La justice rejette un recours visant un projet de Center Parcs en Saône-et-Loire

Publié le 18/07/2018 - 09:15
Mis à jour le 27/04/2019 - 08:53

Le tribunal administratif de Dijon a rejeté un recours contre le Plan local d’urbanisme (PLU) adopté en 2015 par la commune du Rousset, en Saône-et-Loire, qui ouvrait la voie à un projet de Center Parcs sur son territoire, a-t-on appris mardi.

 ©
©

Les deux associations à l'origine du recours pointaient notamment des insuffisances en matière de protection environnementale, en particulier concernant l'étang du Rousset situé à proximité et classé Natura 2000, selon la décision datée du 25 juin, à laquelle l'AFP a eu accès. Le PLU contient "des prescriptions destinées à autoriser l'implantation d'un ensemble d'hébergement et d'équipements de loisirs (...) tout en préservant les zones naturelles environnantes, notamment le site Natura 2000, en maintenant la biodiversité et en limitant l'impact des construction sur le paysage", relève le tribunal.

L'ensemble de la zone dédiée au projet "ne sera pas urbanisée et (...) le boisement détruit ne génère pas de destruction d'un habitat protégé dès lors qu'il s'agit d'une exploitation forestière composée de résineux", note aussi le jugement.

Un projet qui "représente 300 emplois directs, 700 indirects"

La commune, qui a fusionné avec sa voisine Marizy en 2016, devrait adopter un nouveau PLU commun d'ici fin 2019, qui reprendra "point par point" ce qui avait été fait au Rousset, a annoncé le maire Emmanuel Rey.

Le projet "représente 300 emplois directs, 700 indirects", il permet "de régénérer des territoires qui se meurent, qui connaissent une désertification, une population vieillissante", poursuit l'élu de cette commune d'un peu plus de 700 habitants. "C'est un mode dépassé de tourisme de masse. On est loin du tourisme naturel qui devrait prévaloir dans nos régions", rétorque Jacquy Lièvre, de l'association Savoir comprendre agir, à l'origine du recours avec le Comité départemental de protection de la nature de Saône-et-Loire, qui envisagerait de son côté de faire appel.

Infos +

  • Le groupe Pierre et Vacances avait annoncé en mars 2014 le projet d'ouvrir deux nouveaux Center Parcs comportant l'habituel espace aquatique tropical ainsi que 400 cottages, en Saône-et-Loire mais aussi à Poligny, dans le Jura, dont le PLU est également contesté en justice. Pierre et Vacances, dont ces projets sont pour l'instant suspendus à l'issue des procédures judiciaires, ne fait "pas de commentaire" à ce stade, a indiqué une porte-parole du groupe. Objet d'une bataille judiciaire depuis son lancement en 2007, un autre projet contesté de Center Parcs à Roybon (Isère) est à l'arrêt depuis fin 2014.

(Source : AFP)

Soyez le premier à commenter...

Laisser un commentaire

Economie

Le taux de chômage en hausse de 0,7 % en Bourgogne-Franche-Comté

Selon une note diffusée le 25 avril 2024 par l’Insee, institut national de la statistique et des études économiques, le taux de chômage en Bourgogne-Franche-Comté a augmenté de 0,7% sur le premier trimestre de l’année pour la catégorie A, et donc tenus de rechercher un emploi et sans activité.

Plateforme Easydis à Besançon “nous n’avons pas annoncé la fermeture du site”

Suite à un article paru chez nos confrères de France Bleu Besançon, ce mercredi 24 avril 2024 expliquant que la plateforme logistique d’Easydis à Besançon allait fermer ses portes en septembre prochain (sauf si l'entreprise trouve repreneur), nous avons contacté une porte-parole du Groupe Casino. Cette dernière nous a affirmé "qu’à aucun moment" il n’avait été décidé et dit aux salariés que le site allait fermer…

Casino JOA Besançon : plus de 721.000 € remportés en moins d’un mois

Le mois d’avril a apparemment porté chance à quelques joueurs du casino Joa de Besançon. L’établissement informe qu’entre le 1er et le 21 avril 2024, 721.275 € de jackpots ont été payés aux clients ayant eu la main chanceuse sur les machines à sous ou jeux électroniques (roulette anglaise électronique ou black jack électronique). 

La Bourgogne-Franche-Comté, première “région microtechnique” de France, présente au SIAMS de Moutier

Du 16 au 19 avril 2024, à l’occasion du Salon de la chaîne de production des microtechniques (SIAMS), grand rendez-vous de la filière de l’industrie des microtechniques, la Bourgogne-Franche-Comté était présente avec un pavillon régional dédié, en collaboration avec la CCI BFC.

Numérique : la Région Bourgogne Franche se mobilise pour tous les territoires

PUBLI-INFO • Le numérique fait partie intégrante de nos vies. La technologie bouleverse les modèles économiques, les pratiques de consommation, l’accès à l’information et à la culture, les modes de travail et d’apprentissage et les relations sociales. Pour la Région, la numérisation de l’économie, de la société et des territoires est porteuse d’opportunités : nouveaux services, développement économique, emplois, dynamique rurale, préservation de l’environnement…

Offre d'emploi

Devenez membre de macommune.info

Publiez gratuitement vos actualités et événements

Offre d'emploi

Sondage

 12.43
nuageux
le 25/04 à 15h00
Vent
3.82 m/s
Pression
1007 hPa
Humidité
42 %