Jean-Philippe Allenbach : "Besançon Mobilités perd 17 000 euros par jour"

Publié le 16/09/2016 - 14:44
Mis à jour le 11/10/2016 - 14:00

Jean-Philippe Allenbach, le président du Mouvement Franche-Comté et Serge Grass, le Président de l'Union Civique des Contribuable Citoyens ont publié ce vendredi 16 septembre 2016 un communiqué de presse indiquant que Besançon Mobilités qui gère le réseau de transports Ginko perd 17 000 euros par jour. Selon lui, le bilan 2015 est "catastrophique".

02Tramwaybusginko001.JPG
©Dina M.
PUBLICITÉ

« La CAGB s’est considérablement endettée sur notre dos » indiquent Jean-Philippe Allenbach, le président du Mouvement Franche-Comtéet Serge Grass, le Président de l’Union Civique des Contribuable Citoyens. Selon eux et à la vue du bilan 2015, Besançon Mobilités perd 17 000 euros par jour. En 2014, l’entreprise qui gère le réseau de transports bisontins Ginko accusait une perte d’exploitation de 3,1 millions d’euros contre 6,1 en 2015.

 Un bilan catastrophique

« Ce bilan catastrophique » devrait, selon Jean-Philippe Allenbach et Serge Grass, le Président de l’Union Civique des Contribuable Citoyens, augmenter le prix du billet de transport. Le président du MFC et celui de l’U3C dénoncent également une baisse des recettes : « elles n’ont augmenté en 2015 que de + 4.5 %, donc moins qu’en 2014 (+ 5.3 %) ! ».

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Dans la catégorie

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Micro-brasserie Les2FÛTS : « Intégrer Coopilote a facilité le démarrage de mon entreprise »

Dans le cadre des rencontres "Bienvenue dans mon entreprise" proposées par Coopilote, coopérative d'entrepreneurs salariés à Besançon, la micro-brasserie Les2FÛTS a ouvert ses portes pour découvrir et échanger autour de leur activité et de l’entrepreneuriat… L'occasion de faire un focus sur cette petite entreprise artisanale bisontine. 

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Sanctions américaines : la Côte-d’Or offre du Bourgogne à Trump pour le faire changer d’avis

Le département de Côte-d'Or va envoyer deux bouteilles de Bourgogne au président américain Donald Trump pour tenter de le faire changer d'avis sur les sanctions douanières contre l'Union Européenne, qui doivent viser le vin français, a annoncé son président François Sauvadet le 14 octobre 2019 sur Twitter.

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Le Crédit Agricole Franche-Comté présente son prêt « Mon 1er toit comtois » au Salon de l’Habitat Les 18, 19 et 20 octobre 2019

Publi-infos • Le Crédit Agricole Franche-Comté a de bonnes raisons d’être présent au Salon de l’Habitat à Micropolis Besançon. D’abord, c’est un partenaire historique de cette manifestation. Et puis, c’est l’occasion de présenter son offre régionale à succès « Mon 1er toit comtois », un prêt Habitat à taux zéro %. C’est donc le moment idéal pour rencontrer les conseillers du Crédit Agricole Franche-Comté.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 10.57
couvert
le 20/10 à 6h00
Vent
3.06 m/s
Pression
1006.3 hPa
Humidité
93 %

Sondage