J'ai testé pour vous "Les automnales" du Criollo...

Publié le 21/10/2020 - 18:40
Mis à jour le 19/11/2020 - 15:30

Le Criollo, fabriquant artisanal de chocolats, a lancé depuis le mois d’octobre 2020 une nouvelle collection intitulée « les automnales ». Inspirées de la saison actuelle et des fruits secs, nous avons testé pour vous les dix bouchées…

Des prémices de la collection à la finition de la boite, tout a été pensé en équipe : "c'est un travail collaboratif. Nous nous mettons tous autour d'une table et nous proposons nos idées. Après une phase de préparation artisanale des recettes, nous rentrons les ingrédients choisis dans un logiciel pour effectuer les dosages", explique Jérome Freyburger, adjoint de direction au Criollo. Au total, trois mois auront été nécessaires pour mettre en place cette nouvelle collection...

J'ai testé pour vous :

Figue Blanche

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget

Sans aucun doute, ce bonbon de chocolat est mon préféré. À la fois doux et croquant, il est légèrement parfumé de notes de figue. Le tout est équilibré et n'en fait pas trop. Juste dosage.

Ardéchois

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget

Doux. Le craquant du chocolat au lait ouvre une douceur, agréable mélange de châtaignes et Baileys, sans sentir l'alcool. On a envie de s'allonger dans une piscine de coussin moelleux avec la chaleur de la cheminée.

Écureuil

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget

Le goût de noisette arrive en premier et le panais arrive de manière très subtile. Le tout marié à un enrobage de chocolat blanc. C'est un chocolat très sympathique à déguster avec un café pour le goûter…

Sous-Bois

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget

Celui-ci n'a pas volé son appellation de "sous-bois". On y arrive les yeux fermés. Au nez, le cèpe est largement présent. En bouche, il tient sa promesse. Il a du caractère...

Pommier sucré

©

Le fruit est plus présent ici que pour intitulé "Figue Blanche". En bouche, la pomme est acidulée, elle surprend. Pour la dégustation, l'idéal est de la laisser fondre sous le palais.

Poirier

©

L'amorce est franche. La poire s'affirme. Elle est lisse sur la langue. On a envie de s'assoir au chaud et de l'accompagner d'un thé blanc...

Panier d'automne

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget

On ne pouvait pas passer à côté de l'orange pour évoquer l'automne. C'est chose faite avec ce "panier d'automne" qui dénote. Elle rappelle les pâtes de fruits. L'orange est d'ailleurs accompagnée par le potimarron. Le tout est enveloppé d'une ganache et d'une note de cannelle.

Poil de carotte

© D.Poirier ©
© D.Poirier

Surprenant et doucereux. Ce bonbon au chocolat fait très "Halloween" en bouche... Le gingembre donne le ton, mais sans prendre la place de la carotte. Mariage réussi entre chocolat noir et légume de saison.

Casse-noix

© Hélène Loget ©
© Hélène Loget

La pâte de noix amène tout droit aux fêtes de fin d'années. On a l'impression de goûter les pains d'épices artisanaux de la Saint Nicolas. Un côté salé s'installe au fil de la dégustation. On aurait envie de l'imaginer en accompagnement d'une dinde de Noël...

Remarque : les chocolats sont composés de pur beurre de cacao et de colorant végétal.

Conseil : se déguste deux mois après ouverture et se conserve entre 18 et 20 °C (pas au frigo !).

Infos +

Le Criollo, 1 Rue du Murgelot, 25220 Chalezeule

Horaires d'ouverture : du lundi au samedi de 9h00 à 19h00

Allez + loin

Publié le 21 octobre 2020 à 18h40 par Hélène L.
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Open Business : les prochains rendez-vous de la CCI Saône-Doubs pour répondre aux défis et enjeux de demain

La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) Saône-Doubs a présenté mardi 20 février 2024 les trois nouvelles thématiques de son cycle de conférences baptisé Open Business. Au programme cette année, des rencontres autour des thèmes de l’intelligence artificielle, du vieillissement de la population et de la performance dans l’entreprise et le sport à Besançon, Vesoul et bientôt Montbéliard. 

“Coiffure Michel Delgrande” devient “Le 83 coiffure” au centre-ville de Besançon

Loïc, coiffeur depuis 24 ans dans le salon Michel Delgrande, situé au 83 rue des Granges à Besançon, a eu envie de nouveauté. Jeudi 15 février 2024, après environ 34 ans sous le nom de son fondateur, le salon a finalement changé d’identité pour devenir "le 83 coiffure". Pour autant, cette nouveauté ne tend pas à oublier le passé…

En immersion dans le plus vaste chantier privé à Besançon…

Depuis quelques mois, les travaux ont démarré dans l’ancienne institution Saint-Jean du quartier Saint-Claude à Besançon dans le cadre du projet immobilier comptant 245 logements, dont 80 en rénovation, porté par le groupe SMCI : le Domaine Hugo. En ce moment, un parking souterrain de type silo de 240 places est en cours de construction… Fabrice Jeannot, président du groupe SMCI et Patrick Collard, directeur technique du groupe nous en parlent.

Bruno Le Maire abaisse à 1% la prévision de croissance 2024 et annonce 10 milliards d’euros d’économies

Le gouvernement français a nettement revu à la baisse son estimation de croissance pour 2024, de 1,4% à désormais 1%, a annoncé dimanche 18 février 2024 Bruno Le Maire, dévoilant des économies "immédiates" de 10 milliards d'euros sur les dépenses de l'Etat pour tenir les ambitions budgétaires.

Autoroutes : une hausse moyenne des prix de 3% en 2024

Les tarifs des péages sont revus chaque année au 1er février. Le ministère des Transports avait annoncé en novembre 2023 une augmentation inférieure à 3 % en moyenne en 2024, après 4,75 % en 2023 et 2 % en 2022. Plusieurs arrêtés publiés au Journal officiel du 31 janvier confirment une hausse autour de 3 % sur les principaux réseaux autoroutiers, selon service-public.fr.

Économie circulaire : plusieurs entités publiques comtoises récompensées

Chaque année, la plateforme de ventes aux enchères de matériels d'occasion Agorastore, publie les résultats de son programme "Meilleur vendeur". Parmi les 306 entités publiques et collectivités territoriales récompensées pour leur "engagement exceptionnel dans une gestion plus responsable des ressources" figurent plusieurs acteurs locaux. 

À Besançon, la pâtisserie végétale Cocoëlle déménage…

Depuis mercredi 14 février 2024, c’est dans un tout autre lieu, bien plus grand et plus lumineux que Cocoëlle a emménagé sa cuisine et sa déco. Il n’en fallait pas moins pour que Noëlle Claude, fondatrice et gérante, développe sa pâtisserie végétale ouverte en 2019, devenue incontournable à Besançon...

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 4.34
couvert
le 21/02 à 6h00
Vent
1.1 m/s
Pression
1027 hPa
Humidité
88 %