Isabelle et Jean-Pierre Fouillot : "Nous devons vivre sans vérité. C’est insupportable"

Publié le 27/10/2021 - 10:19
Mis à jour le 02/11/2021 - 16:06

Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, les parents d’Alexia Daval, tuée en 2017 par son mari Jonathann, livrent leur vérité dans un ouvrage publié le 28 octobre.  Ils racontent « trois années de calvaire.« 

L’ouvrage d’Isabelle et Jean-Pierre Fouillot, a été rédigé avec le journaliste et producteur de télévision Thomas Chagnaud, qui doit être publié ce jeudi. Il s’intitulera Alexia, notre fille. L’éditeur promet « un incroyable scénario qui nous est raconté de l’intérieur, au plus près du tueur, par l’ensemble de celles et ceux qui l’entouraient lors de ces longues soirées de mensonge, de douleur et de manipulation ».

"Nous savons que Jonathann a tué notre fille, mais nous ne savons toujours pas pourquoi, et nous ne le saurons certainement jamais", déplore Isabelle Fouillot dans "Alexia, notre fille" (éditions Robert Laffont),

"Nous devons vivre sans vérité. C’est insupportable", témoigne la mère de la jeune femme, morte à 29 ans. Les parents d’Alexia reviennent longuement sur le parcours de leur fille, depuis sa rencontre avec Jonathann Daval, alors qu’elle était âgée de 16 ans, jusqu’à sa mort treize ans plus tard. Ils racontent la relation entretenue avec leur gendre, particulièrement présent dans leur sphère familiale et qu’ils ont "aimé et protégé comme un fils".

Ils se souviennent aussi de leur étonnement sincère lorsque les gendarmes leur ont annoncé l’arrestation de Jonathann Daval : "Vous êtes bien sûrs de ce que vous faites? Vous n’allez pas nous refaire une affaire Grégory ?" les ont-ils alors interrogés. Mais finalement, ils estiment avoir eu affaire à un "manipulateur redoutable" qui s’est joué d’eux "depuis le premier jour", à l’opposé de l’image du "jeune homme fragile et pleurnichant à chaque occasion".

Isabelle et Jean-Pierre Fouillot échafaudent deux hypothèses pour expliquer le crime de Jonathann Daval, qu’ils avaient déjà formulées devant la cour d’assises qui le jugeait. "Soit Alexia avait décidé de le quitter, et parce que c’était insupportable pour lui de la perdre, il l’a tuée". Soit, à l’inverse, "Alexia n’a été pour lui qu’un moyen, celui d’entrer dans notre famille, de s’y faire une place, d’être protégé, de se choisir des parents qui l’aimaient, d’avoir une maison, une voiture, une vie qu’il n’aurait jamais eues sans nous ; et, ayant tout obtenu, il s’est débarrassé d’elle".

"Poignards"

Ils disent surtout leur souffrance d’avoir vu la défense de Jonathann Daval présenter publiquement Alexia comme une femme à la "personnalité écrasante", sujette à des "crises" et des "accès de violences extrêmement importants".

"Ces mots me transpercent comme autant de poignards" Isabelle Fouillot.

Le couple évoque également la "pression des médias", et la ville "envahie de journalistes". "J’avais l’impression de vivre sous le regard de tout le monde, de ne plus avoir le droit de bouger", assure Mme Fouillot, qui décrit la "machine folle de l’information en continue", tout en citant la "belle rencontre" ou la "relation de confiance" tissée avec des journalistes de BFMTV.

©

Son avocat, Me Randall Schwerdorffer, a également livré son récit et son analyse de l’affaire dans un ouvrage co-écrit avec le journaliste Frédéric Gilbert, paru le 14 octobre aux éditions Hugo Doc

Le corps en partie calciné d'Alexia Daval, 29 ans, avait été retrouvé en octobre 2017 dans un bois près de son domicile de Gray-la-Ville (Haute-Saône), deux jours après que son mari Jonathann eut signalé sa disparition.

Après avoir montré le visage d'un veuf éploré pendant trois mois, il avait été confondu par les enquêteurs au terme d'investigations minutieuses. Il a été condamné en novembre 2020 à 25 ans de réclusion.

