Insolite : le "Crétin des Alpes" veut devenir la bannière du terroir montagnard

Publié le 17/08/2017 - 15:31
Mis à jour le 17/08/2017 - 15:31

Comment une insulte un brin désuète peut-elle devenir la bannière d’un terroir ? C’est le défi marketing de deux amis qui veulent transformer leur marque « Le Crétin des Alpes » en porte-drapeau des produits de leurs montagnes.

 ©
©

Le concept est né il y a 18 mois dans un restaurant d'altitude: Yann d'Ascoli, ancien directeur de la communication d'Isère Tourisme, lit un article sur le crétinisme goitreux qui fut endémique dans les vallées alpines, tout en buvant un café auquel manquait, à son goût, une mignardise. "Ca a fait +eurêka+", raconte l'énergique quadragénaire. Il appelle son compère restaurateur Laurent Gras, qui lisait le même article à Val d'Isère (Savoie).

  • Quatre jours plus tard, Laurent aligne devant Yann des petits biscuits sablés. Cinq recettes seront retenues: Chartreuse, génépi-chocolat, praline, miel-chocolat et noix caramélisées. Tous les ingrédients viennent de la région, sauf le chocolat.

Un premier test est réalisé au marché de Noël de Grenoble et plus de 2.000 paquets sont vendus. Les statuts de la société sont déposés le 27 juillet. Yann détient 36% de son capital, Laurent 34% et deux autres amis 15% chacun. "On entre par l'alimentaire pour s'ancrer dans le territoire et le biscuit apporte une caution qualitative", estime Laurent.

Comme l'implantation régionale: la biscuiterie est à Saint-Geoir-en-Valdaine (Isère), au pied de la Chartreuse. Après les sucrés, des sablés salés vont sortir à la rentrée, avec recettes "tartiflette" et "fondue". Des soupes, produites à Gilly-sur-Isère (Savoie), viendront élargir la gamme.

Mais pour devenir "une carte de visite", il fallait un logo. "On a pris le contrepied du débile à goitre: un petit gavroche montagnard au look de colporteur alpin", raconte Laurent. 

La stratégie de développement est de cibler le touriste, sur son lieu de villégiature, en s'inspirant d'une fierté régionaliste en vogue ailleurs. "En Bretagne, personne ne repart sans un autocollant ou un objet avec une (coiffe) bigouden", explique Laurent Gras. Pour l'instant, 67 points de ventes distribuent leurs biscuits dans les quatre départements alpins.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Offre d’emploi : Responsable de salle de sport

OFFRE D'EMPLOI • Nous recherchons un responsable de salle de sport pour accompagner la mise en place d’un tout nouvel espace à Besançon dont l’ouverture est prévue pour le début de l’année 2025 !
Sportif passionné, vous avez le goût du challenge et du développement ? Rejoignez-nous !

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 17.48
nuageux
le 28/05 à 18h00
Vent
0.72 m/s
Pression
1020 hPa
Humidité
65 %