Horlogerie : collaboration franco-suisse entre les manufactures Humbert-Droz et La Joux-Perret

Publié le 22/12/2021 - 10:20
Mis à jour le 02/01/2022 - 11:49

Un mouvement suisse dans un modèle bisontin. C’est le pari que se sont lancé les manufactures Humbert-Droz et La Joux-Perret. Elles ont officiellement présenté ce nouveau projet ce 21 décembre 2021 au sein du lycée Jules Haag, connu pour avoir dispenser un enseignement horloger jusqu’en 1988.

C’est une collaboration qui découle de la reconnaissance en décembre 2020 de l’inscription des savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO.

"Nous avons à cœur de remettre Besançon comme un acteur principal de l’horlogerie", explique Julien Humbert-Droz. Son arrière-grand-père, Marcel Humbert-Droz, était aux commandes en 1956 de la manufacture Réparalux à Besançon. Connues pour être une histoire de famille, les montres Humbert-Droz sont désormais représentées par trois générations (Jean, Frédéric et Julie).

Le mouvement suisse G100

Tout a commencé lorsque la manufacture La Joux-Perret a contacté celle d’Humbert-Droz afin de leur proposer de mettre son mouvement automatique G100* dans ses modèles. La société bisontine a accepté en proposant de monter elle-même les modèles.

"L’atelier ne pas recevoir un kit déjà prémonté. Il va faire le montage complet y compris le collage du spiral, organe principal d’un mouvement automatique", souligne Jean-claude Eggen, patron de la manufacture La Joux-Perret en indiquant qu’il recherchait en France "le savoir-faire certes" mais avant tout "l’esprit horloger".

Les ébauches seront donc fournies par la Suisse et l’assemblage se passera à Besançon. Désormais, les manufactures espèrent produire jusqu’à 3.000 produits la première année.

Pour l'horloger bisontin Philippe Lebru, cette collaboration signifie beaucoup : "Nous sommes en train d'assister à autre chose que l'industrie pure et dure".

*Le mouvement G100 est un mouvement automatique pour une montre à trois aiguilles avec date. Sa réserve de marche est de 68 heures.

D’autres projets à venir ?

La manufacture française MARCHE.LA.(implantée au pays basque) s’est elle aussi lancée dans l’aventure. "C’est la clé qui nous manquait pour faire évoluer la marque", explique Alain Marhic, à la tête de la société.

L’assemblage de ce mouvement sera également proposé à d’autres marques françaises. Une chose est sûre pour Humbert-Droz, ce n’est "qu’un début" : "Nous voulons nous rapprocher de la Suisse et en développant d’autres gammes et un maximum de projets", conclut Julien Humbert-Droz.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Plusieurs quartiers de Besançon seront plongés dans le noir à partir du 30 novembre

Dans le but de faire face à l’envolée des prix de l’énergie et à la gravité de la crise énergétique, la Ville de Besançon a lancé un "Plan de sobriété énergétique" qui impose des actions immédiates et d'ampleur inédite. À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontins…

L’État propose une aide jusqu’à 1.500€ pour remplacer une chaudière à fioul

INFO PRATIQUE • Une aide supplémentaire pouvant atteindre 1.500€ est accordée aux ménages qui remplacent leur chaudière au fioul par un système de chauffage plus respectueux de l’environnement (pompe à chaleur, système à énergie solaire, chaudière biomasse...). Instaurée par un arrêté publié au Journal officiel du 28 octobre 2022, cette prime supplémentaire, appelée "Coup de boost fiou", est temporaire.

Flambée des coûts de production : la CMA souhaite accompagner les entreprises et les artisans

La forte hausse des matières premières, des fournitures, de la masse salariale et de l’énergie affecte de nombreuses trésoreries. Afin d’apporter de l’aide, la Chambre de métiers et de l’artisanat (CMA) de la région Bourgogne-Franche-Comté se dit mobilisée pour accompagner les artisans et entreprises en difficultés.

Départ de Vallourec de la Côte-d’Or : Marie-Guite Dufay déplore " un gâchis humain et industriel "

La direction de l’entreprise Vallourec Umbilicals a annoncé, ce jeudi 23 novembre 2022, la fermeture du site de Venarey-les-Laumes, en Côte-d’Or. Plus de cinquante emplois sont ainsi menacés. La présidente de Région Marie-Guite Dufay déplore "un gâchis humain et industriel".

Sochaux : l’usine Stellantis confrontée à " d’importants problèmes logistiques "

L'usine Stellantis de Sochaux, confrontée à d'importants problèmes logistiques dans l'expédition de ses véhicules, est contrainte de stocker une partie de ses voitures sur l'aérodrome désaffecté de Lure-Malbouhans, en Haute-Saône, à une quarantaine de km du site industriel, a appris l’AFP auprès de la direction.

Eliad recrute des aides à domicile (h/f) en CDD pour les vacances de Noël

OFFRE D'EMPLOI • Afin de compléter ses équipes durant les vacances de Noël, du 17 décembre 2022 au 3 janvier 2023, Eliad recrute une soixantaine d’aides à domicile (h/f) en CDD, à temps plein ou partiel, sur tout ou partie des vacances en fonction des disponibilités des candidats.
 
 

Black Friday : attention aux arnaques…

Cette année, le Black Friday, cette opération commerciale venue d’outre Atlantique, se déroulera le 25 novembre 2022 en France, mais dure pendant plusieurs jours avant le jour J. De très nombreuses enseignes et marques de produits en tous genres proposent des prix cassés par SMS, mail, réseaux sociaux… à un mois de Noël. L’État met en garde contre les arnaques.

Besançon : la Cambuse d'en face propose des calendriers de l'avent personnalisables

S’il est bien connu comme le gérant du Killarney Pub depuis déjà 24 ans, Xavier Racine est également le propriétaire de la Cambuse d’en face depuis mars 2022. La boutique est située, comme son nom l’indique, juste en face du bar, au 20 rue Courbet à Besançon. C’est notre commerce Bezac Kdo du mois de novembre 2022. 

La Région Bourgogne Franche-Comté signe la Charte de la diversité

À l’occasion de la clôture du Forum "Emploi Diversité RH & RSE" qui s’est tenue à Besançon jeudi 17 novembre 2022, Laëtitia Martinez, vice-présidente de la Région Bourgogne-Franche-Comté en charge de l’enseignement supérieur, la recherche, l’égalité réelle et la laïcité a signé la Charte de la Diversité, en présence de Elise Moison, secrétaire générale de la Charte de la Diversité et d’une vingtaine d’entreprises nouvellement signataires de la charte.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 3.82
couvert
le 27/11 à 21h00
Vent
1.19 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
95 %