Hausse du prix du gaz : la Jurassienne de Céramique Française "met en sommeil" son usine

Publié le 08/03/2022 - 17:19
Mis à jour le 10/03/2022 - 14:56

La Jurassienne de Céramique Française, ex-Jacob Delafon, fabriquant d’éléments sanitaires haut de gamme, a annoncé mardi 8 mars la « mise en sommeil » de son usine de Damparis dans le Jura en raison de la hausse des cours du gaz engendrée par la crise russo-urkrainienne.
 
 

 © Prefet39
© Prefet39

Le groupe français de robinetterie sanitaire Kramer avait racheté en décembre l’usine Jacob Delafon de Damparis, menacée de fermeture, au groupe américain Kohler. Datant de 1899, le site jurassien est le dernier en France à fabriquer des éléments sanitaires haut de gamme en céramique (WC, lavabos, bidets, vasques…).

"Au regard de la situation internationale actuelle et dans le but de préserver l'entreprise, (...) nous dénoncerons dans les prochaines heures le contrat d'approvisionnement de gaz qui nous lie à notre fournisseur actuel et ferons appel auprès de l'administration du travail au dispositif de chômage partiel", a expliqué dans un communiqué le président de la Jurassienne de Céramique Française (JCF), Manuel Rodriguez.

L'entreprise, propriété du groupe Kramer et qui compte actuellement 54 salariés, est liée à son fournisseur de gaz par "un contrat précaire" basé sur "un prix réel au jour le jour", particulièrement sensible aux variations du marché, explique-t-il.

"Depuis l'invasion de l'Ukraine, le nouveau cours du gaz, qui continue d'augmenter, nous amène à une dépense certaine de plus de 4 millions d'euros" cette année, pour une prévision de dépense initiale de 400.000 euros, souligne le président de la société.

Aux dépenses en gaz, "s'ajouteront les dépenses d'électricité qui sont également vertigineuses", ajoute-t-il. La "mise en sommeil" de l'entreprise, "en accord avec nos clients partenaires", vise à "préserver l'emploi et la trésorerie" sans toutefois "jeter l'éponge", selon M. Rodriguez. Celui-ci indique avoir "malgré tout validé les périodes d'essai des salariés déjà en poste".

La CJF, qui s'apprêtait à lancer de nouveaux appareils sanitaires, a repoussé "de six mois au moins" leur commercialisation. "Même à appliquer une hausse de nos prix de 400%, ce qui serait impossible au regard de la concurrence internationale, cela ne suffirait même pas à couvrir les charges fixes liées aux dépenses d'électricité et de chauffage", regrette M. Rodriguez.

Les particuliers et "beaucoup d'entreprises disposent encore d'un +bouclier+ lié au blocage du prix sur leur contrat d'approvisionnement actuel", "mais ces boucliers vont progressivement tomber et l'économie européenne ne s'en remettra pas", estime-t-il, comptant sur les pouvoirs publics "pour être à (ses) côtés".

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Bourgogne Franche-Comté : 3 millions d’euros pour soutenir les boulangeries et les boucheries

CRISE ÉNERGÉTIQUE • En raison de crise énergétique qui sévit actuellement en France comme dans de nombreux pays européens, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a annoncé mercredi 25 janvier un coup de pouce pour soutenir les boulangeries-pâtisseries et les boucheries-charcuteries à hauteur de 3 millions d’euros.

Région Bourgogne Franche-Comté : un budget à 2 milliards d’euros pour 2023

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, a réuni les élus du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en session plénière mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2023. Principal dossier à l’ordre du jour de l’assemblée : le vote du budget régional 2023 d’un montant de 1,967 milliard d’euros (hors gestion active de la dette) dont plus de 1,6 milliard d’euros est dédié au financement des politiques publiques, soit plus de 81 % du budget régional.

La Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté réaffirme ses ambitions pour 2023

Dans un contexte économique peu engageant, la Banque Populaire de Bourgogne-Franche-Comté (BP BFC) a tenu une conférence de presse présidée par son directeur général Jean-Paul Julia, afin de dresser le bilan de l’année écoulée et de faire le point sur les ambitions portées par la banque en 2023. 

Bourgogne Franche-Comté : la filière automobile, un secteur encore perturbé en 2022

ÉTUDE INSEE • À la mi-2022, les 370 établissements de la filière automobile de Bourgogne-Franche-Comté employaient 38.530 salariés et 5.540 intérimaires. Malgré une reprise en 2021, cette filière reste perturbée en 2022 par le contexte économique et les mutations en cours du secteur. L’emploi salarié est en baisse sur un an, avec davantage de départs que d’embauches.

Prêt : un ajustement mensuel pour mieux " lisser " les relèvements du taux d’usure dès février

Les taux de l’usure sont, selon la loi, calculés à partir des données collectées sur les taux de crédit au cours du trimestre précédent, comme les 4/3 des taux moyens pratiqués. Ces dispositions permettent de protéger les emprunteurs de taux excessifs et de préserver ainsi un large accès au crédit. La Banque de France, à titre exceptionnel pendant la période de plus forte remontée des taux, propose un ajustement technique pour mieux "lisser" les relèvements du taux de l’usure à partir du 1er février 2023.

Nouveau resto, nouveaux dinos… Le Dino Zoo entre dans une nouvelle ère

Après une saison 2022 record avec 134.200 visiteurs, le parc Dino-Zoo à Étalans et ses célèbres dinosaures vont faire écaille neuve en 2023. Un chantier d’envergure et des investissements conséquents qui vont permettre au célèbre parc du Doubs, d’entrer dans une nouvelle ère et de rivaliser avec les grands sites touristiques nationaux…

Rejets dans les milieux naturels : dans le Doubs, 9 fromageries sur 10 respectent désormais la réglementation

Annoncé et signé à l’automne 2022, à l’initiative de Jean-François Colombet, préfet du Doubs, et de Christine Bouquin, présidente du conseil départemental du Doubs, le plan rivières karstiques 2022 - 2027 est une démarche de reconquête de la qualité de l’eau des rivières du Doubs, regroupant l’ensemble des partenaires publics du département.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 -2.99
partiellement nuageux
le 27/01 à 9h00
Vent
3.95 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
91 %