Ophélie Claude-Boxberger : "Aller aux JO ? Ce serait un rêve d'enfant !"

Publié le 17/07/2016 - 12:15
Mis à jour le 17/07/2016 - 16:36

Ophélie Claude-Boxberger, coureuse du 3000m steeple, fait partie des athlètes présélectionnés pour les Jeux Olympiques 2016. La jeune Franc-Comtoise, spécialiste du 3000m steeple, espère bien avoir son ticket pour Rio, le 18 juillet prochain et courir dans les traces de son père... 

Portrait

PUBLICITÉ

Fiche d’identité

Ophélie Claude-Boxberger

Née le 18 octobre 1988 (28 ans)

Sprt pratiqué et discipline favorite : 3000m steeple (course d’obstacles)

Lieu de vie : Montbéliard

Lieu et club d’entraînement : Montbéliard Belfort Athlétisme

Palmarès

Principaux titres gagnés : Championne de France en salle du 1500m 2014, Championne de France du 3000m steeple en 2015, nombreux podiums en Championnats de France au 800m.

Titre le plus important à sesyeux et raisons à cela : « Ma victoire au 1500m en 2014. C’était une très  belle course, un véritable aboutissement, et j’ai réalisé mon record perso (4m13).« 

Questions-réponses

A quel âge avez-vous débuté ce sport ? Pour quelles raisons ?

Ophélie Claude-Boxberger : « J’ai débuté l’athlétisme à 13 ans. Avant, je faisais de la gym à haut niveau, mais j’étais un peu trop grande pour ce sport. J’ai donc continué l’athlétisme que je pratiquais déjà à l’UNSS, et ça a rapidement été pour moi une évidence. »

Aujourd’hui, qu’est-ce qui vous plaît dans ce sport ?

Ophélie Claude-Boxberger : « Il y a toujours nouveaux objectifs, tout simplement parce qu’il y a plein de distances (1500m, 3000m …). Ce n’est jamais pareil, et je dois toujours me dépasser. »

Selon vous, quelles sont vos forces et faiblesses dans la discipline ?

Ophélie Claude-Boxberger : Forces : « Je suis technique sur les obstacles, endurante, rapide. »
Faiblesses : « Mes gestions de saison, je suis toujours un peu trop limite. »

La préparation aux J.O entraîne-t-elle des difficultés, tant matérielles  que physiques ?

Ophélie Claude-Boxberger : « Financièrement c’est difficile. J’ai dû payer un stage à 30.000 euros. J’ai réussi à obtenir quelques sponsors, mais c’est compliqué d’avoir les fonds nécessaires pour mener une véritable préparation. Mentalement, le stress est toujours difficile à gérer, surtout pour les J.O. Et c’est également dur d’avoir une vie personnelle, avec tous les voyages. Je dois aussi toujours faire très attention à éviter la blessure. La vie d’athlète en générale est contraignante, et c’est amplifié par la préparation aux J.O. »

Comment conciliez-vous cette préparation avec votre vie de famille ? Cela pose-t-il un quelconque problème à votre entourage, ou au contraire vit-il ça avec fierté et vous encourage-t-il à 100% ?

Ophélie Claude-Boxberger : « Vivre ma passion me force à faire beaucoup de sacrifices, c’est donc très important d’avoir le soutien de ceux qui nous aime. C’est le cas pour moi, mes parents aménagent leur emploi du temps pour venir me voir quand je suis en Franche-Comté et me soutiennent à fond. »

Quels sont vos objectifs à ces J.O de Rio ? Qu’est-ce qui vous motive à aller vous battre sous les couleurs françaises ?

Ophélie Claude-Boxberger : « Aux J.O, je vise la finale. Une fois arrivé là-bas, tout est possible. Et représenter son pays, rendre hommage à tous les gens qui nous ont soutenu, avoir tout un peuple derrière soi … C’est un rêve d’enfant. »

Ophélie recevra les résultats pour sa sélection à Rio le 18 juillet, qu’on lui souhaite être positifs afin qu’elle réalise son rêve. 

Suivre Ophélie sur internet

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

portraits jeux olympiques 2016

JO de Rio : découvrez Margaux Nicollin, lanceuse de javelot

JO de Rio : découvrez Margaux Nicollin, lanceuse de javelot

Durant cet été 2016, maCommune.info vous fait découvrir les sportifs de Bourgogne Franche-Comté en lice pour les prochains JO de Rio. Aujourd'hui : Margaux Nicollin, licenciée à Dijon. C'est la première participation à des Jeux Olympique pour la Jurassienne originaire de Saint-Claude. Vous pourrez la retrouver lors de ses épreuves d'athlétisme au lancer de javelot, du vendredi 12 au samedi 20 août 2016. 

Dans la catégorie

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Léo Lagrange : la canicule risque de repousser l’ouverture de la nouvelle pelouse

Les travaux de réhabilitation du stade Léo Lagrange, débutés ce printemps, sont retardés par la canicule de ce mois de juillet. La Ville, qui espère toujours ouvrir la pelouse début octobre, réfléchit à mieux l’arroser malgré les restrictions…

L’histoire se répète pour Thibaut Pinot : « Je serai au départ du Tour en 2020… »

L’histoire se répète pour Thibaut Pinot : « Je serai au départ du Tour en 2020… »

L'histoire se répète: un an après ses malheurs du Giro, le Franc-Comtois a abandonné le Tour de France, vendredi, à deux jours de l'arrivée alors qu'il était encore en position de monter sur le podium au départ de la 19e étape. Passées les larmes, Thibaut Pinot annonce ce samedi matin qu'il sera "avec certitude" sur le Tour de France 2020.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 9.63
partiellement nuageux
le 21/08 à 0h00
Vent
2.03 m/s
Pression
1028.17 hPa
Humidité
94 %

Sondage