Indemnisations exceptionnelles des élevages de bovins allaitants

Publié le 29/11/2021 - 17:40
Mis à jour le 29/11/2021 - 15:46

Après les annonces en mars dernier du gouvernement venir en aide aux éleveurs bovins allaitants les plus en difficultés en raison de la crise sanitaire, 1.861 dossiers seront financés en Bourgogne Franche-Comté pour un montant de 3,15 M€ sur les 20 M€ mobilisés au niveau national.

Ouvert le 26 juillet 2021, le dispositif a pris fin le 29 septembre dernier. A ce jour, l’instruction est terminée dans les services instructeurs (directions départementales des territoires) et les paiements par les services de France Agrimer sont en cours.

La crise sanitaire du Covid-19 a amplifié les difficultés économiques de la filière avec l’effondrement de certains débouchés, notamment celui de la restauration, mais aussi le tassement des exportations (marché italien).

Les cotations de la viande de jeunes bovins ont ainsi connu une baisse importante sur la période d’avril 2020 à mars 2021 du fait de l’encombrement des marchés, entraînant également une baisse de débouchés et cotation des mâles maigres en vif.

L’objectif de cette aide exceptionnelle est de soutenir les éleveurs ayant dégagé un revenu disponible par unité de travail non salarié inférieur à 11 000 € au titre du dernier exercice clos après le 1er avril 2020, avec l’attribution de 41 € par broutard et 52 € par jeune bovin.

Un montant minimum a été fixé à 410 € (soit au minimum 10 broutards éligibles) et plafonné de manière à ne pas dépasser 11 000 € de revenu disponible par unité de travail non-salarié.

Dpt

Nbr élevages bovins allaitants

Nbr de dossiers retenus

Montant d’aide

21

1 038

260

427 523,28 €

25

189

12

11 082 €

39

261

44

62 285 €

58

1 504

571

1 022 700 €

70

572

89

183 950 €

71

2 639

767

1 251 804 €

89

461

107

174 687 €

90

67

11

14 747 €

Total

6 731

1 861

3 148 770 €

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Nature

Pollution : le réseau Ginko toujours gratuit ce dimanche 16 janvier 2022

Suite à l’ alerte aux particules fines émise vendredi, Grand Besançon Métropole a décidé dans un premier temps de rendre le réseau Ginko gratuit ce samedi 15 janvier (lignes urbaines et périurbaines). L'épisode de pollution se poursuivant, la mesure est reconduite pour ce dimanche 16 janvier 2022.

Alerte pollution aux particules fines en Bourgogne-Franche-Comté ce samedi

Atmo Bourgogne-Franche-Comté, en charge de la surveillance de la qualité de l'air, place le Doubs, le Jura, le Territoire de Belfort, la Côte d'Or et la Saône-et-Loire en alerte aux particules à partir de ce samedi 15 janvier 2022. La vitesse sera réduite de 20 km/h par rapport aux limitations existantes supérieures ou égales à 90 km/h.

"Nous Autrement" : une nouvelle marque de producteurs made in Bourgogne Franche-Comté

L'Alliance Bourgogne Franche-Comté qui fédère 12.000 agriculteurs adhérents à travers les coopératives Bourgogne du Sud, Dijon Céréales et Terre Comtoise lance une marque "Nous Autrement" pour porter ses valeurs auprès des consommateurs et rétribuer "au juste prix" l’acte de production.

Les invendus n’iront plus à la poubelle

Anti-gaspillage • Les vêtements incinérés ou les meubles à la poubelle, c’est fini. À partir du 1er janvier, les producteurs et distributeurs de produits non alimentaires auront l’interdiction de détruire leurs invendus, une mesure qui pourrait favoriser le don aux associations.
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 -1.79
peu nuageux
le 22/01 à 9h00
Vent
2.47 m/s
Pression
1035 hPa
Humidité
92 %

Sondage