Alerte Témoin

Immobilier : les nouvelles mesures du gouvernement

Publié le 29/08/2014 - 17:09
Mis à jour le 29/08/2014 - 17:30

Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé lors d'une conférence de presse à Matignon ce vendredi 29 août, de nouvelles mesures incitatives fiscales dans le but de relancer la construction de logements frappée par la crise. 

dsc00117.jpg
Construction d'un immeuble à Besançon (photo d'illustration) ©jj

Terrains à bâtir à céder : un abattement fiscal de 30%

Afin de relancer la construction de logements, les terrains à bâtir cédés d’ici fin 2015 bénéficieront d’un "abattement fiscal exceptionnel" de 30% sur les plus-values, a annoncé vendredi le Premier ministre. Cette disposition, qui concerne l’impôt sur le revenu comme les prélèvements sociaux, s’appliquera aux cessions pour lesquelles une promesse de vente aura été "conclue avant le 31 décembre 2015", a précisé Manuel Valls lors de la conférence de presse. 

Favoriser l'investissement locatif

Les investisseurs achetant un logement neuf pour le louer dans le cadre du dispositif fiscal dit "Duflot" pourront également le louer à "un ascendant ou à un descendant""sous certaines conditions", a également annoncé vendredi le Premier ministre. Ils auront aussi le choix de s’engager à louer pour six, neuf ou 12 ans, au lieu de neuf ans uniquement aujourd’hui, a précisé Manuel Valls. 

L'encadrement des loyers uniquement à Paris

L’encadrement des loyers, une des mesures phares de la loi Alur de l’ancienne ministre écologiste du Logement Cécile Duflot, sera "limité à Paris" et réalisé "à titre expérimental", a annoncé le Premier ministre vendredi.

"Nous avons assez de recul pour juger des difficultés de sa mise en oeuvre", a déclaré Manuel Valls, en présentant à la presse une batteries de mesures visant à relancer la construction immobilière en panne. "Les conditions techniques ne seront pas réunies avant des mois, voire des années", a-t-il ajouté, entouré de l’actuelle ministre du Logement Sylvia Pinel et de la ministre de l’Ecologie Ségolène Royal.

Logements desfiscalisés pour des membres des familles de propriétaires

Le gouvernement propose également de permettre aux propriétaires de loger des membres de leur famille dans des logements bénéficiant d’une défiscalisation.

Pour l’ancienne ministre du Logement Cécile Duflot, cette mesure n’est "pas très juste" car elle conduit "à faire payer à tout le monde la constitution du patrimoine des plus riches""On peut accepter la défiscalisation si la contrepartie c’est de produire des logements avec un niveau de loyer modéré pour des familles à revenus modérés", déclare-t-elle à Libération"Si ça contribue à loger les enfants de ceux qui ont déjà le plus d’argent, car ils peuvent défiscaliser, qui vont en plus bénéficier des aides au logement, et à la fin des fins qui vont se constituer un patrimoine transmis par leurs parents, on a une logique d’accumulation de la rente et des moyens sur ceux qui ont déjà le plus d’argent. Ce n’est pas très juste, car on fait payer à tout le monde la constitution du patrimoine des plus riches".

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Consommation et confinement : posez vos questions à l’UFC Que Choisir du Doubs

La crise sanitaire du Covid-19 a des impacts sur de nombreux secteurs économiques et notamment sur les affaires liées à la consommation quotidienne. Les règles ont-elles changé ? Quid des achats sur le web, des annulations de voyage, des assurances, du logement ? l'UFC Que Choisir vous répond !

Limitation de la production de lait : « sur 90 vaches, je vais devoir en vendre 5 à 10 à l’abattoir » (Benoît, agriculteur à Gonsans)

Suite à la crise sanitaire, les ventes de fromages ont chuté. Depuis le 1er avril 2020, les syndicats de produits AOP Comté, Morbier, Mont d’Or et Bleu de Gex Haut-Jura ont décidé de diminuer les volumes de lait produit et de limiter le volume de fromages fabriqués. Les agriculteurs ont dû s'adapter en urgence. Benoît Kolly, chef d'exploitation à Gonsans.

Quand un fabricant de literie se met à produire des masques…

Pénurie de masques • Le Groupe Maliterie,  et notamment son usine de Voray-sur-l'Ognon en Haute-Saône, a répondu à l'appel du ministère pour fabriquer entre 500 et 1.000 masques de protection par jour à partir du 15 avril 2020. Les masques seront commercialisés en priorité dans le Doubs et en Haute-Saône.

Confinement : les actes notariés peuvent désormais être signés à distance

Signature électronique • Le décret permettant la signature électronique pour tous les actes notariés a été publié samedi 4 avril 2020 au Journal officiel. Cette dérogation sera possible jusqu’à un mois après la fin de l’urgence sanitaire. Dans le secteur du logement, cela permettra aux Français qui le souhaitent de poursuivre leur projet immobilier.

Dornier Consulting RH recrute plusieurs profils : prototypiste, chargé de mission hydroélectricité, dessinateur, assistant de gestion..

Offres d'emploi • Dornier Consulting RH recrute pour leurs clients plusieurs profils (H/F) à Besançon et à Vesoul : Prototypiste, Chargé de mission hydroélectricité, Dessinateur projeteur CAO, Assistant de gestion PME-PMI....
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.2
ciel dégagé
le 10/04 à 0h00
Vent
2.2 m/s
Pression
1024 hPa
Humidité
62 %

Sondage

MUNICIPALES 2020

Les résultats dans votre commune