Grand âge : Castex annonce un effort global de plus de 400 millions d'euros en 2022

Publié le 23/09/2021 - 14:43
Mis à jour le 23/09/2021 - 14:22

Le gouvernement va débloquer en 2022 "plus de 400 millions d'euros" de financements nouveaux pour l'aide aux personnes âgées, via notamment des créations de postes en Ehpad et un "tarif plancher" pour mieux rémunérer les interventions à domicile, a annoncé jeudi 23 septembre Jean Castex.

Le Premier ministre à Autun le 23 septembre 2021. © Jean Castex/Twitter
Le Premier ministre à Autun le 23 septembre 2021. © Jean Castex/Twitter

Sur ce total, 240 millions d'euros seront fléchés vers les services d'aide à domicile : alors qu'actuellement la prise en charge diffère d'un département à l'autre, les prestataires percevront désormais au moins 22 euros par heure d'intervention, partout en France, a précisé le Premier ministre lors d'un discours à Autun en Saône-et-Loire.

Ce "financement public minimum", ou "tarif plancher", vise à "sécuriser" les services à domicile et à "réparer une iniquité", a souligné le chef du gouvernement, qui a rendu visite dans la matinée à une dame de 95 ans bénéficiant de ce type d'intervention, dans un petit village bourguignon.

Actuellement, "plus de la moitié des heures effectuées (...) sont rémunérées sous ce niveau" de 22 euros, a pointé M. Castex, accompagné de ses ministres de la Santé et des Solidarités, Olivier Véran, et de l'autonomie, Brigitte Bourguignon.

3 euros de l'heure supplémentaires pour "une démarche qualité"

En plus de ce tarif plancher, les services d'aide à domicile pourront prétendre à un financement complémentaire de trois euros de l'heure, s'ils s'engagent dans une "démarche qualité", par exemple en assurant des prestations le soir et le week-end, ou en proposant des formations à leurs salariés.

Le gouvernement a par ailleurs "sanctuarisé" dans le budget 2022 de la Sécu des financements pour augmenter les effectifs dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), a annoncé M. Castex, qui s'exprimait après avoir visité l'une de ces structures à Autun.  L'objectif est d'atteindre 10.000 postes supplémentaires de soignants "d'ici cinq ans". En comptant les 10.000 emplois supplémentaires déjà financés depuis 2017, la hausse des effectifs soignants atteindra donc 10% entre 2017 et 2025, selon lui.

Un "nouveau système de rémunération pour les soins infirmiers à domicile"

Le gouvernement va également instaurer un "nouveau système de rémunération pour les soins infirmiers à domicile", afin que les professionnels concernés "puissent passer plus de temps" auprès des plus âgés, généraliser les astreintes d'infirmiers de nuit dans tous les Ehpad, et garantir la présence d'un médecin coordinateur au moins deux jours par semaine dans toutes les structures.

Les services à domicile bénéficieront par ailleurs d'un financement dédié pour mettre en place une "porte d'entrée unique" afin que les familles n'aient plus à gérer la "charge administrative" consistant à coordonner les différentes interventions.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Présidentielle 2022 : la Cour des comptes veut faire entendre sa voix avant la présidentielle

Inédites dans leur format - une quinzaine de pages - ces notes se veulent "synthétiques et pédagogiques", et s'inscrivent dans la stratégie de "modernisation" de la Cour, a défendu son premier président Pierre Moscovici, lors d'une présentation à la presse. La Cour veut ainsi se positionner "en amont des grands débats démocratiques", à six mois des élections présidentielle et législatives.

Rachat de Flowbird (ex-Parkeon) : la maire de Besançon à la rencontre des salariés bisontins

Pour la cinquième fois en moins de 20 ans, la société française Flowbird (ex-Parkeon) va être rachetée pour plusieurs millions d'euros. A Besançon, il s'agit du premier employeur privé. Les salariés, inquiets, ne savent pas encore les conditions de ce rachat. Ils se sont rassemblés une nouvelle fois devant l'entreprise ce jeudi matin. La maire Anne Vignot a rencontré les représentants syndicaux.

A Belfort, Montebourg juge les limitations de l’UE « incompatibles » avec son « Made in France XXL » 

Le candidat ex-PS à l'Elysée Arnaud Montebourg a estimé mercredi 20 octobre à Belfort que les limitations imposées par l'Union européenne (UE) étaient "incompatibles" avec les mesures qu'il souhaite mettre en place pour "reconstruire" l'industrie française et faire du "Made in France de taille XXL".

Précarité numérique : 6.000 ordinateurs prêtés aux lycéens de Bourgogne-Franche-Comté

Ce mardi 19 octobre, Océane Charret-Godard, vice-présidente de la Région en charge des lycées, de l’offre de formation, de l’apprentissage et de l’orientation, a procédé à la remise des ordinateurs portables de prêt aux jeunes du lycée Le Castel à Dijon, en présence de Nathalie Albert-Moretti, rectrice de l’académie de Dijon et de Philippe Viollon, proviseur de l’établissement.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 8.95
couvert
le 26/10 à 6h00
Vent
1.55 m/s
Pression
1023 hPa
Humidité
98 %

Sondage