Inquiétude des boulangers dans le Doubs : "Je ne laisserai pas un boulanger fermer" (Préfet du Doubs)

Publié le 27/01/2023 - 12:17
Mis à jour le 27/01/2023 - 11:55

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

 © Alexane Alfaro
© Alexane Alfaro

Depuis 2 ans, cette cérémonie ne s'est pas tenue en raison de la crise sanitaire, mais cette année, la tradition a fait son grand retour avec des galettes comtoises (évidemment !) et frangipane à la préfecture du Doubs à Besançon. Cinq élèves boulangers-ères-pâtissiers-ères du CFA Hilaire de Chardonnet ont pu montrer leur savoir-faire dans les galettes.

Malgré la bienséance, cette cérémonie a été quelque peu assombrie par le contexte économique et énergétique actuel qui frappe, en autres, les boulangers. Ce que n’a pas manqué de souligner Damien Vauthier dans son discours en soulignant la "vive inquiétude" qui touche les professionnels de son secteur d’activité à cause de l'énergie, mais aussi de la forte hausse du prix des matières premières qui, pour certains, ont doublé ces derniers mois.

Le président du l’Union patronale des boulangers du Doubs a également remercié le préfet du Doubs pour le maintien de l’arrêté préfectoral obligeant les boulangeries à fermer au moins un jour par semaine. Un arrêté qui force les franchises industrielles à une concurrence loyale avec les artisans.

"Je ne laisserai pas un boulanger fermer"

Dans son allocution, Jean-François Colombet a rappelé l’histoire de la tradition de la cérémonie de la galette démarrée en 1975 sous Valéry Giscard-d’Estaing avant de remonter jusqu’aux Romains. Le préfet a également insisté sur l’importance de l’existence des artisans boulangers, "notre patrimoine", une profession "qui rassemble les gens" qui est "aussi confrontée à des problèmes." Après avoir expliqué le choix du gouvernement dans la traversée de la crise énergétique, il a déclaré aux professionnels présents : "Je ne laisserai pas un boulanger fermer".

Enfin, Jean-François Colombet a affirmé son admiration pour les cinq élèves du CFA qui l'écoutaient : "Je suis admiratif du choix que vous avez fait, vous êtes cette France essentielle qui tient le pays, bravo d’avoir choisi ce métier." Et de conclure plus globalement : "Tenez bon !", avant de déguster une part de galette comtoise.

Infos +

  • À ce jour, aucun boulanger n'a fermé en raison de la crise énergétique dans le Doubs, selon l'Union patronale des boulangers du Doubs.

1 Commentaire

Bizarre, on a vu des articles sur la fermeture de 2 boulangeries (Chalezeule et rue des Granges), ce n'est finalement pas dû à la crise énergétique ?
Publié le 27 janvier 2023 à 15h16 par grlulu • Membre

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

Une quarantaine d’élèves du lycée Pergaud en voyage à Espagne…

Quarante-neuf élèves du lycée Pergaud de Besançon ont participé à un voyage culturel et linguistique à Valencia en Espagne du 7 au 12 avril 2024. Les élèves émanant de la section européenne espagnol et des classes technologiques ST2S, ont été accompagnés par leurs professeures Mesdames Mougenot, Lallemand, Jeanningros et Ferreira-Lopes.

Leroy Merlin vous convie à découvrir son tout nouveau chapiteau pour une saison estivale inoubliable ! 

QUOI DE 9 ? • Le samedi 6 avril, Leroy Merlin a ouvert les portes de son chapiteau, juste à temps pour accueillir les beaux jours. À l'intérieur, un monde d'aménagement extérieur vous attend, prêt à répondre à toutes vos envies. Le chapiteau a pris place dans l'ancienne cour des matériaux, désormais délocalisée au 1C rue Lavoisier à Besançon.

Decathlon vous rachète votre matériel de sport inutilisé grâce à la Seconde Vie

PUBLI-INFO • La Seconde Vie chez Decathlon est un service de rachat de votre matériel, sur certains sports, en très bon état, sous forme de bon d’achat ou de virement bancaire. Pour profiter de ce service, voici un guide vous expliquant ce qui peut être repris et sous quelles conditions.

Look, nouvelle collection, arrivée du printemps… Quoi de 9 chez IZAC ?

QUOI DE 9 ? • Pour la troisième année consécutive, Julie, Benjamin et Lucas se tiennent à votre disposition pour vous habiller, au quotidien mais aussi pour vos évènements festifs, printaniers et estivaux. À l’occasion de l’arrivée de la nouvelle collection, ils vous présentent une sélection de quatre tenues.

Découvrez le nouveau parcours client de la Cour des Matériaux de Leroy Merlin Besançon !

QUOI DE NEUF ? • L’équipe de Leroy Merlin à Besançon est fière de vous annoncer l'ouverture tant attendue de son tout nouvel espace dédié aux matériaux chez Leroy Merlin. Après de longs mois de travail et de réflexion, Leroy Merlin est ravi de vous présenter ce nouveau chapitre de son histoire.

Digital Surf recrute, soyez aux avant-postes de l’analyse microscopique

PUBLI-INFO • Envie de travailler pour la NASA ou pour la Silicon Valley ? C’est possible à Besançon au sein de Digital Surf, une pépite de l’industrie et de la recherche scientifique mondiale. Découvrez ici le produit qui porte son succès, les postes à pourvoir et postulez pour intégrer les équipes du leader mondial du logiciel de l’analyse des surfaces microscopiques.

Les commerçants de Besançon invités à participer à une nouvelle animation au centre-ville

L’Union des commerçants de Besançon (UCB) lance un nouveau projet d’animation dédié à la (re)découverte du centre-ville baptisé "Bonjour". Pour cette première édition qui aura lieu le 1er juin 2024, l’initiative est gratuite et ouverte à tous les commerçants du centre-ville de Besançon, adhérents ou non adhérents à l’UCB. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.44
légère pluie
le 16/04 à 3h00
Vent
4.55 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
91 %