Joggeuse disparue : un corps calciné a été découvert, une enquête ouverte pour assassinat

Publié le 30/10/2017 - 19:01
Mis à jour le 18/04/2019 - 12:32

Le corps trouvé lundi 30 octobre 2017 après-midi près du lieu de la disparition d'Alexia Daval, 29 ans, au cours de son jogging samedi à Gray a été volontairement brûlé et une enquête a été ouverte pour assassinat, a annoncé le procureur de Vesoul Emmanuel Dupic.

capture_decran_2017-04-24_a_10.43.00.png
© damien poirier

Mise à jour à 19h48

PUBLICITÉ

« Un corps a été découvert dans un bois assez isolé et il a été volontairement brûlé par l’auteur des faits (…) Il est trop tôt pour affirmer qu’il s'(agit) bien d’Alexia » Daval, a déclaré le procureur au cours d’une conférence de presse. « L’identification sera certaine avec l’autopsie jeudi », a-t-il précisé. « Il n’y aucun suspect à ce stade de l’enquête. Elle va être compliquée et longue », a-t-il ajouté.

La piste d’un enlèvement était privilégiée et une issue fatale redoutée. Une information judiciaire pour « enlèvement et séquestration » a été ouverte lundi, avait annoncé M. Dupic, au cours d’une conférence de presse organisée avant le lancement d’une nouvelle battue.

Le corps a été découvert vers 15 h 00 par un élève gendarme. Il était caché sous des branchages dans un bois à Velet (Haute-Saône) situé à « plusieurs kilomètres de l’itinéraire habituel » de la joggeuse, a pour sa part indiqué le commandant de gendarmerie Jean-Michel Blaudez.

Alexia Daval avait quitté son domicile de Gray-la-Ville (Haute-Saône) samedi vers 09H00 pour aller courir. N’ayant pas vu revenir son épouse, partie sans son téléphone, son mari a prévenu vers midi les gendarmes de Haute-Saône. Au moment de sa disparition, la jeune femme blonde portait des lunettes rouges. Elle était vêtue d’une tenue de sport composée d’un short noir, d’un gilet rouge et de baskets roses.

(Source : AFP)
Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

affaire daval

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Jonathann Daval a admis qu’il avait « procédé à la crémation partielle du corps » d’Alexia

Lundi 17 juin 2019, Jonathann Daval a livré des aveux complets lors d'une reconstitution qui s'est déroulée pendant sept  heures à Gray en Haute-Saône, reconnaissant avoir lui-même "procédé à la crémation du corps" de sa femme Alexia et lui avoir porté des coups violents, a déclaré le procureur de Besançon Etienne Manteaux.

Secret professionnel : le procès de l’avocat de Jonathann Daval renvoyé au 6 mai

Secret professionnel : le procès de l’avocat de Jonathann Daval renvoyé au 6 mai

Le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier  dans le Jura a renvoyé lundi au 6 mai 2019 le procès de l'avocat de Jonathann Daval, Randall Schwerdorffer, poursuivi pour violation du secret professionnel en marge d'une audition de son client soupçonné d'avoir tué sa femme Alexia.

Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval convoqué au tribunal lundi

Randall Schwerdorffer, l’avocat de Jonathann Daval convoqué au tribunal lundi

L'avocat de Jonathann Daval, Me Randall Schwerdorffer, doit comparaître lundi devant le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier (Jura), alors qu'il est poursuivi pour violation du secret professionnel en marge d'une audition de son client, Jonathann Daval, soupçonné d'avoir tué sa femme Alexia, selon un mandement de citation.

Affaire Daval : l’ancienne maison du couple cambriolée

Affaire Daval : l’ancienne maison du couple cambriolée

"Tout a été retourné" • L'ancienne maison du couple Daval à Gray en Haute-Saône, inoccupée depuis l'arrestation de Jonathann, soupçonné du meurtre de son épouse Alexia en octobre 2017, a été "cambriolée", a annoncé dimanche 3 mars 2019 le procureur de la République de Vesoul, Emmanuel Dupic.

Dans la catégorie

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS – Affaire Narumi : les détails de l’enquête dévoilés…

VIDEOS • Les investigations concernant l'assassinat fin 2016 à Besançon de l'étudiante japonaise Narumi Kurosaki, dont le corps n'a jamais été retrouvé, sont terminées et la France demande l'extradition du suspect chilien Nicolas Zepeda Contreras, a indiqué jeudi 10 octobre 2019 le procureur de Besançon Etienne Manteaux, qui dévoile les détails de l'enquête (voir vidéos ci-dessous).

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 24.99
ciel dégagé
le 14/10 à 12h00
Vent
2.93 m/s
Pression
1012.05 hPa
Humidité
55 %

Sondage