Jacob Delafon : la Région "à disposition" pour accompagner tout projet de reprise

Publié le 25/02/2021 - 10:49
Mis à jour le 25/02/2021 - 10:49

Mardi, le groupe français Kramer a retiré mardi l'unique offre de reprise de l'usine Jacob Delafon dans le Jura. Alors que le gouvernement s'efforce de "renouer les liens du dialogue" entre le groupe américain Kohler et français Kramer, la présidente de Région espère encore trouver une issue favorable.

Marie-Guite Dufay © Alexane Alfaro
Marie-Guite Dufay © Alexane Alfaro

Kramer,  PME de robinetterie basée à Etain (Meuse), avait déposé début février une lettre d’intention auprès de Kohler pour la reprise partielle du site de Damparis à partir du 30 juin prochain, avec la préservation de 91 emplois sur 140 et l’objectif d’augmenter l’effectif au bout de trois ans grâce à la montée en puissance de la production.

L’annonce par le groupe Kramer du retrait de son offre d’achat de Jacob Delafon est "une très mauvaise nouvelle" selon la présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté. "Tout d’abord, j’ai une pensée pour les salariés du site qui font face à une situation extrêmement incertaine. J’avais pu les rencontrer il y a quelques semaines et je leur réitère tout mon soutien. (...) J’en appelle donc à la responsabilité de chacun afin de trouver rapidement une issue positive à cette situation".

"Si les informations d’un manque de coopération du groupe Kohler France et de possibles rétentions d’informations sont confirmées : c’est intolérable !" Marie-Guite Dufay

Marie-Guite Dufay a interpellé le président de la République et Bruno Le Maire sur la nécessité de reporter le PSE de Jacob Delafon et l'importance de maintenir la production dans le Jura du dernier fabricant français de sanitaires en céramique haut de gamme. Elle se dit aujourd'hui à disposition du groupe Kramer, ou de tout autre repreneur, pour confirmer l’accompagnement financier de la collectivité  à un projet de reprise.

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Besançon sélectionne des banques « vertes » pour financer ses mesures écologiques

La ville de Besançon va emprunter auprès de banques engagées dans la réduction de leur empreinte climatique pour financer ses projets en faveur de la transition écologique, comme la rénovation énergétique des écoles et des gymnases, a annoncé jeudi 20 janvier 2022 la maire EELV Anne Vignot.

NG Productions : "On a besoin que les gens sortent, on a trop souffert comme ça"

À l'occasion des 15 ans de NG Productions, nous avons rencontré le fondateur de cette société de productions de spectacles à Besançon, Hamid Asseila. Il nous raconte ses temps de forts notamment avec Elton John, son projet de festival sur quatre jours en 2023, sa vision sur l'épidémie de Covid-19 et les prochaines dates à ne pas manquer...
Offre d'emploi

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 1.36
ciel dégagé
le 24/01 à 18h00
Vent
0.84 m/s
Pression
1032 hPa
Humidité
89 %

Sondage