(Avec AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

affaire daval

« Je voulais qu’elle se taise »: sortie du livre de l’avocat de Jonathann Daval

Me Randall Schwerdorffer, l’avocat bisontin de Jonathann Daval, condamné pour le meurtre de sa femme Alexia, livre son récit et son analyse de « l’affaire Daval » dans un ouvrage coécrit avec le journaliste Frédéric Gilbert et qui paraît ce jeudi  14 octobre 2021.

Affaire Daval : plus de 800.000 euros réclamés par la famille d’Alexia

Mise à jour • La famille d’Alexia Daval a réclamé lundi 22 février 2021 devant la cour d’assises de la Haute-Saône plus de 800.000 euros de dommages et intérêts à Jonathann Daval, condamné à 25 ans de réclusion criminelle en novembre pour le meurtre de son épouse. La cour rendra sa décision le 25 mai 2021 à Vesoul.

La question des indemnités réclamées par la famille d’Alexia examinée lundi

Affaire Daval • « Justifiées » pour les parties civiles, « disproportionnées » pour la défense : la justice est saisie ce lundi 22 février 2021 à Vesoul de la question des indemnités réclamées par la famille d’Alexia à Jonathann Daval, condamné fin novembre à 25 ans de réclusion pour le meurtre de son épouse.

Société

Canicule : les déchetteries du Sybert adaptent leurs horaires d’ouverture

Les épisodes de fortes chaleurs se multiplient. Pour le confort des usagers et la sécurité de son personnel, le Sybert informe qu'il adaptera les horaires d’ouverture des déchetteries en fonction des alertes Météo France liées aux épisodes caniculaires. Ce sera la cas ce mercredi 3 et jeudi 4 août 2022. 

Don du sang : l’EFS appelle la population à se mobiliser, une « urgence vitale »

L’EFS publie pour la seconde fois de son histoire, et ce à moins de 6 mois d’intervalle, un bulletin d’urgence vitale. Le niveau des réserves de sang de la France est historiquement bas, une situation critique qui pourrait se révéler dangereuse à court terme pour soigner les patients, selon un communiqué fin juin dernier.

Dernière ligne droite du programme « Plantons des haies ! » en Bourgogne Franche-Comté 

"Plantons des haies !", programme du plan France Relance engagé par l’État, entre dans sa dernière ligne droite cet été 2022. Ce programme du gouvernement soutient financièrement et administrativement les plantations en terres agricoles depuis juillet 2021. Les structures d’appui retenues pour faire partie du programme accompagnent techniquement les bénéficiaires dans la plantation des haies et d’arbres en intraparcellaires.

Bouchons sur l’autoroute des vacances : comment occuper les enfants dans la voiture ?

Bison Futé annoncé un samedi 30 juillet « noir » sur les routes en raison du fameux chassé-croisé entre les juilletistes et les aoûtiens. Il va falloir s’armer de patience dans les bouchons, ce qui n’est loin d’être facile… surtout quand on a des enfants à l’arrière impatients. Voici quelques conseils pour les occuper.

Protoxyde d’azote à Besançon : près de 1.500 cartouches retrouvées sur la voie publique en 7 mois 

Le protoxyde d’azote, mieux connu sous les noms de « gaz hilarant », « proto » ou « ballon », est de plus en plus consommé par les jeunes affirme la Ville de Besançon dans un communiqué ce jeudi. Entre janvier et juillet 2022, 1.460 cartouches ont été collectées par les services de nettoyage.

Besançon : souffrant d’un cancer, un artiste intermittent du spectacle se retrouve dans une faille juridique, sans aucun revenu

Stéphane M., un Bisontin de 47 ans, père de famille, artiste musicien au régime de l’intermittence du spectacle, vit depuis le mois d’avril dernier avec 0€ de revenu. En octobre 2021, les médecins lui diagnostiquent un cancer ce qui l’empêche d’exercer sa profession. Suite aux mesures sanitaires contre la Covid-19, une faille juridique ne lui permet plus de bénéficier d’indemnité. Nous l’avons rencontré dans sa chambre d’hôpital à Besançon mardi 26 juillet.

Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 20.92
légère pluie
le 14/08 à 9h00
Vent
2.91 m/s
Pression
1010 hPa
Humidité
54 %

Sondage