J'ai testé pour vous "Les automnales" du Criollo...

Publié le 21/10/2020 - 18:40
Mis à jour le 19/11/2020 - 15:30

Le Criollo, fabriquant artisanal de chocolats, a lancé depuis le mois d’octobre 2020 une nouvelle collection intitulée « les automnales ». Inspirées de la saison actuelle et des fruits secs, nous avons testé pour vous les dix bouchées…

Des prémices de la collection à la finition de la boite, tout a été pensé en équipe : "c'est un travail collaboratif. Nous nous mettons tous autour d'une table et nous proposons nos idées. Après une phase de préparation artisanale des recettes, nous rentrons les ingrédients choisis dans un logiciel pour effectuer les dosages", explique Jérome Freyburger, adjoint de direction au Criollo. Au total, trois mois auront été nécessaires pour mettre en place cette nouvelle collection...

J'ai testé pour vous :

Figue Blanche

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget

Sans aucun doute, ce bonbon de chocolat est mon préféré. À la fois doux et croquant, il est légèrement parfumé de notes de figue. Le tout est équilibré et n'en fait pas trop. Juste dosage.

Ardéchois

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget

Doux. Le craquant du chocolat au lait ouvre une douceur, agréable mélange de châtaignes et Baileys, sans sentir l'alcool. On a envie de s'allonger dans une piscine de coussin moelleux avec la chaleur de la cheminée.

Écureuil

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget

Le goût de noisette arrive en premier et le panais arrive de manière très subtile. Le tout marié à un enrobage de chocolat blanc. C'est un chocolat très sympathique à déguster avec un café pour le goûter…

Sous-Bois

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget

Celui-ci n'a pas volé son appellation de "sous-bois". On y arrive les yeux fermés. Au nez, le cèpe est largement présent. En bouche, il tient sa promesse. Il a du caractère...

Pommier sucré

©

Le fruit est plus présent ici que pour intitulé "Figue Blanche". En bouche, la pomme est acidulée, elle surprend. Pour la dégustation, l'idéal est de la laisser fondre sous le palais.

Poirier

©

L'amorce est franche. La poire s'affirme. Elle est lisse sur la langue. On a envie de s'assoir au chaud et de l'accompagner d'un thé blanc...

Panier d'automne

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget

On ne pouvait pas passer à côté de l'orange pour évoquer l'automne. C'est chose faite avec ce "panier d'automne" qui dénote. Elle rappelle les pâtes de fruits. L'orange est d'ailleurs accompagnée par le potimarron. Le tout est enveloppé d'une ganache et d'une note de cannelle.

Poil de carotte

© D.Poirier ©
© D.Poirier

Surprenant et doucereux. Ce bonbon au chocolat fait très "Halloween" en bouche... Le gingembre donne le ton, mais sans prendre la place de la carotte. Mariage réussi entre chocolat noir et légume de saison.

Casse-noix

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget

La pâte de noix amène tout droit aux fêtes de fin d'années. On a l'impression de goûter les pains d'épices artisanaux de la Saint Nicolas. Un côté salé s'installe au fil de la dégustation. On aurait envie de l'imaginer en accompagnement d'une dinde de Noël...

Remarque : les chocolats sont composés de pur beurre de cacao et de colorant végétal.

Conseil : se déguste deux mois après ouverture et se conserve entre 18 et 20 °C (pas au frigo !).

Infos +

Le Criollo, 1 Rue du Murgelot, 25220 Chalezeule

Horaires d'ouverture : du lundi au samedi de 9h00 à 19h00

Allez + loin

Publié le 21 octobre 2020 à 18h40 par Hélène L.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Tarifs des péages d’autoroute en hausse : " La mobilité se transforme en luxe " pour " 40 millions d’automobilistes "

L’augmentation moyenne du tarif des péages d’autoroute à hauteur de 4,75 % entrera en vigueur à compter de ce mercredi 1er février 2023. Selon l’association 40 millions d’automobilistes, c’est "une hausse inadmissible qui s’ajoute au prix délirant des carburants et transforme la mobilité en luxe."

Inquiétude des boulangers dans le Doubs : " Je ne laisserai pas un boulanger fermer " (Préfet du Doubs)

À l’occasion de la traditionnelle cérémonie de la galette à la préfecture du Doubs ce jeudi 26 janvier, le président de l’Union patronale des boulangers du Doubs, Damien Vauthier, a tenu un discours rappelant l’inquiétude de la profession face à la crise énergétique, mais aussi la hausse du prix des matières premières devant un préfet du Doubs déterminé à aider la profession.

Bourgogne Franche-Comté : 3 millions d’euros pour soutenir les boulangeries et les boucheries

CRISE ÉNERGÉTIQUE • En raison de crise énergétique qui sévit actuellement en France comme dans de nombreux pays européens, Marie-Guite Dufay, présidente de la Région Bourgogne Franche-Comté a annoncé mercredi 25 janvier un coup de pouce pour soutenir les boulangeries-pâtisseries et les boucheries-charcuteries à hauteur de 3 millions d’euros.

Région Bourgogne Franche-Comté : un budget à 2 milliards d’euros pour 2023

La présidente de Région, Marie-Guite Dufay, a réuni les élus du conseil régional de Bourgogne-Franche-Comté en session plénière mercredi 25 et jeudi 26 janvier 2023. Principal dossier à l’ordre du jour de l’assemblée : le vote du budget régional 2023 d’un montant de 1,967 milliard d’euros (hors gestion active de la dette) dont plus de 1,6 milliard d’euros est dédié au financement des politiques publiques, soit plus de 81 % du budget régional.

La Banque Populaire Bourgogne-Franche-Comté réaffirme ses ambitions pour 2023

Dans un contexte économique peu engageant, la Banque Populaire de Bourgogne-Franche-Comté (BP BFC) a tenu une conférence de presse présidée par son directeur général Jean-Paul Julia, afin de dresser le bilan de l’année écoulée et de faire le point sur les ambitions portées par la banque en 2023. 

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 1.54
couvert
le 01/02 à 6h00
Vent
3.09 m/s
Pression
1030 hPa
Humidité
95 %