Grippe aviaire : les Hauts-Saônois invités à signaler la découverte de cadavres d’oiseaux

Publié le 05/12/2023 - 17:02
Mis à jour le 05/12/2023 - 16:13

Le niveau de risque lié à la grippe aviaire sur le territoire métropolitain français a été relevé ce mardi 5 décembre 2023 de "modéré" à "élevé" après la détection de "plusieurs foyers", selon des textes publiés au Journal officiel. La préfecture de Haute-Saône a pris des dispositions.

 © Damien Poirier
© Damien Poirier

La mesure, qui prévoit notamment le confinement de volailles, a été prise "considérant la confirmation de plusieurs foyers en élevage" et "la dynamique de l'infection dans les couloirs de migration et la possibilité de diffusion du virus par ces oiseaux migrateurs", selon l'arrêté, qui entre en vigueur immédiatement.

Le risque épizootique auquel sont exposés les volailles et autres oiseaux captifs en cas d'infection des oiseaux sauvages par un virus de l'influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) est classé en trois catégories : "négligeable", "modéré" et "élevé".

Ce risque avait été abaissé à "négligeable" en juillet et relevé fin novembre à "modéré" après la détection d'un foyer de grippe aviaire dans un élevage de dindes dans le Morbihan, le premier cas de l'automne 2023 en France. Avant cela, la France était restée en niveau de risque "élevé" entre novembre 2022 et avril 2023.

De son côté, la préfecture de la Haute-Saône nous indique avoir pris des mesures, à savoir :

  • La mise à l'abri des volailles dans les zones à risque : en Haute-Saône, 6 établissements, 1 élevage de gibiers à plumes et 5 élevages de volailles de chair (poulets ou dindes), sont recensés dans les 159 communes de la vallée de la Saône.
  • La mise en place d'autocontrôles par les professionnels
  • Une surveillance accrue dans la faune sauvage : renforcement des surveillances + une sollicitation des habitants invités à "signaler la découverte de cadavres d’oiseaux en appelant le service départemental (03 84 76 17 00 ou sd70@ofb.gouv.fr). Des consignes plus précises sont disponibles", indique la préfecture.

Des dizaines de millions de volailles euthanasiées

La grippe aviaire, qui sévit en Europe, en Asie, en Afrique et en Asie, a conduit à l'euthanasie de dizaines de millions de volailles ces dernières années en France. Dans l'espoir de maîtriser enfin le virus, le gouvernement a rendu obligatoire la vaccination contre la grippe aviaire dans les élevages de plus de 250 canards, hors reproducteurs, depuis le 1er octobre.

Les canards ont été identifiés comme un vecteur de diffusion du virus dans la mesure où ils l'excrètent dans l'environnement plusieurs jours avant de présenter des symptômes.

Selon le dernier bulletin hebdomadaire (du 28 novembre) de la plateforme française d'épidémiosurveillance en santé animale, 77 foyers de grippe aviaire chez des volailles ont été détectés en Europe depuis le 1er août, principalement en Hongrie et au Royaume-Uni, contre 48 la semaine précédente.

Au total, 27 pays ont détecté sur leur territoire l'influenza aviaire, selon cette même source.

"Les voies de migrations descendantes actives des oiseaux sauvages en Europe sont fortement contaminées" et ces détections se situent en "amont direct des voies de migrations concernant la France", note le bulletin.

(AVEC AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Société

Des chasseurs du Doubs demandent à pouvoir chasser le lynx, espèce protégée

Dans un courrier du 16 février 2024, l’Association intercommunale de chasse agrée (AICA) de Fournets-Luisans représentée par son président Steve Thalmann, a demandé à la fédération départementale des chasseurs du Doubs de soumettre au vote de la prochaine assemblée générale un déclassement du lynx boréal, espèce protégée. Une proposition qui n’a pas manqué de faire bondir le centre Athénas, dont la mission est en partie dédié à la protection du félin. 

À Besançon, une centaine de personnes rassemblées en hommage au groupe Manouchian

Alors que le couple de résistants communistes, Missak et Mélinée Manouchian étaient panthéonisés lors d’une cérémonie d’hommage national à Paris mercredi 21 février, en même temps à Besançon, une cérémonie s’est  tenue place du 8 Septembre en présence d’une centaine de personnes.

Mars Bleu revient en Bourgogne Franche-Comté : s’il est détecté tôt, le cancer colorectal se guérit 9 fois sur 10

Tous les deux ans, les Bourguignons-Francs-Comtois de 50 à 74 ans sont invités à réaliser un test de dépistage du cancer colorectal. À l’occasion de Mars Bleu, du 1er au 31 mars 2024, campagne nationale de sensibilisation au dépistage de ce cancer, le Centre régional de coordination des dépistages des cancers (CRCDC) rappelle l’importance de réaliser ce test.

Dijon recevra les Assises européennes de la transition énergétique en 2026

Alors que se tiendra à Dunkerque la 25ème édition des Assises européennes de la transition énergétique les 10, 11 et 12 septembre 2024, les trois co-organisateurs historiques de l’évènement – la Communauté urbaine de Dunkerque, Bordeaux Métropole et l’ADEME - annoncent l’entrée officielle de deux nouveaux territoires, Dijon et Strasbourg, dans l’organisation de cet évènement pour répondre collectivement aux défis cruciaux de la transition énergétique : le dérèglement climatique et la souveraineté énergétique nationale et européenne.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.62
couvert
le 25/02 à 6h00
Vent
3.41 m/s
Pression
1008 hPa
Humidité
93 %