Gratuité des premiers m3 d'eau et des transports publics : le Parti de gauche interpelle le maire de Besançon

Publié le 15/12/2014 - 11:28
Mis à jour le 23/04/2019 - 17:14

Neuf mois après l’élection de Jean-Louis Fousseret à la mairie de Besançon, le Parti de gauche du Doubs lui adresse une lettre portant sur la gratuité des premiers mètres cubes d’eau et de certains services publics, des propositions faites lors de la campagne électorale. Le parti de gauche demande des précisions concernant leur avancée… 

 ©
©

Le Parti de gauche rappelle que les conseillers municipaux du Parti communiste français (PCF) avaient déclaré : "(...) Les e?lus PCF- Front de Gauche (sic) proposeront d’e?tudier des expe?riences de gratuite? dans les transports mene?es dans d’autres villes. Pour l’eau, apre?s avoir supprime? la de?gressivite? des tarifs lors du dernier mandat qui avantageait les gros consommateurs, ils mettront en œuvre une progressivite? des tarifs de l’eau pour responsabiliser les consommateurs en inte?grant les premiers m3 d’eau gratuits indispensables a? la vie(...)"

Le Parti de gauche tient à rappeler également que "l’aggravation de la crise frappe plus durement encore nos concitoyens les plus modestes et que les ine?galite?s tendent a? s’accroi?tre, comme l’a souligne? une e?tude re?cente de l'INSEE sur les « disparite?s sociales infra-urbaine dans la communaute? d'agglome?ration du Grand Besanc?on »"

"La gratuité se fait de plus en plus urgente" selon le comité du Parti de gauche de Besançon, "en particulier la gratuite? des premiers m3 d’eau et des transports en commun".

Le Parti de gauche demande à Jean-Louis Fousseret des "précisions" sur l'avancée de cette proposition tandis que les tarifs des transports publics et du stationnement augmenteront dès janvier 2015.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 19.27
légère pluie
le 22/06 à 15h00
Vent
2.27 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
76 %