Jusqu’à 1000 euros de primes Covid attribuées par le conseil départemental du Territoire de Belfort

Publié le 15/10/2020 - 08:06
Mis à jour le 14/10/2020 - 17:54

Le Département du Territoire de Belfort a connu, en cette année 2020, une crise sanitaire inédite et inattendue. Le président du conseil départemental du Territoire de Belfort, Florian Bouquet, a choisi d’attribuer des primes exceptionnelles aux agents ayant œuvré pendant le confinement. L’attribution de ces primes a été votée à l’unanimité à l’occasion de la séance publique du conseil départemental de mercredi 14 septembre 2020.

Cinq formules d’attribution ont été retenues :

  • pour les agents en présentiels ayant badgé : 12,50 euros par demi-journée, soit un potentiel de 1 000 euros sur les 40 jours ;
  • un forfait de 200 euros pour ceux qui ont travaillé via la plateforme de télétravail ;
  • un forfait de 500 euros pour les exposés au danger de contracter la maladie ;
  • 1 000 euros pour les agents ayant fait preuve d’un engagement remarquable et par une disponibilité permanente sur le terrain, notamment en dehors des plages horaires ;
  • un forfait de 1 000 euros pour toutes les assistantes familiales.
    Ces primes, qui sont cumulables dans la limite maximum de 1 000 euros net, sont 100% défiscalisées, c’est-à-dire que chaque euro perçu est un euro de pouvoir d’achat pour l’agent.

Selon Florian Bouquet, "il paraissait logique de remercier les agents qui ont donné de leur personne au service des Terrifortains pendant cette crise. Leur investissement honore le service public. Mais au-delà du simple remerciement, ces primes sont également un vrai coup de pouce en termes de pouvoir d’achat car ces dernières sont exonérées de charges sociales et d’impôts sur le revenu."

Le Département du Territoire de Belfort a également versé une dotation globale de 147 750 euros au titre de la prime Covid aux auxiliaires de vie, qui ont permis le maintien à domicile des personnes âgées pendant le confinement.

12 services d'aide à domicile en ont bénéficié :

Il appartient à chaque SAAD de répercuter la prime Covid. Un agent qui est affecté à 100% de son temps de travail sur des missions au profit des bénéficiaires des allocations personnalisées d’autonomie ou des prestations de compensation du handicap est éligible à une prime de 1 000 euros.

Enfin, d’autres structures ont bénéficié de dotations au titre des primes COVID :

Pour les établissements accueillant du public en situation de handicap, un montant de 63 500 euros a été attribué, se répartissant entre les EPARSES (36 500 euros) et l’ADAPEI (27 000 euros).

Pour les Maisons d’Enfants à Caractère Sociales (MECS), la dotation s’élève quant à elle à 91 605 euros, répartis sur la Villa des Sapins (27 995 euros), EPONA (13 350 euros) et le Centre Educatif et Professionnel (CEP) de la Douce (50 300 euros).

Au total, ce sont près de 900 000 euros du budget du Département qui sont consacrés aux primes COVID.

(Communiqué)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Propane : l’UFC-Que Choisir saisit l’Autorité de la concurrence « pour mettre fin au grand bazar »

A l’approche de l’hiver, l’UFC-Que Choisir alerte sur la flambée des prix "aux justifications obscures" du propane en citerne (+ 17 % depuis 2017) touchant de nombreux ménages, généralement ruraux. Inquiète du faible nombre d’acteurs sur ce marché, l’UFC-Que Choisir saisit ce mercredi 28 octobre 2020 l’Autorité de la concurrence pour qu’elle enquête sur les véritables causes de cette inflation subie par les consommateurs.

Chômage au 3e trimestre 2020 : une baisse de 14 % en Bourgogne Franche-Comté

Au troisième trimestre 2020, en Bourgogne-Franche-Comté, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit en moyenne sur le trimestre à 130 430. Ce nombre baisse de 14,0 % sur le trimestre (soit –21 180 personnes) et progresse de 5,7 % sur un an.  En France métropolitaine, ce nombre baisse de 11,5 % ce trimestre (+9,5 % sur un an). Découvrez les chiffres par département en Bourgogne Franche-Comté...

Le Groupe F3C, au contact des particuliers, au service des entreprises et des collectivités

PUBLI-INFO • Ancré dans le territoire franc-comtois depuis 1926, le Groupe F3C, dont le siège est à Baume-les-Dames, est le spécialiste de la distribution de carburants et de combustibles de chauffage pour les entreprises, les particuliers et les collectivités. Aujourd'hui, l'entreprise familiale, devenue un acteur majeur de la distribution multi-énergie en Franche-Comté et en France, étoffe sa gamme de produits pour proposer notamment de l'électricité et des biocarburants…

Jura : des mesures exceptionnelles pour les entreprises

Afin de tenir compte du contexte sanitaire actuel et des mesures récemment prises par le Gouvernement, notamment le passage du département du Jura en zone d’urgence sanitaire avec couvre-feu, l’Urssaf Franche-Comté met en place des mesures exceptionnelles pour accompagner les entreprises et les travailleurs indépendants concernés, apprend-on ce 23 octobre 2020.

Fraude à la carte bancaire et crise sanitaire : les consommateurs font toujours plus les frais de fraudes

Alors que les paiements par carte bancaire "sans contact" et par internet se sont imposés avec la crise sanitaire comme des mesures barrières pour freiner la progression de la Covid-19, l’UFC-Que Choisir rend publique une enquête exclusive qui montre que 30 % des fraudes ne sont pas remboursées par les banques. En conséquence, et devant le risque accru d’escroqueries, l’association saisit les pouvoirs publics pour obtenir enfin le plein respect des droits des consommateurs, apprend-on dans un communiqué du 22 octobre 2020.
Offre d'emploi
Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

 11.07
légère pluie
le 29/10 à 0h00
Vent
5.93 m/s
Pression
1019 hPa
Humidité
95 %

Sondage