Ophélie Claude-Boxberger : "Aller aux JO ? Ce serait un rêve d'enfant !"

Publié le 17/07/2016 - 12:15
Mis à jour le 17/07/2016 - 16:36

Ophélie Claude-Boxberger, coureuse du 3000m steeple, fait partie des athlètes présélectionnés pour les Jeux Olympiques 2016. La jeune Franc-Comtoise, spécialiste du 3000m steeple, espère bien avoir son ticket pour Rio, le 18 juillet prochain et courir dans les traces de son père… 

Portrait

Fiche d'identité

Ophélie Claude-Boxberger

Née le 18 octobre 1988 (28 ans)

Sprt pratiqué et discipline favorite : 3000m steeple (course d'obstacles)

Lieu de vie : Montbéliard

Lieu et club d'entraînement : Montbéliard Belfort Athlétisme

Palmarès

Principaux titres gagnés : Championne de France en salle du 1500m 2014, Championne de France du 3000m steeple en 2015, nombreux podiums en Championnats de France au 800m.

Titre le plus important à sesyeux et raisons à cela : "Ma victoire au 1500m en 2014. C'était une très  belle course, un véritable aboutissement, et j'ai réalisé mon record perso (4m13)."

Questions-réponses

A quel âge avez-vous débuté ce sport ? Pour quelles raisons ?

Ophélie Claude-Boxberger : "J'ai débuté l'athlétisme à 13 ans. Avant, je faisais de la gym à haut niveau, mais j'étais un peu trop grande pour ce sport. J'ai donc continué l'athlétisme que je pratiquais déjà à l'UNSS, et ça a rapidement été pour moi une évidence."

Aujourd'hui, qu'est-ce qui vous plaît dans ce sport ?

Ophélie Claude-Boxberger : "Il y a toujours nouveaux objectifs, tout simplement parce qu'il y a plein de distances (1500m, 3000m …). Ce n'est jamais pareil, et je dois toujours me dépasser."

Selon vous, quelles sont vos forces et faiblesses dans la discipline ?

Ophélie Claude-Boxberger : Forces : "Je suis technique sur les obstacles, endurante, rapide."
Faiblesses : "Mes gestions de saison, je suis toujours un peu trop limite."

La préparation aux J.O entraîne-t-elle des difficultés, tant matérielles  que physiques ?

Ophélie Claude-Boxberger : "Financièrement c'est difficile. J'ai dû payer un stage à 30.000 euros. J'ai réussi à obtenir quelques sponsors, mais c'est compliqué d'avoir les fonds nécessaires pour mener une véritable préparation. Mentalement, le stress est toujours difficile à gérer, surtout pour les J.O. Et c'est également dur d'avoir une vie personnelle, avec tous les voyages. Je dois aussi toujours faire très attention à éviter la blessure. La vie d'athlète en générale est contraignante, et c'est amplifié par la préparation aux J.O."

Comment conciliez-vous cette préparation avec votre vie de famille ? Cela pose-t-il un quelconque problème à votre entourage, ou au contraire vit-il ça avec fierté et vous encourage-t-il à 100% ?

Ophélie Claude-Boxberger : "Vivre ma passion me force à faire beaucoup de sacrifices, c'est donc très important d'avoir le soutien de ceux qui nous aime. C'est le cas pour moi, mes parents aménagent leur emploi du temps pour venir me voir quand je suis en Franche-Comté et me soutiennent à fond."

Quels sont vos objectifs à ces J.O de Rio ? Qu'est-ce qui vous motive à aller vous battre sous les couleurs françaises ?

Ophélie Claude-Boxberger : "Aux J.O, je vise la finale. Une fois arrivé là-bas, tout est possible. Et représenter son pays, rendre hommage à tous les gens qui nous ont soutenu, avoir tout un peuple derrière soi … C'est un rêve d'enfant."

