Hôtel***SPA des Rives Sauvages à Malbuisson : 'On vient pour deux jours, on reste la semaine'

Publié le 01/04/2018 - 10:45
Mis à jour le 05/04/2018 - 14:39

Ouvert en juillet dernier, l’Hôtel***SPA les Rives Sauvages à Malbuisson a été inauguré ce jeudi 29 mars 2018. Etaient présents le maire de Malbuisson, le Vice-président de la région Patrick Ayache et Annie Genevard, députée du Doubs. De quoi rafraîchir les mémoires quant aux 300 mètres carrés de piscines, hammams et autres saunas qu’il propose…

"Moderne mais ancré dans le paysage." Les mots de Corinne Brachet, co-propriétaire du complexe, résonnent lorsque l'on découvre le site. Grand de 2000 mètres carrés dont 300 dédiés au spa, ses seize chambres offrent une vue directe sur le lac Saint-Point, quelques pieds en contrebas.

Cet environnement privilégié (trois étoiles, "quatrième en cours d'acquisition") installerait les clients "dans une bulle au calme, loin du bruit et du stress". Une "bulle" particulièrement appréciée par les visiteurs, "qui viennent pour deux jours et restent la semaine" s'amuse la co-propriétaire.

Un groupe d'abord familial

"D'ailleurs, le SPA était une demande de nos clients. Ça a été l'occasion de leur faire plaisir tout en touchant une nouvelle clientèle" explique-t-elle.

Une "nouvelle" clientèle, car les propriétaires n'en sont pas à leur coup d'essai : elles sont trois sœurs, de la troisième génération de Chauvin, à avoir repris les rênes du groupe hôtelier de Malbuisson.

Entre innovation et tradition

Ce sont leurs grands-parents, d'origine paysanne, qui ont "tout lâchés" au début du XXe siècle pour construire l'hôtel qui deviendrait plus tard le désormais classique "Hôtel du Lac". A force "de travail et d'acharnement", ils ont réussi à développer d'autres hôtels et restaurants dans la petite commune du Haut-Doubs.

Et c'est en suivant leur crédo - "il faut être moderne, résolument moderne" rappelle Corinne Brachet - que la fratrie aura décidé de développer ce complexe SPA, ouvert après quinze mois de travaux.

Un esprit d'innovation reconnu

Cet "esprit d'innovation et d'entreprise" a été salué Patrick Ayache, vice-président de la Région en charge du tourisme, et Annie Genevard, députée du Doubs. Ils ont noté "les six emplois crées" et "le développement de l'activité locale engendré", citant comme exemple l'épicerie voisine, qui va "s'agrandir grâce à l'arrivée des nouveaux clients".  

"Avec ces seize nouvelles chambres, votre groupe hôtelier en possède désormais 99 ; on attend maintenant l'hôtel qui vous fera arriver à 100" a conclu Patrick Ayache. 

Infos pratiques

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Chez Tata Céline, la boutique où le temps semble s’être arrêté…

PUBLI-INFO • La table en formica de Mamie, les verres de la cantine, le mange-disque d’anciennes soirées endiablées… Tata Céline s’emploie à chiner essentiellement en Franche-Comté des objets du quotidien des années 50,60 et 70 à retrouver dans sa boutique, rue de la Madeleine à Besançon.

Le Groupe Chopard installe la marque BYD à Besançon

PUBLI-INFO • Le paysage automobile bisontin accueille depuis le 13 mai un nouvel acteur. Le Groupe Chopard distribue une nouvelle marque électrique en intégrant le constructeur chinois BYD, 1er constructeur mondial de véhicules 0 émission. Vous retrouvez au sein de ce nouveau showroom une gamme prête à se faire une place sur le segment des premiums avec de solides arguments : savoir-faire électrique, prestations innovantes et équipements haut de gamme.

Le stade Léo Lagrange bientôt équipé de 800 m2 de panneaux photovoltaïques

Le chiffre n’est pas négligeable. Si l’installation des panneaux photovoltaïques a un coût : 300.000 euros, elle permettra, à terme, d’économiser entre 30 à 35.000 euros par an, a précisé Anne Vignot, la maire de Besançon. Le projet sera soumis au vote des élus lors du Conseil municipal du 20 juin 2024.

La Région Bourgogne Franche-Comté lance une opération séduction pour attirer de nouveaux habitants

En ce premier semestre 2024, la Région Bourgogne-Franche-Comté préfigure une initiative inédite pour renforcer son attractivité résidentielle. Cette opération sans précédent vise concrètement à recruter dès le mois de septembre 2024 de futurs habitants. Prévu sur une première période de trois années, ce programme repose sur une dynamique collaborative initiée par la Région et de nombreux acteurs du territoire, et s’inscrit dans le cadre de la stratégie d’attractivité globale initiée depuis 2017.

“Chambre d’hôtes référence” : six hôtes du Doubs récompensés

Le 4 juin 2024, certaines chambres d’hôtes du département du Doubs se sont vu remettre la qualification "Chambre d’hôtes référence". Cette action nationale a été déployée depuis 2023 par Doubs Tourisme dans le département permettant à l’époque de qualifier deux premières chambres d’hôtes.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 26.96
peu nuageux
le 24/06 à 18h00
Vent
3.95 m/s
Pression
1013 hPa
Humidité
54 %