Jacques Grosperrin (UMP) pense très fort à la mairie de Besançon

Publié le 30/09/2010 - 07:20
Mis à jour le 30/09/2010 - 07:20

Dans une interview accordée à La Presse Bisontine, le député UMP laisse entendre que le prochain candidat de droite à la mairie de Besançon ce sera lui.

1285825613.jpg
Jacques Grosperrin de retour au conseil régional où il remplace Alain Joyandet ©carvy
PUBLICITÉ
"La seule chose que je peux dire, c’est que le mandat de maire (de Besançon) est en effet susceptible de m’intéresser", a confié à la au mensuel bisontin celui qui vient de rejoindre le conseil régional en remplacement d’Alain Joyandet.

Sera-t-il celui qui pourra mettre un terme à une gauche réélue dans la capitale régionale depuis la guerre? "La vie politique suit un phénomène de continuité-rupture. Un jour à Besançon, il y aura une rupture. Les Bisontins sont fiers de leur ville et ils ont raison. Mais en parcourant la France, je me suis aperçu que du point de vue économique, par rapport à d’autre villes, Besançon est vraiment à la traîne", estime Jacques Grosperrin.

La Presse Bisontine n°114, en kiosque au prix de 2,20 €

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

Européennes :  Marie-Guite Dufay et 36 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté soutiennent Raphaël Glucksmann

37 conseillers régionaux de Bourgogne-Franche-Comté ont récemment signé une tribune dans le but de soutenir la liste "Envie d'Europe" de Raphaël Glucksmann. Parmi eux, la présidente de région Marie-Guite Dufay, mais aussi Patrick Ayache, Luc Bardi, Éric Houlley ou Loïc Niepceron.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.34
légère pluie
le 25/05 à 12h00
Vent
4.13 m/s
Pression
1016.12 hPa
Humidité
78 %

Sondage