« Gilets jaunes »: des locaux CFDT dégradés à Dijon

Publié le 07/02/2019 - 06:05
Mis à jour le 06/02/2019 - 22:28

Des "gilets jaunes" ont commis de "légères dégradations" dans des locaux de la CFDT mardi à Dijon, dans la foulée de la manifestation organisée à l'appel de la CGT et de Solidaires notamment, ont indiqué mercredi des sources concordantes.

gilet jaune
© Hélène Loget
PUBLICITÉ

Une trentaine de personnes « portant des gilets jaunes » sont entrées dans ces locaux, causant « quelques légères dégradations », selon la police et le parquet de Dijon. La CFDT a en outre fait part dans un communiqué d’« attaques » contre ses locaux à Marseille, également « dans le prolongement des manifestations du 5 février ».

Interrogé par l’AFP, Cyril Jouan, secrétaire général de la CFDT des Bouches-du-Rhône, a raconté qu’après que la manifestation CGT-« gilets jaunes » s’était dispersée à Marseille, un groupe de personnes, vêtues de gilets jaunes, a tenté de s’introduire dans le local de la CFDT. Le groupe n’a pas réussi à pénétrer dans ce lieu mais a proféré des insultes (« collabos », « vendus », « au bûcher ») à l’adresse de la dizaine de personnes présentes à l’intérieur, selon cette source. Il n’y a pas eu de dégradations.

« Nous sommes surpris de ces attaques qui rappellent une autre époque, de ces techniques qui nous dépassent », a réagi M. Jouan. « Ces dérives fascisantes doivent être largement condamnées ; aucune divergence ni aucune colère ne peuvent justifier ces violences », a souligné dans un communiqué la confédération de Laurent Berger, ajoutant qu’elle « portera plainte ».

La CGT, Solidaires et des organisations de jeunesse, dont l’Unef, ont organisé mardi une journée de mobilisation pour réclamer hausse des salaires et « justice fiscale », avec pour la première fois à leur côté des « gilets jaunes ». Ces manifestations ont rassemblé près de 300.000 personnes dans 200 villes selon la CGT, 137.200 d’après le ministère de l’Intérieur.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

gilets jaunes

Acte 14 à Besançon : les Gilets jaunes ont manifesté du centre-ville à Chateaufarine en passant par la maison d’arrêt

Mise à jour à 19h20 • Les Gilets jaunes se sont donnés rendez-vous en début d'après-midi ce samedi 16 février 2019 place de la Révolution à Besançon. Ils ont marché en direction de Chateaufarine en effectuant un crocher par la maison d'arrêt dans le quartier de la Butte . Ils étaient 450 selon la Préfecture du Doubs, 500 selon d'autres sources.

Manifestation devant le commissariat et soutien à Frédéric Vuillaume ce mercredi à Besançon

Alors qu'une cinquantaine de personnes s'est mobilisée ce mercredi 13 février 2019 devant le commissariat de Besançon en soutien à deux Gilets jaunes en garde à vue, l'intersyndicale Solidaires-FSU- CGT-FO a tenu à adresser ce mercredi 13 février 2019 un communiqué en soutien à Fréderic Vuillaume, membre du syndicat Force Ouvrière et Gilet Jaune.      

Loi « anticasseurs » :  large vote de l’Assemblée. Comment ont voté les députés de Franche-Comté ?

50 dissidents LREM • Par une très large majorité, l'Assemblée nationale a adopté mardi la proposition de loi LR controversée "anticasseurs" remaniée par la majorité, mais 50 députés LREM - un record - ont marqué en s'abstenant leur refus des interdictions préventives de manifester. Parmi eux, les députés francs-comtois Éric Alauzet, Fanette Charvier, Barbara Bessot-Ballot, Denis Sommer et Christophe Lejeune.

Mobilisation à Besançon : 950 manifestants selon les syndicats contre 550 selon la police

Les Gilets Jaunes et les syndicats CGT. FO, FSU et Solidaires se sont rassemblés ce 5 février 2019 devant le Medef, rue Jouchoux à Besançon. À 11h35, le cortège est parti en direction du rond-point de la piscine Mallarmé. 950 manifestants ont été comptés par les syndicats contre 550 selon la police.

Dans la catégorie

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -2.3
ciel dégagé
le 17/02 à 6h00
Vent
1.02 m/s
Pression
1002.48 hPa
Humidité
73 %

Sondage