IP-IP, une nouvelle coop digitale des entrepreneur.es du numérique en Bourgogne Franche-Comté

Publié le 15/10/2020 - 14:01
Mis à jour le 15/10/2020 - 09:57

Les Coopératives d’Activité et d’Emploi (CAE) de Bourgogne Franche-Comté lancent une nouvelle filière pour accompagner les porteurs de projets et les entrepreneur.es du secteur du numérique régional dans un cadre coopératif et sécurisant. Créer un collectif d’entrepreneur.es numériques réunis sous un label commun, c’est le pari des CAE de Bourgogne – Franche-Comté concrétisé par la naissance de la Coop digitale IP-IP. Avec pour objectif de leur permettre de faire « plus vite, plus fort, plus grand »…

 © Janeb13 PXB CC0
© Janeb13 PXB CC0

IP-IP donne la possibilité aux porteurs de projets de rejoindre un collectif d’entrepreneur.es aux compétences complémentaires (dans les trois grandes famille de métier : la création, la production, et la promotion) et ainsi rompre l’isolement. Elle souhaite garantir aux entrepreneur.es-salarié.es "plus de visibilité, leur faire profiter du réseautage et des partenariats avec les acteurs du secteur". C’est également une offre de services pour "faciliter et sécuriser" l’activité des entrepreneur.es-salarié.es.

Cette nouvelle coop permet une mutualisation des outils, le partage de bonnes pratiques, la montée en compétences individuelle et collective par la formation, et permet aussi aux entrepreneur.es-salarié.es de la coop digitale de bénéficier à terme d’une "dynamique commerciale collective." IP-IP porte également des "valeurs partagées par les entrepreneur.es-salarié.es pour le bon fonctionnement du collectif" et "la réussite des projets, à travers une charte d’engagement sur la qualité des produits et des services livrés."

Des témoignages d'entrepreneures

"Avec des valeurs fortes similaires aux miennes, la création de la Coopérative IP-IP s'inscrit dans la suite logique du digital, en croisant les compétences requises pour mener la plupart des projets numériques. Ainsi, chaque client peut bénéficier d'une synergie enrichissante pour son projet, avec une équipe sur-mesure centralisée et des garanties de qualité. Côté entrepreneur(e), nous évoluons ensemble dans cette dynamique, en partageant nos réflexions et nos bonnes pratiques dans le domaine. Que du plus pour tout le monde !" - Raphaëlle Levasseur, UBICOM, webmarkesting et communication digitale 360°

“Grâce IP-IP, j'ai un panel de collaborateurs compétents et motivés à disposition, juste à côté de chez moi, ce qui, à terme, me permettra de me consacrer exclusivement à la vidéo, ma passion. IP-IP c'est également un atout pour tous
ceux qui souhaitent se lancer dans le domaine du numérique. Partager, échanger, « brainstormer », collaborer, coopérer ... C'est IP-IP." -
Emmanuelle Vergon Tripard, Emma Com, réalisatrice audiovisuel et rédactrice.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Un commentaire

Laisser un commentaire

Economie

Au régal de chouchou, nouveau salon de thé bisontin

Christine Demange habite Pouilley les Vignes et vient d’ouvrir un nouveau salon de thé, Au régal de Chouchou situé au 128 grande rue à Besançon. Issue de la finance, cette mère de famille de quatre enfants a décidé de changer de voie professionnelle durant le confinement et a désormais troqué son tailleur pour un tablier… sans regrets !

Sondage – Éteindre l’éclairage public de certains quartiers de Besançon pour faire des économies, qu’en pensez-vous ?

À partir du 30 novembre 2022, l’éclairage public sera éteint dans plusieurs quartiers bisontin pour faire face à l’envolée des prix de l’énergie. La municipalité va progressivement éteindre les lumières entre 23 h et 5 h. Avec cette mesure, elle compte économiser 120.000 €. Selon vous, est-ce une bonne idée ? C'est notre sondage de la semaine.

On a goûté pour vous le calendrier de l’avent de laGrange à Marnay…

Chaque année, laGrange à Marnay propose un calendrier de l’avent version gourmande avec ses produits et des découvertes. Élodie et Alexane, journalistes pour maCommune.info et amatrices de boissons chaudes, ont testé pour vous les thés, tisanes et rooibos de ce calendrier particulier…

Bourgogne Franche-Comté : La retraite progressive ou comment se préparer au départ à la retraite

PUBLI-INFO • Le départ en retraite effraye, c’est un fait. Les futurs retraités redoutent de se retrouver sans activités pour occuper leurs journées. Ainsi, la retraite progressive permet, à partir de 60 ans, de recevoir une part de sa re­traite tout en réduisant son temps de travail. À travers, le témoignage de Pierre-Jean, salarié de 62 ans, décou­vrez ce qu’est concrètement la retraite progressive et les motivations qui l’ont poussé à en faire la demande.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 5.63
couvert
le 04/12 à 0h00
Vent
0.29 m/s
Pression
1011 hPa
Humidité
84 %