Halte fluviale du moulin St-Paul : presque 1000 bateaux par an

Publié le 01/08/2018 - 11:04
Mis à jour le 01/08/2018 - 11:31

Depuis juin 2018, la halte fluviale du Moulin Saint-Paul a rouvert suite à des travaux de rénovation. Depuis, Bisontins comme plaisanciers étrangers se permettent quelques heures ou jours de détente sur le bord du Doubs, en plein centre de Besançon. Le responsable du site dresse un premier bilan de la saison, à l'aube de ce mois d'août…

Il fait beau et chaud sur la capitale comtoise. Au bord du Doubs, plusieurs embarcations de différentes tailles se prélassent, la coque dans l'eau. D'une petite péniche, d'où dépassent plusieurs vélos, pots de fleurs et linges mis à sécher se dégage une douce odeur de café. A côté, un couple britannique d'un certain âge se prélasse sur le pont d'une navette dernier cri, rafraîchi par l'humidité de la rivière. Plus loin, un petit bateau électrique attend patiemment son propriétaire.

Beaucoup de touristes étrangers durant l'été

C'est ainsi chaque été sur la halte fluviale du moulin Saint-Paul. Au centre de Besançon, elle accueille des embarcations allant jusqu'à 14 mètres, forte de ses 25 emplacements. Et en cette fin juillet, la plupart de ces places sont occupées, principalement par des plaisanciers étrangers (Allemands, Hollandais, Suisses, Anglais principalement, sans oublier les 30% de Français).

Une "petite année"

Pourtant, les apparences sont un peu trompeuses. "Jusque-là, c'est une petite année, on constate une baisse de la fréquentation" avance Pascal Grandmottet, responsable de la halte. "On voit moins de plaisanciers, mais aussi moins de bateaux électriques".

L'an dernier, la halte "avait dû refuser des gens par manque de place. Cette année, même si c'est souvent bien rempli, on est loin de ça" détaille-t-il.

La canicule, première responsable ?

Le responsable n'explique pas cette première tendance. "C'est peut-être à cause de la chaleur, trop élevée, qui écarte les idées de sortie". Ou encore "l'ouverture récente de la halte après les travaux, en juin. La saison s'est lancée directement, sans vraiment de préparation" se hasarde-t-il.

L'une des plus belles rivières navigables de France

M. Grandmottet ne s'en inquiète pas tant pour autant. "On verra ce que ça donne chez les autres, ce n'est peut-être que passager."

D'autant plus qu'il a décidé de placer sa confiance dans le potentiel d'attractivité du tourisme fluvial sur le Doubs. "On a l'une des plus belles rivières navigables de France. Touristes comme gens du milieu s'accordent à le dire" assure-t-il. "Elle traverse les magnifiques paysages du département : des plaines aux plateaux en passant par les montagnes, le tout dans un décor très naturel, très vert."

Un secteur en développement

Et ce potentiel se développe doucement "depuis la fin du projet de canal Rhône-Rhin, qui absorbait les financements dédiés au tourisme fluvial." De fait, depuis "une dizaine d'années, la CAGB a une véritable volonté de développer ce secteur, avec de nouvelles stations, de nouvelles haltes, de nouvelles pompes,  de nouveaux chantiers…" La fréquentation sur ce site a ainsi grimpée de 300 passages en 2009 à près de 900 chaque année.

"On était un peu en retard mais on commence à se rattraper sur la Haute-Saône et la Bourgogne" conclut en souriant M. Grandmottet.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Magasin coopératif « T’as meilleur temps » à Besançon : prochaine réunion d’information ce mardi soir

Ouvert depuis le 12 novembre 2020, le magasin coopératif et participatif "T'as meilleur temps !" a repris ses réunions d'information pour les nouveaux consom'acteurs qui souhaitent en savoir plus. Rendez-vous ce mardi 21 septembre 2021 à 19h30 sur place ou sur Facebook !

L’assurance scolaire en trois questions

UFC Que Choisir • Faut-il souscrire à une assurance scolaire spécifique ? Chaque année, l'établissement scolaire de votre enfant vous demande de lui communiquer une attestation d'assurance. L' association de consommateurs, l'UFC Que Choisir du Doubs, fait le point sur ce que vous devez savoir sur cette assurance, mais aussi sur votre responsabilité civile en cas de dommage causé par votre enfant.

Le président de la CCI du Doubs, Dominique Roy, a démissionné

Dominique Roy a présenté sa démission de son mandat de président de la Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs au Préfet Jean-François Colombet, a-t-on appris ce mercredi 15 septembre dans un communiqué. Christine-Noëlle Baudin, 1ère vice-présidente, assurera l’intérim de la présidence jusqu’aux prochaines échéances.

Volvo continue sur sa lancée 100% électrique avec un nouveau SUV à découvrir chez votre concessionnaire à Besançon

PUBLI-INFO • Après avoir lancé son tout premier modèle 100% électrique l'année dernière (Volvo XC40), la marque continue d'innover et de s'engager à réduire toute forme d'effet négatif de ses produits en lançant son nouveau modèle SUV coupé Volvo C40 Recharge à découvrir dans votre concession de Besançon.

Pour la rentrée, le Crédit Agricole Franche-Comté aide les jeunes à financer et assurer leurs projets tout en faisant des économies !

PUBLI-INFO • Vous avez entre 18 et 30 ans ? Jusqu'au 31 octobre, le Crédit Agricole Franche-Comté vous donne un bon coup de pouce pour préparer, financer et assurer vos projets et vos besoins pour la rentrée… le tout en faisant des économies ! On vous dit tout.

Emploi : 2 000 offres à pourvoir dans les entreprises artisanales de Bourgogne Franche-Comté

Selon une information de la Chambre de métiers et de l'artisanat de Bourgogne Franche-Comté ce vendredi 10 septembre, nombreuses sont les entreprises artisanales de la région proposant des emplois en apprentissage, en CDI ou en CDD. 2.000 offres d'emploi sont actuellement proposées dans les huit départements de la région.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 13.3
peu nuageux
le 22/09 à 9h00
Vent
3.03 m/s
Pression
1027 hPa
Humidité
84 %

Sondage