Heytens : "On associe esthétisme et technologie pour habiller tous les types de fenêtres"

Publié le 21/03/2016 - 08:01
Mis à jour le 23/01/2019 - 16:12

Après la fermeture du magasin Heytens à Ecole-Valentin en début d’année 2015, une nouvelle boutique franchisée de la marque belge a ouvert le 17 octobre 2015 à Ecole-Valentin. Béatrice Condamine, 53 ans et sa belle-fille Karima Condamine, 36 ans, se sont lancées dans l’aventure par amour des produits Heytens…

PUBLI-INFO

L'ancienne succursale d'Ecole Valentin de 800 m2 proposait des matériaux pour le sol, des papiers peints, de la peinture, etc. Aujourd'hui, Heytens se franchise davantage en France notamment dans le Grand Besançon depuis octobre dernier et dans une formule plus conviviale, plus proche de ses clients et spécialisé dans l'habillage des fenêtres. "On a envie de donner un côté familiale, chaleureux" précise Karima.

La boutique - showroom des deux associées propose un vaste choix de tissus et de stores motorisés ou manuels, sur une surface bien achalandée (500 références de tissus et voiles en présentation) de 140 m2. Le tout réalisé sur-mesure, livré et posé ! "Heytens veut se démarquer de la grande distribution à travers, son suivi personnalisé et ses services clé en main", nous confie Béatrice. « Nous construisons votre projet depuis la prise de mesure en passant par le conseil décoration, la réalisation de vos confections, jusqu'à la livraison et la pose à votre domicile ».

"Tout est possible !" 

"On est là pour conseiller les clients qui ne savent pas ce qu'ils souhaitent" nous raconte Karima, "et ils nous font confiance". Les deux conseillères, passionnées de décoration, savent marier les couleurs et les matières pour permettre d'habiller tous types de fenêtres qu'elles soient rondes, en trapèze, triangulaires, rectangulaires, carrées… Tout est possible ! De plus, un large choix est proposé : rideaux isolants, occultants, doublures thermiques, voilages, store rouleaux, panneaux japonnais, stores californiens, etc. "On associe l'esthétisme à la technologie, avec l'automatisation nous pouvons accompagner les clients dès la conception de leur maison » précise Karima.

Les prix des tissus commencent à 15 euros le mètre et les prix de la tringlerie sont "moins chers que dans certaines grandes surfaces" explique Béatrice.

Enfin, une fois la confection des rideaux ou des stores réalisée (en Belgique), ils sont livrés sur cintres à domicile dans un délai de 3 semaines.

Qui sont Béatrice et Karima, les deux associées ?

Béatrice a commencé sa carrière professionnelle au sein de la société Weil à Besançon puis chez Carnet de vol. La mode et le textile font partie de son ADN.  Après plusieurs années au siège de Carnet de vol, Béatrice à pris la direction de la boutique Grande Rue à Besançon. Suite à cette expérience, Heytens l'a contacté pour prendre en gestion le magasin d'Ecole Valentin. "C'est à partir de là que ma passion pour la décoration à pris toute son importance" nous confie Béatrice aujourd'hui âgée de 53 ans.

Pour Karima, 36 ans, le parcours est très différent. Sa carrière professionnelle a démarré en tant que commerciale dans une société fabricant des chapiteaux à Besançon ou elle a travaillé pendant 7ans. Après avoir eu son petit garçon, elle a décidé de reprendre ses études dans le domaine du management commercial et a travaillé sur le marché des assurances pendant 3 ans. 

C'est naturellement que Béatrice et Karima se sont retrouvées autour du projet Heytens. L'association des compétences, techniques et commerciales des deux femmes apportent beaucoup aux clients. "Je ne pouvais pas ouvrir sans elle" précise Béatrice, sa belle-mère. "On est proche et complémentaire", ajoute-t-elle. Les négociations avec les banques ont démarré début 2015 et la boutique a ouvert en octobre dernier sur les chapeaux de roue !

Une troisième personne fait partie de la jeune entreprise : il s'agit de Thibaud, 33 ans, qui était vendeur dans l'ancien magasin Heytens. Il a repris ses fonctions le 15 janvier dernier et pour lui, pas besoin de longue formation ! Il connaît déjà tous les produits et la pose des accessoires. Aujourd'hui il partage son temps entre la boutique et la pose chez les clients. 

Infos pratiques

  • Heytens
  • 1 Rue de la Combe du Puits, 25480 École-Valentin
  • 03 81 80 20 94
  • Ouvert le lundi de 14 heures à 19 heures
  • Du mardi au vendredi de 10 heures à 12 heures et de 14 heures à 19 heures
  • Et le samedi de 10 heures à 18 heures.
  • Heytens à suivre sur Facebook et sur Pinterest
  • Site : www.heytens.fr
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 15.83
légère pluie
le 21/06 à 0h00
Vent
1.63 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
93 %