Incivilités et délinquance aux Tilleroyes : Michel Omouri réclame des médiateurs

Publié le 20/06/2012 - 21:38
Mis à jour le 20/06/2012 - 21:38

Le conseiller municipal UMP de Besançon réagit aux événements survenus sur le site de la Ville Verte dans le quartier des Tilleroyes où, selon lui « les incivilités et actes de délinquances permanents minent les habitants et font de ce secteur un pôle sensible ».

prévention

« Pour endiguer ce fléau, ne serait-il pas judicieux de mener des opérations de prévention dans les zones où la population souffre de nuisances et d’incivilités, dès la première alerte à la police? », s’interroge l’élu en proposant « une politique spécifique adaptée en faisant appel au savoir-faire des médiateurs et des correspondants de nuit pour agir sur le sentiment d’insécurité dans ces zones où la  population silencieuse souffre, se sent isolée et est  livrée à elle-même.

Michel Omouri sollicite « la présence physique des médiateurs pour faciliter la communication, régler les difficultés rencontrées par les habitants et gérer les conflits et des rondes et la veille des correspondants de nuit pour assister et protéger la population ».

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Politique

Apprentis étrangers : les sénateurs rejettent la loi « Ravacley »

Connu pour s’être fermement opposé à l’expulsion de son apprenti en janvier dernier par une grève de la faim, le boulanger Stéphane Ravaclay n’a pas fini de faire parler de lui. Il a notamment créé l’association patrons solidaires et s’est rendu au Sénat pour tenter de faire passer une loi portée par Jérôme Durain. Cette dernière a été rejetée par 237 voies contre 107.

France 2030 : un « plan audacieux » pour Éric Alauzet

Vidéo • Quelles sont les conditions de la réussite de ce plan ? Dans les questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, le député LREM du Doubs a interrogé le ministre Cédric 0 tout en félicitant le gouvernement pour son "plan d’investissement audacieux pour la France afin de relever tant de défis : climat et biodiversité, démographie et migration, inégalités et exclusions".

Projets photovoltaïques : « le gouvernement traduit enfin ses engagements » selon Marie-Guite Dufay

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, a annoncé, ce jeudi 7 octobre, la signature d’un arrêté facilitant le développement des projets photovoltaïques sur grandes toitures, en permettant aux projets de moins de 500 kW, soit 5 000 m2 de surface, d’avoir droit à un tarif d’achat sans avoir besoin de passer par un appel d’offres. Pour la présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté, qui dit s'être "beaucoup battue" sur ce sujet, s'en réjouit dans un communiqué.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.37
couvert
le 18/10 à 21h00
Vent
1.26 m/s
Pression
1025 hPa
Humidité
96 %

Sondage