J'ai goûté pour vous… les chocolats d'automne de Fabrice Gillotte à Besançon

Publié le 11/11/2019 - 17:37
Mis à jour le 11/11/2019 - 09:42

Cet automne, le chocolatier dijonnais Meilleur ouvrier de France, implanté au centre-ville de Besançon, Fabrice Gillotte, propose les Automnales ainsi que les Feuilles d'automne. Des créations que nous avons goûtées pour vous…

PUBLICITÉ

On commence par les feuilles d'automne…

C'est dans un écrin carré et noir que Fabrice Gillotte présente ses Feuilles d'automne. Quand on l'ouvre, on a l'impression que nous allons trouver un bijou… Et ce sont des feuilles fines et longues, posées deux par deux avec d'un côté les feuilles au chocolat au lait fourrées d'un praliné noisettes et aux amandes du Piémont, de l'autre, les feuilles au chocolat noir fourrées au caramel vanille de Madagascar. L'ensemble est très chic, c'est beau et même glamour !

C'est le moment de la dégustation.

On démarre par une feuille au chocolat au lait :

À la première bouchée, c'est d'abord la texture qui me fait réagir. Le chocolat est particulièrement fin et croquant et le praliné à l'intérieur est presque liquide. Le goût vient ensuite et me donne l'impression de retomber en enfance. C'est une confiserie qui est réconfortante. La deuxième bouchée est une réelle détente, je savoure cette douceur, j'essaie de tapisser ma bouche des saveurs pour être sûr d'en profiter au maximum. C'est un réel plaisir.

C'est au tour d'une feuille au chocolat noir :

La texture est quasi la même à la petite différence que j'ai l'impression que le chocolat noir est un tout petit plus robuste sous la dent. Ça n'enlève en rien à la finesse du chocolat.

Pour cette feuille d'automne, les rôles de l'enveloppe et de la garniture sont différents de celle au chocolat au lait. Dans le cas de la feuille au chocolat au lait, c'est un tout. Ici, le caramel vanille suave vient adoucir le caractère du chocolat noir, c'est divin.

Dans les deux cas, l'équilibre est très appréciable, entre puissance et douceur.

On continue avec les Automnales…

Les Automnales ont l'aspect de petits champignons des bois en plus mignons. "Oh c'est mignon !" a d'ailleurs été ma première réaction en ouvrant la boîte joliment décorée. Fabrice Gillotte propose trois types de champignons.

Première question qu'on se pose à la première dégustation : "je commence par quoi : le pied ou le chapeau ?" J'ai commencé pas déguster le pied de l'un des champignons : je m'attendais à trouver une texture similaire à celle de la garniture des feuilles d'automne. Je me suis trompée ! En réalité, le chocolatier a préféré réaliser des pieds croustillants au praliné amandes noisettes du Piémont. Sans mauvais jeu de mots, je dois dire que j'ai pris mon pied… Un vrai délice !

Et c'est dans le chapeau qu'on retrouve la garniture au caramel vanille tantôt enrobé de chocolat noir, tantôt de chocolat au lait, ou encore de chocolat blanc et dulcey. Je fonds comme chocolat au soleil… Le caramel est très gourmand.

C'est un très bon contraste et un très bon équilibre des saveurs et des textures. C'est le genre de chocolat avec lequel on ne s'ennuie pas et avec lequel on a envie de prendre le temps à la dégustation pour percevoir chaque note.

Bilan de la dégustation…

Ces chocolats d'automne sont une très belle découverte autant par l'esthétisme que le goût. Lorsqu'on les déguste, on a envie d'être confortablement installés dans un fauteuil, un plaid sur les jambes avec les chocolats d'un côté et une boisson chaude de l'autre à regarder les arbres aux couleurs d'automne par la fenêtre…

Le truc en +

En allant à la chocolaterie située rue des Granges, je découvre une décoration incroyable : des escargots géants et de grosses citrouilles bien dodues sculptés en chocolat ! Une parfaite entrée en matière avant une dégustation des plus agréables. Côté service, la chocolatière qui m'a accueillie était très sympa et connaissait parfaitement son sujet, passionnant. Une belle expérience !

Infos +

 

 

 

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Le député européen et conseiller départemental Christophe Grudler obtient 600 000 euros de l’État pour le Grand Belfort

Depuis 2016 le fonds de péréquation des ressources intercommunales et communales (FPIC) comprend une garantie de sortie dégressive pour les territoires qui cessent d’être éligibles. Ce dispositif arrive à échéance l’année prochaine et conduira 175 territoires bénéficiaires d’une garantie de sortie en 2019 à ne plus rien percevoir en 2020. "C’est la situation dans laquelle aurait dû se retrouver la Communauté d’Agglomération du Grand Belfort pour l’année à venir" constate Christophe Grudler, député européen et conseiller départemental du Territoire de Belfort.

L’hiver approche, et c’est toujours le bon moment pour acheter son vélo chez Proxy-Cycle !

PUBLI-INFO • La période hivernale est en effet une belle occasion de parcourir les magasins et de chercher son futur moyen de transport, de se faire plaisir pour noël ou bien encore de chercher la bonne affaire. Le fabricant et vendeur de vélos électriques bisontin Proxy-Cycle propose des promotions ainsi que des nouveautés toujours plus pratiques et tendance dès maintenant ! Rendez-vous dans les magasins Proxy Cycle en Franche-Comté…

Étude sur l'état de la pauvreté : qui sont les plus impactés en Franche-Comté ?

Depuis 20 ans, le Secours catholique mène une étude statistique annuelle sur l'état de la pauvreté en France. Ce 7 novembre 2019, l'organisation met en lumière la situation de précarité des migrants, des femmes seules et des enfants… Nous avons rencontré Antoine Aumonier, délégué de Franche-Comté au secours catholique.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 4.93
légère pluie
le 14/11 à 12h00
Vent
0.79 m/s
Pression
1001 hPa
Humidité
89 %

Sondage