Hausse du prix de l'électricité : "On devrait retrouver les mêmes prix qu'avant guerre"

Publié le 19/07/2023 - 09:43
Mis à jour le 19/07/2023 - 14:02

Mardi 18 juillet, le gouvernement a annoncé une augmentation de 10% des tarifs de l'électricité à partir du 1er août. En réaction, Jean-Philippe Allenbach, président du Mouvement Franche-Comté (MFC) a déploré la succession des prix en énergie, dans un communiqué de presse mercredi 19 juillet.

Jean-Philippe Allenbach  © Hélène Loget
Jean-Philippe Allenbach © Hélène Loget

"Le Mouvement Franche-Comté est scandalisé par la hausse annoncée de 10% du prix de l’électricité, faisant elle-même suite à celles de 15 % en février 2023 et de 30% en 2022", se désole le président de Mouvement Franche-Comté, Jean-Philippe Allenbach.

Un prix indexé sur celui du gaz

Selon lui, le prix de l'électricité "est largement indexé sur celui du gaz naturel tel que coté sur le marché international des matière premières". Un constat qui contraste avec le prix de l'électricité dont le prix est "inférieur de 50% à ce qu’il était avant le début de la guerre en Ukraine en février 2022", informe-t-il. Pour le président, les Français devraient retrouver aujourd'hui, les "mêmes prix qu'avant guerre".

"Les prix de l'énergie qui nous sont appliqués ne sont pas ceux du marché libre"

Un constat qui ne s'accorde pas avec la réalité du marché. Selon le chef de file, "les prix de l'énergie qui nous sont appliqués ne sont pas ceux du marché libre mais ceux qui  nous sont imposés par quelques grands monopoles, privés ou d'États (EDF, Engie...)". Selon les membres, la réponse serait la création "d'une entité énergétique régionale autonome qui permette, en cas de forte baisse sur le marché libre, comme c'est le cas aujourd'hui, de pouvoir immédiatement et pleinement en profiter". 

Un accord régional

Cet union offrirait la possibilité aux habitants, aux entreprises et aux collectivités locales des "prix plus bas qu'ailleurs en  France mais aussi celui de créer des emplois et d'augmenter  l'attractivité économique de la région  par rapport  aux autres de l'hexagone", conclut-il.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Européennes : Jacques Ricciardetti, candidat sur la liste de Jordan Bardella 

Jacques Ricciardetti, délégué départemental du Rassemblement National du Doubs et conseiller régional de Bourgogne-Franche-Comté est officiellement candidat en 51e position sur la liste du Rassemblement National menée par Jordan Bardella pour les élections européennes du 9 juin 2024.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

La ministre Fadila Khattabi se rendra au Breuil et à Chalon-sur-Saône ce vendredi 17 mai

Fadila Khattabi, ministre chargée des personnes âgées et des personnes handicapées, sera, ce vendredi 17 mai 2024, en visite en Saône-et-Loire, pour visiter l’ESAT du Breuil, faire une déambulation dans le centre-ville de Chalon-sur-Saône, participer à une table ronde sur le Fonds territorial d’accessibilité et assister à un match de playoff de basket fauteuil.

Européennes : le ministre Jean-Noël Barrot sera présent à Belfort ce vendredi 17 mai

Dans le cadre des élections européennes, Christophe Grudler, député européen et candidat sur la liste ''Besoin d'Europe'' a invité Jean-Noël Barrot, ministre délégué chargé de l'Europe pour une réunion publique qui se tiendra à Belfort le vendredi 17 mai 2024 à partir de 18h30 à la Maison du Peuple.

Élections européennes : les candidats invités à débattre sur les questions agricoles dans une ferme du Jura

Dans le cadre des prochaines élections européennes qui auront lieu le 9 juin 2024, les Jeunes agriculteurs de la région Bourgogne-Franche-Comté et la FRSEA invitent les candidats à débattre de leur programme autour des questions agricoles au sein d’une exploitation située à Saint-Baraing. 

Demande de protection fonctionnelle à Anne Vignot lors du prochain conseil municipal

Durant le prochain conseil municipal qui aura lieu jeudi 16 mai 2024, les élus seront amenés à délibérer sur l'octroi de la protection fonctionnelle à la Maire de Besançon suite aux propos violents et menaçants reçus personnellement sur les réseaux sociaux à la suite de son dépôt de plainte contre l’action du collectif Némésis menée durant le carnaval de Besançon le 7 avril dernier. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 11.85
légère pluie
le 21/05 à 3h00
Vent
1.03 m/s
Pression
1009 hPa
Humidité
98 %