steam Power", spécialisée dans les centrales nucléaires et à charbon, dont 240 sur son site de Belfort, selon une source syndicale et une source proche du dossier jeudi26 novembre 2020.

Ouverture des commerces le dimanche, parking à 1€, animations de Noël… Quoi de neuf à Besançon ?

Suite aux annonces du président de la République et du ministre de l'Economie, les commerces (sauf restaurants, bars et discothèques) pourront rouvrir à partir de samedi 28 novembre 2020. Ils sont également autorisés à ouvrir le dimanche. A Besançon, la question du parking à 1€ pendant le mois de décembre est en cours de négociation…

Virus: les commerces ouvrent le bal d’un déconfinement par étapes

Les commerces pourront rouvrir dès samedi 28 novembre 2020, première étape d'un déconfinement en trois temps et sous condition dévoilé mardi par Emmanuel Macron, qui a justifié ce calendrier prudent par un virus encore "très présent". Jean Castex tiendra jeudi à 11h une conférence de presse afin de détailler les assouplissements annoncés.

Hôtel, restaurants, bowling, laser-game… : un permis construire déposé pour un vaste complexe multi-loisirs

Un nouveau complexe devrait ouvrir fin 2021 sur le site industriel de la métallerie Obliger. D'une surface totale d'un peu plus de  7.000 m2, le projet abritera  un centre multi-loisirs, un hôtel 4 * de 22 chambres et deux restaurants idéalement situés sur la zone commerciale de Valentin entre l'A 36 et la RN 57.

Eolane (77 salariés) placé en liquidation

Le tribunal de commerce de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a placé mercredi en liquidation judiciaire l'entreprise de matériel électronique Eolane Montceau, qui emploie 77 salariés à Montceau-les-Mines, a annoncé l'avocat des employés.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.07
nuageux
le 27/11 à 6h00
Vent
1.04 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
86 %

Sondage