Ophélie recevra les résultats pour sa sélection à Rio le 18 juillet, qu'on lui souhaite être positifs afin qu'elle réalise son rêve. 

Suivre Ophélie sur internet

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

portraits jeux olympiques 2016

JO de Rio : découvrez Margaux Nicollin, lanceuse de javelot

Durant cet été 2016, maCommune.info vous fait découvrir les sportifs de Bourgogne Franche-Comté en lice pour les prochains JO de Rio. Aujourd’hui : Margaux Nicollin, licenciée à Dijon. C’est la première participation à des Jeux Olympique pour la Jurassienne originaire de Saint-Claude. Vous pourrez la retrouver lors de ses épreuves d’athlétisme au lancer de javelot, du vendredi 12 au samedi 20 août 2016. 

Sport

La DNCG donne son feu vert au FC Sochaux-Montbéliard

Auditionné ce mercredi 19 juin par le gendarme financier du football français, le club du FC Sochaux-Montbéliard a confirmé le feu vert "sans restriction" accordé au club pour sa réinscription dans le championnat National en 2024/2025. Un soulagement qui va pouvoir laisser désormais place à une préparation de saison sereine. 

Deux intelligences artificielles désignent le FCSM champion de National en 2024/2025

INSOLITE • Le compte NationalFootball a partagé sur son compte twitter les résultats donnés par deux IA interrogées sur le classement final de la saison de National 2024/2025. Si les résultats diffèrent selon les deux IA, elles sont pour autant d’accord sur un même point en désignant toutes deux le FC Sochaux-Montbéliard en tête du classement à l’issue de la saison prochaine. 

Passage de la flamme à Besançon : fermeture complète du pont Charles de Gaulle le 25 juin

La Ville de Besançon vient d’annoncer dans un communiqué que pour des raisons de sécurité, les services de l’État ont décidé de modifier le dispositif de circulation de la journée du passage de la flamme olympique le 25 juin 2024. Le pont Charles de Gaulle sera ainsi fermé à tous les usagers (voitures, bus, tramway, cyclistes, piétons) de 18h15 à 19h30.

Decat’ Fever : une soirée fitness inoubliable à Besançon !

PUBLI-INFO • Envie de bouger ? Ne manquez pas la Decat' Fever ! Le vendredi 5 juillet 2024, le site de la Malcombe - Complexe sportif Michel Vautrot à Besançon vous accueille pour une soirée fitness gratuite ouverte à tous. 500 participants prêts à bouger et à s'amuser dans une ambiance festive et énergique sont attendus.

Le sport au service de l’emploi pour recruter autrement à Montbéliard

Après le succès des précédentes éditions qui se sont déroulées sur plusieurs villes de la région, le Comité Olympique Paris 2024, l'Agence Nationale du Sport, la Fédération Française d’Athlétisme et France Travail, ont proposé l’opération "Du stade vers l’emploi" (DSVE) dans sa version "Athlétisme" ce jeudi 13 juin 2024 à Montbéliard. 

La Flamme olympique accueillie le 25 juin 2024 dans le Doubs

PUBLI-INFO • Avec l’accueil du relais de la flamme le 25 juin 2024, le Département du Doubs s’inscrit dans une double ambition : mettre en avant les atouts et richesses patrimoniales de ses territoires, et partager les énergies fondatrices des Jeux olympiques et paralympiques. 

Passage de la flamme olympique : Besançon se prépare aux festivités

Le 25 juin 2024, la ville de Besançon recevra la flamme olympique, portée par 50 personnes qui se relaieront sur un parcours de 5,8 km, entre le stade Léo Lagrange et le parc de la Gare d’Eau. Des animations prévues tout au long du parcours viendront rythmer cette journée. La Ville de Besançon a présenté le programme détaillé de cette journée festive jeudi 6 juin 2024.

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 16.03
légère pluie
le 21/06 à 6h00
Vent
1.8 m/s
Pression
1016 hPa
Humidité
96 %