Insee : l'activité économique en Bourgogne Franche-Comté reste en dessous de son niveau d'avant crise

Publié le 10/10/2020 - 18:04
Mis à jour le 12/02/2021 - 17:40

Selon une étude de l’Insee Bourgogne Franche-Comté, l’activité économique dans la région n’a pas encore repris son niveau d’avant crise de la Covid-19. Concernant le chômage, le Territoire de Belfort est le plus touché. Explications.

 ©
©

Le déconfinement a permis un rebond relativement rapide d'une partie de l'économie régionale. En septembre, le niveau de l'activité serait inférieur de 4% à son niveau d'avant crise contre -31% en avril, au cœur du confinement.

©

Cependant, l'activité dans l'hébergement-restauration et le transport reste fortement ralentie. Ce rebond se retrouve notamment dans l'augmentation des transactions par cartes bancaires dans les commerces, signe d'une reprise de la consommation des ménages, et dans celle de l'emploi intérimaire.

©

Cependant, le marché du travail ne se redresse pas encore. Si l'intérim bénéficie d'un rebond, les destructions d'emplois augmentent dans les autres secteurs d'activité. Le dispositif d'activité partielle a permis de limiter, dans un premier temps, les effets de la crise sanitaire sur les secteurs hors intérim, mais ceux-ci commencent maintenant à se faire sentir.

©

Dans ce contexte, les inscrits à Pôle Emploi dans la catégorie A diminuent tandis que ceux des catégories B et C augmentent.

©

Les jeunes ayant été particulièrement touchés par la crise, le nombre de demandeurs d'emploi de moins de 25 as est forte hausse.

Le Territoire de Belfort, département où le chômage est le plus élevé

Au deuxième trimestre 2020, le taux de chômage diminue de 0,4 point en Bourgogne-Franche-Comté pour s’établir à 6,4 %. Il est ainsi inférieur de 0,8 point au niveau national.

Le confinement de la population jusqu’au 11 mai, soit presque la moitié du trimestre, a entraîné une réduction du nombre de chômeurs au sens du Bureau international du. Sur cette même période, les entreprises ont continué à recourir à l’activité partielle limitant l’impact de la crise sur l’emploi.

Le Territoire de Belfort est le seul département où le taux de chômage est plus élevé qu’au niveau national : 8,2 % (figure 9). Le taux de chômage est à l’inverse particulièrement bas dans le Jura, 5,4 %, et en Côte-d'Or, 5,6 %. Ailleurs, il avoisine la moyenne régionale, allant de 6,0 % dans la Nièvre à 6,9 % en Haute-Saône.

©

(Communiqué Insee Bourgogne Franche-Comté)

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

À Besançon, des soldes en demi teinte et des inquiétudes…

Après une fin d’année 2022 très positive pour la plupart des commerçants bisontins, les soldes d’hiver n’ont pas eu l’effet escompté, avec bilan "mitigé" selon Serge Couësmes, président de l’Union des commerçants de Besançon ce mercredi 8 février, qui ne cache pas son inquiétude quant à la fermeture de franchises après Camaïeu…

Agriculture : à quoi sert la Région Bourgogne Franche-Comté ?

PUBLI-INFO • À quoi sert la Région ? Peu savent répondre. Et pourtant, la Région est présente dans le quotidien de chaque Bourguignon-Franc-Comtois… La Région souhaite faire (re)connaître son action, en lançant une information mensuelle, dans la presse quotidienne régionale essentiellement, qui développera au fil des mois une mission spécifique. Ce mois de février 2023, focus sur l'agriculture...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 2.3
ciel dégagé
le 09/02 à 9h00
Vent
1.39 m/s
Pression
1034 hPa
Humidité
58 %