Jura: le groupe Kramer de nouveau candidat au rachat de l'usine Jacob Delafon, menacée de fermeture

Publié le 09/03/2021 - 08:09
Mis à jour le 09/03/2021 - 08:09

Le groupe français Kramer, spécialisé dans la robinetterie sanitaire, s’est de nouveau porté candidat lundi au rachat de l’usine de sanitaires en céramique Jacob Delafon de Damparis (Jura), propriété du groupe américain Kohler, qui souhaite y cesser ses activités.
 

 © Google map
© Google map

"Le groupe Kramer se porte de nouveau candidat au rachat du site de production de céramique sanitaire Jacob Delafon auprès du groupe américain Kohler", a fait savoir dans un communiqué la PME française, installée à Etain (Meuse).

Cette annonce constitue un revirement. Début février, Kramer, qui compte 112 collaborateurs pour un chiffre d'affaires annuel de 30 millions d'euros, s'était positionné comme candidat à une reprise partielle du site Jacob Delafon, dernier fabricant français de sanitaires en céramique haut de gamme, visé par un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE).

Il avait annoncé son intention de reprendre 91 salariés sur 140, en s'appuyant sur des productions pour le compte de Kohler dans un premier temps, jusqu'en juin 2022, le temps d'étoffer un portefeuille de clients.

Mais se trouvant "dans l'impossibilité de répondre aux conditions et délais imposés par le groupe Kohler" pour une éventuelle reprise, et au regard de "l'opacité dont faisait preuve le groupe Kohler en matière d'informations",

Kramer avait finalement retiré son offre le 26 février.

Depuis, des échanges complémentaires ont eu lieu entre des salariés de l'usine Jacob Delafon et les dirigeants du groupe Kramer, qui ont été incités à formuler une nouvelle proposition.

Le nouveau projet repose "sur une nouvelle activité qui ne dépend plus du groupe Kohler", annonce Kramer. Celui-ci dit vouloir laisser le PSE aller à son terme, pour ensuite embaucher ceux qui le souhaiteront. "Les futurs ex-salariés seront les bienvenus", a-t-il indiqué.

Une inconnue subsiste quand à la volonté de Kohler de vendre ou non le site à l'issue du PSE à un concurrent potentiel, ce qui, dans l'hypothèse négative, annihilerait tout maintien de l'activité.

"La loi française oblige Kohler à chercher un repreneur, mais ne l'oblige pas à en trouver un, ni à céder son site s'il en trouve un, il peut se réfugier derrière son droit de propriété", a souligné auprès de l'AFP maître Philippe Brun, avocat du comité d'établissement de l'usine.

La proposition de Kramer "ouvre des perspectives positives", et "est étudiée par la direction", a fait savoir le groupe Kohler.

(AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

De nouveaux aménagements de la circulation dans le cadran nord-est bisontin

Ces derniers mois, de nombreux riverains et collectifs de riverains ont témoigné des effets positifs ou négatifs du plan de circulation mis en place à titre expérimental à l’automne 2023 dans les quartiers de la Combe Saragosse et du Point du Jour à Besançon. La Ville indique avoir eu des rencontres "particulièrement constructives et riches en propositions" à la suite de quoi, de nouveaux aménagements ont été pensés, a-ton appris le 23 mai 2024.

La Bourgogne-Franche-Comté représentée au plus grand salon européen des nouvelles technologies…

L'intelligence artificielle (IA) règne en maître sur VivaTech, le plus grand salon européen sur les nouvelles technologies, qui s'ouvre mercredi 22 mai 2024 à Paris avec des têtes d'affiche internationales du secteur. La Bourgogne-Franche-Comté est présente avec un pavillon régional dédié…

Quoi de neuf pour le printemps et l’été 2024 chez Baud ?

QUOI DE NEUF ? • Le printemps est déjà bien entamé et l’été se profile à l’horizon. Fête des mères, fête des pères, jeux olympiques, évènements personnels… la maison BAUD vous propose des desserts et créations adaptés à tout évènement de l’année, de même que nous ajustons notre offre en fonction des saisons. C’est le moment des communions, le début de la saison des mariages, bientôt des envies de glaces lorsque la température va augmenter…

Pour ses 50 ans, mignotgraphie ouvre ses portes le 24 mai 2024 !

PUBLI-INFO • Aujourd’hui, Mignotgraphie® compte une quarantaine de salariés et réalise des impressions à destination de toute la France, mais tout a commencé dans la boucle en 1974 de l’association de deux frères photographes, Yves et Alain Mignot. Récemment diplômés d’une école de photographie, fils d’un photographe installé à Pontarlier, ils décident de se lancer dans l’aventure photographique.

Effondrement rue de Vesoul : Laurent Croizier demande la mise en place “d’un mécanisme d’aide financière pour les commerces en difficultés”

Suite à l’effondrement de la chaussée survenu le 25 février dernier rue de Vesoul à Besançon, le député du Doubs alerte ce mois de mai 2024 sur l’avenir des commerces. A ce titre, il demande qu’une aide soit mise en place…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 14.57
partiellement nuageux
le 25/05 à 21h00
Vent
1.44 m/s
Pression
1017 hPa
Humidité
85 %